Zegul 520 ou 530?

Les modèles de bateaux par ordre alphabétique
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Zegul 520 ou 530?

Message par Ivan06480 » sam. nov. 26, 2011 4:01 pm

Bonjour à  tous,

Certains d'entre vous m'ont déja renseingnés sur ce 2 kayak ici:

viewtopic.php?t=8806-Cherche-un-kayak-rando-rapide.

Et je vous en remercie...

Mais si vous avez un avis sur un de ces KM (ou idéalement sur les 2!) et que vous ne me l'avez pas encore donné je suis preneur, ils sont arrivés en tête de la liste avec le cétus (mais bien difficile et long à  avoir a priori), l'incontournable Xplore s'y étant rajouté, là  le prix me fait hésiter...

Bref certains avis de forumeur ou de revendeurs que j'ais appelé faisaient pencher la balance sur l'un ou sur l'autre, en attendant que je puisse les essayer, si je peux avancer un peu grace à  vos lumiéres je suis preneur!

Merci encore...

Avatar de l’utilisateur
charlesV20
Messages : 1725
Inscription : lun. août 31, 2009 10:22 pm
Localisation : corse

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par charlesV20 » sam. nov. 26, 2011 5:43 pm

je suppose que tu as deja lu les 2 avis de ocean paddler sur le 520 et 530, sur le site zegul/tahe?

Avatar de l’utilisateur
charlesV20
Messages : 1725
Inscription : lun. août 31, 2009 10:22 pm
Localisation : corse

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par charlesV20 » sam. nov. 26, 2011 5:46 pm

à  mon humble avis, 520 plus stable et moins rapide,
530 moins stable mais plus rapide.
ça , tu devais t'en douter.

Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par Ivan06480 » dim. nov. 27, 2011 1:26 pm

charlesV20 a écrit :je suppose que tu as deja lu les 2 avis de ocean paddler sur le 520 et 530, sur le site zegul/tahe?
Merci du tuyau Charles, j'avais pas calculé ces articles car mon anglais n'est plus ce qu'il était (et en plus n'a jamais été bien brillant...)

Mais vu que les forumeurs qui ont utilisé ou testé ces bateaux n'ont pas l'air trés nombreux (ou m'ont déja renseigné sur l'autre discussion), je vais me résoudre à  m'y mettre, avec un bon dico et beaucoup de patience on devrait y arriver... je réponds à  ton autre post aprés.

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par pascal61 » dim. nov. 27, 2011 1:54 pm

Bonjour,
je peux te répondre pour le Zegul 520 sur les paramètres suivants :
Modèle Zegul 520 LV
Finition : très soignée comme tous les kayaks Tahé.
Position assise : confortable, y compris sur le long terme. (Je mesure 1M78 pour 75 kilos et je chausse du 43).
Vitesse : c'est une bombe ! Il est vraiment rapide et cela sans forcer excessivement. Par exemple il est plus rapide que le Greenland T qui avance déjà  bien.
Randonnée : un bon volume pour effectuer des randonnées. Aucun problème pour charger. Un détail : j'apprécie vraiment la trappe de jour située devant le cockpit.
Surf : il est vraiment fait pour cela. Je m'amuse comme un fou avec.
Agilité : tourne bien à  la gîte.
Dans le courant : je dois encore le tester. Mais au vu des réactions en surf, je ne me fais aucun souci....
Prix: super compétitif....
kayakement.
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par Ivan06480 » dim. nov. 27, 2011 9:08 pm

Merci Pascal pour ces infos qui donnent envie!!!
De plus c'est le 3° avis trés positif que j'ai sur le bateau!
Tu en as eu un ou juste essayé? (je suppose le modéle semi carbone car le full est un peu hors de prix...)

