du nouveau pour la division 240

Division 240, usage de la VHF, immatriculation d'un kayak de mer, ...
emmanuel06480
Messages : 437
Inscription : ven. déc. 23, 2011 12:59 pm
Localisation : Méditerranée

du nouveau pour la division 240

Message par emmanuel06480 » mer. mai 14, 2014 9:38 pm

Je n'arrive pas à  insérer le lien sous forme clquable, mais je vous souhaite de bonnes navigations
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... rieLien=id

Avatar de l’utilisateur
Jef29200
Administrateur
Messages : 943
Inscription : lun. janv. 14, 2013 12:05 pm
Localisation : Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Jef29200 » lun. mars 09, 2015 3:30 pm

la nouvelle version du texte qui va entrer en application le 1er mai prochain est là  :
http://www.developpement-durable.gouv.f ... IGNETS.pdf

Comme les copains, je viens de mettre à  jour mon blog avec une synthèse maison de la nouvelle version de la Division 240 :
http://www.randokayak.com/2013/10/05/re ... ak-de-mer/
j'espère que je n'ai rien oublié et que mon résumé est clair et pratique.

jfv34000
Messages : 21
Inscription : lun. juin 25, 2012 6:24 pm
Localisation : Languedoc-Roussillon

Re : du nouveau pour la division 240

Message par jfv34000 » lun. mars 09, 2015 4:04 pm

Jean-Francois29200 a écrit : Comme les copains, je viens de mettre à  jour mon blog avec une synthèse maison de la nouvelle version de la Division 240 :
http://www.randokayak.com/2013/10/05/re ... ak-de-mer/
j'espère que je n'ai rien oublié et que mon résumé est clair et pratique.
Bonjour.
Comme signalé sur un autre forum, ton résumé est clair, mais il y a des nouveautés que tu n'intègres pas: l'utilisation des fameux dispositifs électroniques.

Dans l'article 240-2.06 il est spécifié (pour la navigation de 2 à  6 miles)

« 4. Un compas magnétique étanche, conforme aux normes ISO pertinentes ou un système de positionnement satellitaire étanche faisant fonction de compas.
« 5. La ou les cartes marines, ou encore leurs extraits, officiels, élaborés à  partir des informations d'un service hydrographique national. Elles couvrent les zones de navigation fréquentées, sont placées sur support papier, ou sur support électronique et son appareil de lecture, et sont tenues à  jour.
« 6. Le règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM), ou un résumé textuel et graphique, éventuellement sous forme de plaquettes autocollantes ou sur support électronique et son appareil de lecture.
« 7. Un document décrivant le système de balisage de la zone fréquentée, éventuellement sous forme de plaquettes autocollantes ou sur support électronique et son appareil de lecture.

On peut donc remplacer le compas par un GPS étanche qui a la fonction compas (genre etrex 30 avec pochette étanche)
On peut remplacer les cartes, RIPAM et balisage de zone, par des documents accessibles dans son smartphone avec sa pochette étanche.

Avatar de l’utilisateur
Jef29200
Administrateur
Messages : 943
Inscription : lun. janv. 14, 2013 12:05 pm
Localisation : Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Jef29200 » lun. mars 09, 2015 5:12 pm

jfv34000 a écrit :Bonjour.
Comme signalé sur un autre forum, ton résumé est clair, mais il y a des nouveautés que tu n'intègres pas: l'utilisation des fameux dispositifs électroniques....
Merci, j'ai intégré à  mon résumé l'utilisation des fameux dispositifs électroniques, même si personnellement je ne m'y fie pas. Tout simplement parce que j'ai connu plusieurs pannes ou dysfonctionnements avec toutes sortes de matériels électroniques : plusieurs pannes sur mes ordinateurs portables, plusieurs pannes sur les successifs GPS d'un ami kayakiste, je me rappelle de mon propre smartphone qui a commencé à  fatiguer avant de raconter n'importe quoi.
A coté de ça, sans vouloir polémiquer ou titiller qui que ce soit, je n'ai pas encore vu un annuaire des marées sur papier qui tombe en panne.

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : du nouveau pour la division 240

Message par pascal61 » lun. mars 09, 2015 7:41 pm

Bonsoir Jean François,
quand sur ton blog tu écris : "Le kayak de mer doit posséder un moyen de remonter à  bord pour une personne tombée à  l’eau : un paddle-float ou flotteur de pagaie, dont on sait se servir."
Je n'ai lu nulle part que le paddle float est obligatoire.
La ligne de vie est selon ma compréhension de la réglementation, le moyen "réglementaire" de remonter à  bord.