Je suppose que si tu avait pu le comparer avec le 530 tu l'aurais fait... mais si tu as des repéres par rapport à  d'autres kayak ça m'intéresse car je connais pas le greenland, tu pourrais dire comment il est en glisse par rapport aux 2 autres que je cite plus haut (cétus, xplore)? ou par exemple, à  un skyros, un T505 prilite, un multisport (bon là  forcément en dessous, mais juste dessous ou loin derriére...), car comme je le dit dans l'autre discussion, le but est de pouvoir naviguer à  2 avec ma compagne, celui qui est dans le bateau de rando devant suivre ce dernier multisport qui n'est pas dans le style radeau...
Autan dire que l'aspect rapide comme une bombe est pour moi le plus important, meme si ça m'interesse aussi d'avoir un des 2 KM agile et possible à  charger pour un bivouac...
Adapté aussi la mon gabarit en LV puisque j'ais quasi le meme, tant mieux car LV obligatoire pour ma compagne de 60kg et 1m60, si ça va pour moi aussi a priori pas besoin de dépenser plus chez les anglais..

Reste la concurence interne avec le 530 qui me parait plus rapide sur le papier mais qui semble assez peu répendu, personne connait???

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par pascal61 » lun. nov. 28, 2011 9:18 am

Bonjour,
pour répondre à  tes questions :
j'ai effectivement un ZEGUL 520 LV.
Je le compare au Greenland T de mon épouse. J'ai navigué en Greenland T pendant un bon moment. C'est aussi un kayak rapide.
Je n'a pas essayé le Cetus et le Xplore.
Pour le Skyros je ne l'ai pas essayé. C'est un modèle assez ancien par rapport à  ceux que tu cites déjà .
Zégul multisport : selon son design il est fait pour l'Ocean racing.
Kialivak : kayak rapide et gros porteur. Pas forcement ton programme.
Greenland LC : kayak rapide mais technique pour certains. Idéal pour le travail des esquimautages voire la technique de pagaie (kayak sensible et réactif).
Zegul 530 : plus long que le Zegul 520 et 52 cm de largeur donc en théorie plus rapide sur l'eau. Je ne l'ai pas essayé.
Sinon : la forme et les dimensions de la coque sont certes significatives pour la vitesse de ton kayak mais tu dois aussi prendre en compte ta propulsion, soit : pagaie + technique de pagaie (capacités physique et technique du pagayeur). Je ne parle même pas de la lecture du plan d'eau....
Pascal

l

Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par Ivan06480 » lun. nov. 28, 2011 9:58 am

Merci Pascal pour ces détails,
Je me suis permis de poser la question pour savoir si ce bateau était le tien car tu en parlais comme tel mais il y a juste marqué plasmor sur ton profil, apparement vous etes passés chez tahé...effectivement d'un rapport prix/prestations difficile à  battre!
Je parlais du skyros non pas parce que j'ai l'intention de l'acheter mais parce que mon club en a un et ça m'aurait donné un point de repére, j'aimerais un peu plus rapide meme si c'est moins stable.

Pour ce qui est des pagaies, j'ais une typhon 60, ma compagne préfère les pales plates des select et prendra surement une crossover ou seacruiser aprés essais (voire la nouvelle ultra légère mais j'ai l'impression qu'elle est un peu moins plate)

Niveau capacité du pagayeur, elle vient de l'aviron et m'a vite rattrapé en technique, et on a quasi la meme endurance en vélo...
Pour la lecture du plan d'eau, on n'est pas des marins donc surement aussi nuls l'un que l'autre, heureusement c'est souvent assez facile ici!
Donc si les kayaks sont pas trop loin en vitesse on devrait pas trop s'attendre!

Pour le 530, je m'étais dit aussi sur le papier un poil plus rapide, d'autan qu'il est plus effilé devant et assez droit deriére, cette caractéristique rendant d'aprés certains vendeurs le gouvernail quasi obligatoire, or on en a déja un avec gouvernail et je préférerais que l'autre soit avec dérive, histoire de varier les plaisirs et pas oublier les techniques de base apprises avec les KM du club...
Je pense que seul un test le dira! et meme s'il est positif peut etre qu'on va rester sur le 520 qui doit etre plus maniable et qui à  l'air de faire l'hunanimité chez les forumeurs qui l'ont essayé...merci encore.
Ivan

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par pascal61 » lun. nov. 28, 2011 10:49 am