Sinon je pense que tu as enrichi les points réglementaires avec des exemples que l'on peut prendre pour de la réglementation.
Par exemple je n'ai pas vu qu'une montre était obligatoire, même si ça tombe sous le bon sens.
En règle générale je dirais que tout ce qui ne concerne pas le kayak de mer devrait être expurgé de ton texte.
On y gagnerait en clarté dans un texte de D240 révisé à  maintes reprises et donc pas forcément très clair.

L'enfer est pavé de bonnes intentions.
N'y voit pas un reproche ou une critique, c'est simplement un avis.
Pascal
Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous, pas de coïncidence.

Avatar de l’utilisateur
Jef29200
Administrateur
Messages : 943
Inscription : lun. janv. 14, 2013 12:05 pm
Localisation : Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Jef29200 » lun. mars 09, 2015 9:48 pm

Bonsoir Pascal,
merci de tes avis, je les prends très bien, ne t’inquiètes pas, même si des fois je reconnais que j'ai un caractère de chiotte ;) (Sainte Anne du Porzic avec toi).

Oui, on peut remonter sur son kayak à  l'aide de la ligne de vie, sans flotteur de pagaie, mais quand la mer bouge bien, c'est plus difficile sans flotteur qu'avec un flotteur de pagaie.
Dans certaines conditions agitées, je pense que la ligne de vie ne suffit pas et que "le flotteur + la ligne de vie" sont bien le dispositif nécessaire dont on a besoin pour pouvoir remonter.
(Perso quand l'eau bouge, je trouve que la ré-entrée résout mieux le problème, parce que la manœuvre est plus rapide).
Pour en revenir au texte, le texte dit, je cite :
Les embarcations propulsées principalement par l’énergie humaine qui ne sont pas des engins de plage, si consécutivement à  un chavirement, un dispositif permet au pratiquant :
- de rester au contact du flotteur,
- de remonter sur l’embarcation et repartir, seul ou le cas échéant, avec l’assistance d’un accompagnant.
les kayaks de mer sont dotés d’un dispositif intégré ou solidaire de la coque permettant le calage du bassin et des membres inférieurs.

En pensant à  la mer qui bouge bien, j’interprète "dispositif qui permet au pratiquant de remonter sur l’embarcation" comme faisant référence à  la ligne de vie + le flotteur de pagaie.
Le flotteur de pagaie offre un avantage supplémentaire à  l'aide à  la remontée : quand tu es rentré dans l'habitacle plein d'eau de ton kayak, tu glisses alors le flotteur encore gonflé entre tes jambes, il aide alors à  réduire un peu le volume d'eau embarqué dans l'habitacle, rendant le kayak plus réactif.

Suivant ton avis à  ma manière, j'ai modifié mon texte comme ça
- Le kayak de mer doit posséder un moyen de remonter à  bord pour une personne tombée à  l'eau (le texte ne précise pas si le moyen de remonter à  bord est "la ligne de vie", ou "la ligne de vie plus un flotteur de pagaie").
de façon à  ce que mon interprétation soit bien considérée comme une interprétation et non comme une obligation.


Pour la montre, c'est vrai qu'elle n'est pas obligatoire, ce qui est obligatoire c'est :
7. un moyen de connaître les heures et coefficients de marée du jour et de la zone considérée ou leur connaissance.
Aussi j'ai suivi ta recommandation et j'ai modifié mon texte en retirant la référence à  une montre.

mau.len

Re : du nouveau pour la division 240

Message par mau.len » lun. mars 09, 2015 9:57 pm

On a plus de précision sur les "associations déclarées pour cette pratique" ?

Quelqu'un a déjà  essayé un feu à  main en baignant dans la houle ...

Avatar de l’utilisateur
Jef29200
Administrateur
Messages : 943
Inscription : lun. janv. 14, 2013 12:05 pm
Localisation : Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Jef29200 » lun. mars 09, 2015 10:08 pm

Salut Cyrille,
je n'ai pas de certitude, mais j'imagine que des associations comme CK/mer ou Pagayeurs Marinssont bien des associations déclarées pour la pratique du kayak de mer.

mau.len

Re : du nouveau pour la division 240

Message par mau.len » lun. mars 09, 2015 10:19 pm

Jean-Francois29200 a écrit :Salut Cyrille,
je n'ai pas de certitude, mais j'imagine que des associations comme CK/mer ou Pagayeurs Marinssont bien des associations déclarées pour la pratique du kayak de mer.
Bonsoir JF,
Je ne suis pas sûr, j'avais entendu un moment qu'il s'agissait de clubs affiliés FFCK.
Depuis le début, je trouve ça quand même étrange, déjà  de parler d'"association" (plutôt que de "club", dont c'est plutôt le rôle de former, encadrer etc.), ensuite d'associer le niveau de pratique, les compétences, au fait d'adhérer à  une association (quelle qu'elle soit). Du moment que l'on a sa carte, cela veut dire que ... Vraiment une idée étrange, loin de toutes les convictions partagées sur ce forum je crois.

Avatar de l’utilisateur
Jef29200
Administrateur
Messages : 943
Inscription : lun. janv. 14, 2013 12:05 pm
Localisation : Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Jef29200 » lun. mars 09, 2015 10:34 pm

Le texte de la division 240 dit peu de choses, je cite :
Toutefois, une telle navigation peut être réalisée à  une seule embarcation si le pratiquant est adhérent à  une association déclarée pour cette pratique et emporte un émetteur-récepteur VHF conforme à  l’alinéa précédent.

Avatar de l’utilisateur
Guillaume-14
Administrateur
Messages : 2814
Inscription : mar. févr. 05, 2008 10:48 am
Localisation : Normandie, Bretagne, etc.

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Guillaume-14 » mar. mars 10, 2015 6:47 am

Je suis quasiment sur d'avoir vu sur l'avant-dernier bulletin de PM que l'association (PM) était habilitée à  délivrer ce type de certificat (option gratuite au ré-abonnement, en ce qui me concerne pour l'instant pas reçu). Pour CKM, aucune idée mais cela ne serait pas illogique.
Méduzman :p

Avatar de l’utilisateur
Gilles33260
Messages : 667
Inscription : ven. déc. 13, 2013 9:22 pm
Localisation : GUJAN-MESTRAS

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Gilles33260 » mar. mars 10, 2015 8:34 am

Guillaume, je confirme, c'est sur le bulletin d'abonnement de Pagaie Salée N°46 en page 14.
Homme libre, toujours tu chériras la mer !

yves53
Messages : 76
Inscription : lun. oct. 27, 2008 8:34 pm
Localisation : Bretagne

Re : du nouveau pour la division 240

Message par yves53 » mar. mars 10, 2015 10:11 am

pascal61 a écrit :Bonsoir Jean François,
quand sur ton blog tu écris : "Le kayak de mer doit posséder un moyen de remonter à  bord pour une personne tombée à  l'eau : un paddle-float ou flotteur de pagaie, dont on sait se servir."
Je n'ai lu nulle part que le paddle float est obligatoire.
La ligne de vie est selon ma compréhension de la réglementation, le moyen "réglementaire" de remonter à  bord.

Sinon je pense que tu as enrichi les points réglementaires avec des exemples que l'on peut prendre pour de la réglementation.
Par exemple je n'ai pas vu qu'une montre était obligatoire, même si ça tombe sous le bon sens.
En règle générale je dirais que tout ce qui ne concerne pas le kayak de mer devrait être expurgé de ton texte.
On y gagnerait en clarté dans un texte de D240 révisé à  maintes reprises et donc pas forcément très clair.

L'enfer est pavé de bonnes intentions.
N'y voit pas un reproche ou une critique, c'est simplement un avis.
Pascal

yves53
Messages : 76
Inscription : lun. oct. 27, 2008 8:34 pm
Localisation : Bretagne

Re : du nouveau pour la division 240

Message par yves53 » mar. mars 10, 2015 10:22 am

Bonjour
Effectivement la D240 doit être remplacée par la D245 à  effet du 1er mai 2015.
La rédaction n'est pas définitive ; la numérotation des articles va changer.
Pour plus d'info voir le Pagaie Salée 47 de Pagayeurs Marins, 2 articles donnent les infos connues à  ce jour.en complément de ce qui avait été publié dans le Pagaie Salée précédent.
D'autre part, en réponse à  des questions posées sur le blog je précise que Pagayeurs Marins est aussi une association dont les membres peuvent naviguer seuls en zone côtière.
Yves53

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3755
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Rom35 » mar. mars 10, 2015 12:49 pm

Réponse ici quant aux assos délégataires :
viewtopic.php?t=11472-du-nouveau-pour-l ... -240/page2

Oui il me semble bien que PM a obtenu cette délégation.

mau.len

Re : du nouveau pour la division 240

Message par mau.len » mar. mars 10, 2015 9:43 pm

Guillaume-14 a écrit :Je suis quasiment sur d'avoir vu sur l'avant-dernier bulletin de PM que l'association (PM) était habilitée à  délivrer ce type de certificat (option gratuite au ré-abonnement, en ce qui me concerne pour l'instant pas reçu). Pour CKM, aucune idée mais cela ne serait pas illogique.
Ok pour PM (voir le lien ci-dessous), on verra pour les autres, tout ça n'est pas très clair.