Re-bonjour,
concernant le Kialivak je l'ai toujours et c'est un très bon kayak, rapide, manoeuvrant et sûr.
Je suis de ceux qui pensent qu'il n'y a pas de "mauvais" kayak. Il faut juste trouver le bateau adapté à  son programme et à  sa morphologie.
Souvent avec les années de pratique nombre de kayakistes conservent leur premier kayak, et leur première pagaie....
Pour le choix de la pagaie il y a une différence notable entre la crossover et la seacruiser.
Tout est déjà  dit dans le nom du produit...
La crossover c'est vraiment bien pour envoyer dans le courant, en rase cailloux ....Perso la largeur des pales ne me gênent pas en randonnée longue mais il faut quand même la tirer.
Pour la vitesse en règle générale on privilégie une pagaie creuse.
La toute nouvelle Select X TR est plus creuse que la Crossover. Et semble peut être plus orientée vitesse...(selon son design). J'ai essayé la X TR pales medium : un vrai régal ! Surprenant au niveau des appuis. Mais je garderai ma Crossover pour le moment....Les essais suscitent l'envie....
Allez, salut et bons choix et bons essais !
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par Ivan06480 » mar. nov. 29, 2011 4:15 pm

pascal61 a écrit :Re-bonjour,
concernant le Kialivak je l'ai toujours et c'est un très bon kayak, rapide, manoeuvrant et sûr.
Je suis de ceux qui pensent qu'il n'y a pas de "mauvais" kayak. Il faut juste trouver le bateau adapté à  son programme et à  sa morphologie.
Interessant point de vu Pascal, que je partage meme si je ne l'avais jamais formulé ainsi.
Je connais pas le kialivak, 5.60/53 d'aprés leur site, pas mal, c'est surement plus rapide qu'un 520 mais tout aussi surement pas adapté à  notre usage dayboat et nos gabarits, entre l'encombrement et le poid suplémentaire + plus le fait qu'il sera pas assez charger pour fonctionner correctement...
Merci aussi de ton point de vu sur les pagaie, j'y refléchit et étudie un peu leur site puis mettrais un post dans "équipement" pour ouvrir le débat sur la XT R
Ivan

Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par Ivan06480 » jeu. déc. 01, 2011 9:09 am

charlesV20 a écrit :je suppose que tu as deja lu les 2 avis de ocean paddler sur le 520 et 530, sur le site zegul/tahe?
Je l'ai fait hier soir bien que l'avis des forumeurs soit souvent plus objectif que celui d'un magazine payé par la marque pour la pub sur la page suivante,bon, avec de la patience et un dico (et de l'aspirine), ça a quand meme donné des résultats intéressants , si ça peut intéresser quelqu'un:

Vitesse: comme on le supposait avantage au 530 exeptionel pour un boat de rando en la matiére, bien supérieur à  un cétus par exemple, mais le 520 est aussi qualifié de trés rapide, comme le disait Pascal ci dessous.

Stabilité : l'écart se fait pas là  Charles, ils sont stables tous les 2 en secondaire, plus pour le 520 qui est jugé excélent, le 530 étant surprenant de stabilité primaire contrairement au 520 déconseillé pour cela aux débutants, bon, on s'en tape un peu de la primaire c'est sur, mais d'un autre coté ça peut etre agréable d'avoir un 2em boat qui gigote un peu moins que le multisport...

Maniabilité : là  le 520 fait l'écart, il tourne sur place sans dérive, alors que le 530 est trés directeur, quand meme utilisable sans gouvernail puisque leur bateau d'essais semblait pas en avoir, mais il faut giter ferme pour le tourner

Dans les vagues: pour jouer dans la houle: le 520, c' est un super surfeur, mais l'avant tape un peu dans le clapot quand il n'est pas chargé, un peu dommage d'aprés le testeur pour un KM à  vocation plutot dayboat, le 530 fend le clapot sans ralentir comme un fitness...

Egalité donc, les 2 étant de plus aussi confortables sur du long, aprés il faut savoir quel style de kayak on préfère, merci donc pour ce tuyau qui permet de confirmer et completer les avis du forum, j'espére avoir bien tout pigé mais c'est pas garanti non plus...