Personne ne peut croire que l'adhésion à  une association (quelle qu'elle soit, PM ou CK/M, il suffit d'envoyer un chèque) soit le garant de compétences en kayak de mer. Chez PM, ils en sont bien conscients, puisqu'ils précisent sur le bulletin d'adhésion : "Démarche volontaire de ma part et qui n'engage que ma responsabilité".
http://www.pagayeursmarins.org/pgm/pub/ ... PM2015.pdf
Il y a vraiment quelque-chose qui m'échappe dans cette histoire ... Quelle était l'intention du législateur :confused:

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3755
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Rom35 » mer. mars 11, 2015 1:27 pm

Bien sûr c'est du flan.

Il me semble qu'au départ ils voulaient nous interdire de naviguer.
PM a trouvé un palliatif en disant qu'on savait ce qu'on faisait blablabla, du coup afin d'éviter que le 1er bobia ayant acquis un bateau et sortant de D4 aille au tas ils ont décrété qu'il fallait réserver cette législation aux kayakistes avertis.
Un kayakiste averti est devenu un kayakiste référencé dans une asso délégataire de blablabla... qu'a fait un bisou au ministre qui blablabla...

Et comme ils ont pas vu plus loin que le bout de leur nez cette législation ne va pas perdurer car les fonctionnaires en charge de la contrôler vont vite remonter l'info que c'est incontrôlable...

Enfin c'est ce qu'on peut supposer.

Avatar de l’utilisateur
François7060
Messages : 256
Inscription : jeu. août 30, 2012 10:16 pm
Localisation : Morbihan

Re : du nouveau pour la division 240

Message par François7060 » mer. mars 11, 2015 7:33 pm

Rom35 a écrit :Et comme ils ont pas vu plus loin que le bout de leur nez cette législation ne va pas perdurer car les fonctionnaires en charge de la contrôler vont vite remonter l'info que c'est incontrôlable...
Le tout est de savoir ce qui suivra.
Dans nos dictatures bureaucratiquo-totalitaire, il est devenu coutume d'interdire ce que l'on ne peut pas soit contrôler, soit taxer (voire les deux).
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord aussi.

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3755
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Rom35 » mer. mars 11, 2015 10:44 pm

François7060 a écrit :Le tout est de savoir ce qui suivra.
Il faut compter sur Pagayeurs Marins pour cela, et les soutenir.

Avatar de l’utilisateur
Gilles33260
Messages : 667
Inscription : ven. déc. 13, 2013 9:22 pm
Localisation : GUJAN-MESTRAS

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Gilles33260 » jeu. mars 12, 2015 8:04 am

Rom35 a écrit :Il faut compter sur Pagayeurs Marins pour cela, et les soutenir.
Perso je l'exprimerai plutôt dans l'autre sens, "il faut soutenir Pagayeurs Marins", "compter sur.." fait trop attentiste à  mon goût !!!
Homme libre, toujours tu chériras la mer !

jpr44
Messages : 1143
Inscription : lun. janv. 12, 2009 10:58 pm
Localisation : Bretagne Vendée M-Central

Re : du nouveau pour la division 240

Message par jpr44 » lun. mars 16, 2015 11:00 pm

Je reste toujours très perplexe à  observer tout ce cirque autour de la sécu en mer pour les kayakistes (attention, je ne méprise en rien la sécu) comparer à  la liberté totale appliquée à  la pratique en rivière pour laquelle le risque mortel est omniprésent y compris en condition très favorable de type petit niveau d'eau.

Ca serait bien de pouvoir continuer à  naviguer en rando sans être tenu de faire une déclaration 1 mois à  l'avance en préfecture sur papier timbré et de se faire accompagné par un aviso ou une abeille.

jpr44
Messages : 1143
Inscription : lun. janv. 12, 2009 10:58 pm
Localisation : Bretagne Vendée M-Central

Re : du nouveau pour la division 240

Message par jpr44 » lun. mars 16, 2015 11:05 pm

[quote="
A coté de ça, sans vouloir polémiquer ou titiller qui que ce soit, je n'ai pas encore vu un annuaire des marées sur papier qui tombe en panne.[/QUOTE"]

Ignorant que je suis de tous ces belles machines, j'ai le sentiment que analyser et tracer une route sur le grand écran d'un smartphone, ça doit être quelque chose!

Avatar de l’utilisateur
Jef29200
Administrateur
Messages : 943
Inscription : lun. janv. 14, 2013 12:05 pm
Localisation : Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Jef29200 » lun. mars 16, 2015 11:19 pm

Salut JP,
oui c'est sûr,
... mais :
un débutant cabane en rivière dans les premières minutes, en fait dès qu'il se met en travers du courant. Bref le débutant comprend vite que naviguer en rivière demande un apprentissage.
En mer, par temps super calme, dans une rade, ou en bord de plage, un débutant peut avoir l'illusion qu'il est capable de se débrouiller et c'est bien qu'une réglementation refroidisse les ardeurs d'un néophyte qui va à  l'accident.
L’idéal ce serait peut-être un permis de naviguer, à  repasser tous les ans (tous les ans parce qu'au bout d'un an sans pratique, on aura perdu ses muscles et probablement son esquimautage). Mais c'est impossible à  mettre en place et à  contrôler. Personnellement ça fait 2 ans et demi que je fais du kayak (en moyenne une à  deux fois par semaine), et je n'ai jamais été contrôlé.
De toute façon, un bon politique dirait : qu'il n'est pas de problème dont une absence de solution ne vienne à  bout". lol

Je pense comme toi que la rivière peut être très dangereuse, j'ai moins d'appréhension en mer.

jpr44
Messages : 1143
Inscription : lun. janv. 12, 2009 10:58 pm
Localisation : Bretagne Vendée M-Central

Re : du nouveau pour la division 240

Message par jpr44 » lun. mars 16, 2015 11:45 pm

Salut J-François,

Parles-tu d'un permis kayak pour la mer ou pour la rivière? pitiè! jamais de permis, ni rivière, ni mer!!! le sujet a du être discuté et rediscuté ailleurs dans ce forum...

Pour revenir à  ton observation, la différence d'attention apportée par le législateur aux pratiques rivière et mer peut s'expliquer par l'extrême visibilité de la nav en mer alors qu'en rivière, sauf quelques coins particulièrement médiatisés, la nav sera souvent très discrète y compris en rivière de plaine ( je navigue pas mal ces temps-ci sur la Sèvres nantaise 44) : personne ou presque ne te vois faire le clown dans les rapides et autres coins mouvementés.

Avatar de l’utilisateur
JM99
Messages : 397
Inscription : ven. oct. 28, 2011 9:20 am
Localisation : Paris

Re : du nouveau pour la division 240

Message par JM99 » mar. mars 17, 2015 9:03 am

jpr44 a écrit :Pour revenir à  ton observation, la différence d'attention apportée par le législateur aux pratiques rivière et mer peut s'expliquer par l'extrême visibilité de la nav en mer
Je pense que la différence d'attention est uniquement dû au fait que les risques en mer sont aussi gérés par des intervenants extérieurs (qui prennent des risques et surtout qui coûtent très chers) et ce ne peut pas être le cas en rivière (le secours doit être immédiat ou sera inutile).

Avatar de l’utilisateur
shovelhead
Messages : 525
Inscription : jeu. juil. 22, 2010 3:59 pm
Localisation : Hauts de France
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par shovelhead » mar. mars 17, 2015 9:07 am

Jean-Francois29200 a écrit : ... un débutant cabane en rivière dans les premières minutes, en fait dès qu'il se met en travers du courant. Bref le débutant comprend vite que naviguer en rivière demande un apprentissage.
En mer, par temps super calme, dans une rade, ou en bord de plage, un débutant peut avoir l'illusion qu'il est capable de se débrouiller et c'est bien qu'une réglementation refroidisse les ardeurs d'un néophyte qui va à  l'accident.
100% d'accord. Les débutants ne s'exposent pas aux mêmes conditions sur la mer comme sur la rivière. Et ils jugent mal leur "expérience" au bout de quelques jours de navigation. 30 sorties sous un soleil de plomb sur une mer plate n'apportent RIEN, mais notre kayakiste de plage aura mal à  accepter qu'il est encore 100% débutant. S'il chavire, il arrête le kayak, car il n'a aucune idée comment remonter - et encore moins des règles de base de sécu (jamais seul etc...).

En EV tu nages. Tout le temps. Tu t'exposes au courant, tu fais un erreur, tu nages. C'est le but du jeu et la seule façon d'améliorer ses performances. Mais tu n'est jamais seul - personne achète un kayak de rivière et commence "comme ça" tout seul. Tout le monde passe un stage ou des années en club pour apprendre naviguer en rivière.

Il est très facile de mettre un kayakiste d'EV dans un kayak de mer. Il "a la technique" et il comprend les dangers. Ce n'est pas le cas dans l'autre sens. 99% des kayakistes "de mer" évitent les dangers - ils ne veulent pas les comprendre et/ou maitriser. Leur truc est la rando avec assurance tout risques; calme, reposant ... ça fait du bien et c'est très apaisant. Trois heures entre les îles, peu de courant et quelques bières le soir devant les tentes. Mais ils sont bien sur incapable d'esquimauter et ils ne sortent pas quand les vagues dépassent les 50 cm. Ils restent kayakiste de plage - même sur la mer.

J'ai bien dit 99% car il y a une petite minorité de kayakistes de mer qui ont une maitrise impressionnante de leur bateau ET une profonde connaissance et compréhension des conditions et courants au tour d'eux. Ils sortent sur la mer quand les kayakistes de plage ne sortent même plus leur chien. En EV ce genre de kayakiste fait 50 à  75%. On es conscient des dangers et on refuse la participation d'un inconnu ou d'un copain qui n'a pas le niveau dans un groupe.

Aujourd'hui je fais 90% kayak de mer, mais je suis heureux que "mon apprentissage" était en EV.
Country: UNIX
Language: C

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : du nouveau pour la division 240

Message par pascal61 » mar. mars 17, 2015 9:01 pm

Bonsoir,
Il est très facile de mettre un kayakiste d'EV dans un kayak de mer. Il "a la technique" et il comprend les dangers. Ce n'est pas le cas dans l'autre sens. 99% des kayakistes "de mer" évitent les dangers - ils ne veulent pas les comprendre et/ou maitriser.
C'est vraiment très réducteur et caricatural comme approche.
Donc "no comment". A chacun ses convictions.
Pascal
Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous, pas de coïncidence.

mau.len

Re : du nouveau pour la division 240

Message par mau.len » mar. mars 17, 2015 10:36 pm

La question est de savoir si la législation française y change quelque-chose : ma conviction est que non. Je ne considère pas que la législation soit pédagogique, au contraire : quelle compétence de navigation est certifiée par l'adhésion à  une association :confused:
La question est de savoir si l'inconscience est un comportement si important que ça en kayak de mer : ce que je constate toute l'année sur l'eau m'assure que non. L'incompétence existe (mais pas 99%, en tout cas pas en Bretagne), mais je vois rarement des kayakistes se mettre en danger. La plupart ont conscience de leur niveau, même si beaucoup trop encore surestiment la capacité du groupe avec lequel ils naviguent à  le sublimer. C'est ce que les statistiques affirment également (globalement très peu d'accidents). La mer fait peur à  la plupart des gens, et je ne sais pas où vous naviguez, mais chez moi c'est rarement un lac (même en été il y a les thermiques). Le week-end dernier, c'était encore joueur :D : vent le samedi, petite houle puissante le dimanche (ce qui faisait le bonheur des surfeurs). En été, on voit effectivement des kayakistes pas très assurés : ils sont quasiment tous proches de la côte, donc dans les clous en terme de législation. Et les exceptions, les inconscients totaux, ce ne sont pas les règlements qui vont les arrêter.

La montagne, hiver comme été, la baignade etc. sont également des activités qui peuvent donner l'illusion d'être "faciles", peut-être encore plus que le kayak de mer : elles génèrent encore plus d'accidents, de blessés, de morts ... sans qu'il semble nécessaire de les réglementer.

L'évolution de notre réglementation, en l’occurrence son assouplissement en deçà  de 2 milles, met en évidence ce que j'affirme depuis longtemps, à  savoir qu'il n'y a absolument pas unanimité chez les kméristes sur le sujet :
- certains sont convaincus qu'il faut aller plus loin, et libéraliser plus largement la pratique, abandonner les conditions de distance, certains matériels non adaptés (les feux ...), autoriser la navigation de nuit, séparer plus nettement la réglementation du kayak de mer de celle de la plaisance etc. A l'image de ce qui se fait dans beaucoup d'autres pays, GB en tête, sans que l'on voit des millions d'inconscients se jeter dans leur SOT chaque fois qu'un cyclone est annoncé :rolleyes: Ceux-là  pensent que la responsabilisation, et la démocratisation accompagnée, seront plus efficaces que les interdictions qui, pour reprendre les "statistiques" de Stefan, ne gênent que les 1% de kayakistes expérimentés.
- d'autres pensent que la règlementation est nécessaire, qu'il faut la renforcer, qu'effectivement la plupart des kayakistes potentiels sont des inconscients que l'état doit protéger d'eux-mêmes, qu'il faut lier fortement les autorisations à  naviguer des kayaks à  leurs caractéristiques techniques, qu'il faut renforcer la liste du matériel obligatoire, qu'il est nécessaire de distinguer dans la réglementation kayaks de mer pontés et SOTs (avec, bien sûr, des droits différents), que les kayaks de mer pontés doivent être le plus possible traités comme des embarcations classiques dans cette réglementation ... Certains, comme JF, rêvent d'un "permis de naviguer".

Ce qui est marrant, c'est que les deux camps prétendent défendre le droit de naviguer plus librement :D Mais ce que je constate quand même, c'est que depuis plus de 30 ans, on ne sort pas en France de ces questions et, beaucoup plus inquiétant, le kayak de mer de randonnée et/ou sportif ne se développe absolument pas, au contraire (ce qui n'est pas le cas des pays plus libéraux). Mais je crois qu'il faut aussi se poser la question sous cette forme : est-ce que ce développement est souhaité de manière unanime ? Ou est-ce que certains ne considéreraient pas plus "confortable", finalement, de réserver cette activité à  une "élite", à  des communautés restreintes, qui fonctionneraient sur un mode plus ou moins assumé de cooptation ...

Pour finir sur une note d'humour, et de subjectivité, cela me donne envie de plagier un sportif suédois : la France ne mérite pas le kayak de mer ;)

Avatar de l’utilisateur
shovelhead
Messages : 525
Inscription : jeu. juil. 22, 2010 3:59 pm
Localisation : Hauts de France
Contact :

Re : du nouveau pour la division 240

Message par shovelhead » mer. mars 18, 2015 10:18 am

D'abord merci pour ta réponse longue et bien intéressante.
mau.len a écrit :La question est de savoir si la législation française y change quelque-chose : ma conviction est que non (...) L'incompétence existe (mais pas 99%, en tout cas pas en Bretagne), mais je vois rarement des kayakistes se mettre en danger
Il y a certainement plus de kayakiste de "vraie" mer en Bretagne qu'en ile de France ou en Bourgogne C'est logique, mais le kmer n'est pas que la Bretgne. Il suffit de regarder dans le forum "voisin" et comparer les chiffres (vente 14' contre vente 17') pour comprendre que "nous" (bateau +/- 5m, navigation au delà  de la plage) sommes très minoritaires. La législation doit couvrir tous les pratiquants - même les Alsaciens qui passent que 15 jours par an au bord de l'eau.

Si tu passes les pagaies couleur (EPP), t'es obligé de t'exposer aux dangers. Tu dois (exemple) te faire cravater en EV2 et montrer que t'as le bon reflex de te pencher vers l'obstacle - et que tu sais sortir de la situation. S'exposer et pratiquer est important - et je ne pense pas qu'il y a beaucoup qui le font sans instruction.

Et les exceptions, les inconscients totaux, ce ne sont pas les règlements qui vont les arrêter
100% d'accord. Je ne suis pas de A à  Z contre la Div 240. Proposer un équipement minimum n'est pas mauvais en soi. Oui, les anglais, néerlandais, allemands ou suédois n'ont pas besoin l'état pour s'équiper, mais cette partie ne me choque pas. Je suis même d'accord de dire "plus que 300m de la côte uniquement en groupe (minimum deux bateaux). Le groupe est le plus grand/important atout de sécurité et un problème de santé ou de matériel peut arriver à  tout moment.

Je suis 100% opposé à  la connerie d'immatriculation de bateaux avec un code constructeur obligatoire. C'est du protectionnisme national et très mauvais pour le client. Les bateaux en France sont simplement beaucoup plus chers qu'ailleurs.

Et je suis opposé aux "exceptions" des règles. Je ne vois pas pourquoi une adhésion à  une asso ou autre peut me permettre de naviguer "librement". Faites le EPP obligatoire, permettez les 2 à  6 nm à  partir de la pagaie bleue et le solo à  partir de la pagaie rouge. Je trouve ça con, mais je le comprends; il faut avoir un certain niveau pour obtenir certains droits. Un pas de plus dans une république qui interdit tout, mais au minimum je comprends le système. Je ne comprends pas comment une adhésion peut me qualifier comme pagayeur qui n'a pas besoin de partenaire.

L'évolution de notre réglementation, en l’occurrence son assouplissement en deçà  de 2 milles, met en évidence ce que j'affirme depuis longtemps, à  savoir qu'il n'y a absolument pas unanimité chez les kméristes sur le sujet (...) A l'image de ce qui se fait dans beaucoup d'autres pays, GB en tête, sans que l'on voit des millions d'inconscients se jeter dans leur SOT chaque fois qu'un cyclone est annoncé
Honnêtement: je ne comprends pas les 2nm et 6nm. Si t'es à  2nm de la côte, t'es LOIN. Pourquoi cette zone de 6nm sachant qu'a l'international il n'y a que 3nm, 12nm et 200nm. Tu ne peux pas comparer la pratique des sports nautiques en France avec l'Angleterre. Sur l'ile tu ne peux nulle part être plus loin que 120 km de la mer et malgré leur grande "liberté" de naviguer comme ils veulent, il y a énormément de kayakistes outre-manche qui ont passé des stages de la BCU et sont titulaire d'une pagaie-couleur (ex: BCU 3* = EPP niveau 3 = pagaie bleue). C'est vraiment très courant et se former est quelque chose de positif.

d'autres pensent que la règlementation est nécessaire, qu'il faut la renforcer, qu'effectivement la plupart des kayakistes potentiels sont des inconscients que l'état doit protéger d'eux-mêmes, qu'il faut lier fortement les autorisations à  naviguer des kayaks à  leurs caractéristiques techniques, qu'il faut renforcer la liste du matériel obligatoire, qu'il est nécessaire de distinguer dans la réglementation kayaks de mer pontés et SOTs (avec, bien sûr, des droits différents), que les kayaks de mer pontés doivent être le plus possible traités comme des embarcations classiques dans cette réglementation ... Certains, comme JF, rêvent d'un "permis de naviguer".
Oui, je répète: la grande majorité n'a rien à  branler sur la mer. Les obliger de s'équiper avec un minimum de matos n'est pas un erreur. Une partie va dire "quoi? payer ce bordel 50.- Euro de plus? alors pas de 2-6nm pour moi" - et je suis très content que ce genre de gens reste proche de la plage. L'achat du matos de sécu n'augmente pas automatiquement ta sécurité, mais au minimum ça te fait réfléchir que - tout à  coup - tu t'exposes au danger.

Je n'aime pas les SOT, pourtant le SOT est le seul embarcation qui permet de continuer après avoir chaviré pour beaucoup de pagayeurs. Pour moi (personnel) kayak égale esquimautage. Point barre. Mais (encore une fois) je viens du monde rivière, l'esquimautage est obligatoire et j'exprime que mon opinion! Le SOT peut donc être une embarcation plus sécurisante, mais en pratique c'est acheté par des mauvais pagayeurs qui ne savent pas esquimauter et qui ont peur.
Faut-il laisser un tel pagayeur faire la mer à  2nm et plus? Je m'en fous; ce n'est pas moi qui paye les fleurs. Mais si je dois décider, je disais non.

ce que je constate quand même, c'est que depuis plus de 30 ans, on ne sort pas en France de ces questions et, beaucoup plus inquiétant, le kayak de mer de randonnée et/ou sportif ne se développe absolument pas, au contraire (ce qui n'est pas le cas des pays plus libéraux).
Eh oui.
Country: UNIX
Language: C

Avatar de l’utilisateur
Gilles33260
Messages : 667
Inscription : ven. déc. 13, 2013 9:22 pm
Localisation : GUJAN-MESTRAS

Re : du nouveau pour la division 240

Message par Gilles33260 » mer. mars 18, 2015 1:38 pm

shovelhead a écrit : Il est très facile de mettre un kayakiste d'EV dans un kayak de mer. Il "a la technique" et il comprend les dangers. Ce n'est pas le cas dans l'autre sens. 99% des kayakistes "de mer" évitent les dangers .
Je serai curieux de voir l'état de ta voiture avec un tel raisonnement !!!!
Perso, depuis ma tendre enfance, on m'a appris à  éviter le danger. Je vois que nous n'avons pas eu la même éducation !!!
Pour ma part, il n'y a pas besoin de passer par l'EV pour comprendre les dangers auquels on peut être exposé, c'est juste une question de bon sens.
Et quoique tu dise, tu auras droit à  la Division 245 comme tout le monde.
Rdv en Juillet.
Homme libre, toujours tu chériras la mer !

Répondre