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par pascal61 » sam. déc. 03, 2011 9:11 pm

Re-salut Ivan,
je te transmets un retour d'expérience de nav avec le ZEgul 520 par mauvaise météo.
Conditions :
Vent force 5 à  6.
Mer : houle significative sur le large et bon clapot haché plus près du bord.

Navigation par vent de travers : extra. Même pas besoin de mettre la dérive !
Navigation par vent arrière et houle : il va bien droit et surfe comme un diable en eau profonde.
Vent de face : c'est du classique. C'est pas là  que c'est le plus dur en kayak. Il ne tape pas comme tu écris. Il faut alors épauler les vagues (c'est selon leur "configuration")
Surf de plage : alors là  il est vraiment extra si tu sais surfer.
Tenue à  la mer : très bon.
Vitesse : il envoie de la patate. Je ne souhaite pas comparer.
J'y suis allé à  vide pour voir comment réagissait le kayak.
Calages : je dois encore les reprendre un peu. Notamment reculer le dosseret de un cran vers l'arrière comme fournit à  la position initiale lors de la livraison.
Je testerai en rase cailloux quand je serai calé tip-top car j'aime surtout travailler à  la gîte. Donc je peaufine toujours ce point là .
Voilà .
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par Ivan06480 » dim. déc. 04, 2011 2:02 pm

Merci Pascal pour ce retour d'expérience, si je me décide pour ce modéle il parait évident que c'est pas le kayak mais le kayakiste qui sera limitant par mauvaise mer...(et pour un bon moment)
Pour la proue censé rebondir sur le clapot à  vide, c'est ce que j'ai cru comprendre d'une partie de l'essai assez difficile à  traduire que j'ai peut etre mal interprété n'étant pas trés calé en anglais..., ou alors ça peut voulloir dire que c'était pas les meme vagues, pas le meme pagayeur, etc... les impressions sont toujours trés personnelles, j'espére pouvoir donner les miennes un de ces jours!<O :p ></O :p >
<O :p ></O :p >
Concernant les calages, si c'est quasi bon pour toi ça devrait l'etre aussi pour moi car je suis à  peine plus petit, par contre ma compagne fait 1m70, penses-tu qu'elle pourra etre à  l'aise dedans aussi ou qu'il vaut mieux pour elle un greenland par exemple ? (sur lequel elle a flashé depuis qu'elle à  vu les photos...), moi je crois que je préfèrerais le 520 mais c'est autan pour elle que pour moi!<O :p ></O :p >
<O :p ></O :p >
j'adore le surf en pleine mer, car nos plages de galets ne sont pas trop favorables, de plus notre mer est assez souvent plate et meme si je ne loupe jamais d'essayer de prendre une vague d'étrave je suis peu expérimenté en la matiére. Si tu me dit qu'il prend facilement le surf sur des vagues pas trop grosses et se controle bien aprés, ça devrait faciliter mon aprentissage...et s'il est trés bon aux mains d'un expert j'espére que je pourrais proffiter de son potentiel un peu plus tard, je ne veux pas acheter un KM pour le changer chaque année...<O :p ></O :p >
Merci encore<O :p ></O :p >
Ivan<O :p ></O :p >

Avatar de l’utilisateur
EricC66
Messages : 4682
Inscription : dim. juin 14, 2009 10:25 am
Localisation : Cote vermeille .

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par EricC66 » sam. janv. 18, 2014 9:16 pm

Je remonte ce post , histoire de savoir si certains d'entre vous ont eux cette hésitation sur ces deux modèles , pour quel choix final !

yves50380
Messages : 58
Inscription : jeu. nov. 14, 2013 4:56 pm
Localisation : Granville
Contact :

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par yves50380 » dim. janv. 19, 2014 5:49 pm

Bonjour Ivan , je vois que tu parles du greenland pour ta compagne , je viens de revendre le mien après 3 mois car je mesure 1m88 et j' y étais vraîment trop à  l' étroit , malgré tout j' ai beaucoup aimé ce kayak , il est beau , léger ,très réactif , plus stable qu' on ne pourrait l' imaginer , assez facile par mer formée , acceptant bien les surfs . J' ai repris mon vieux Baà¯ji hier , dûr dûr! . Cordialement . Yves.

Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par Ivan06480 » dim. janv. 19, 2014 10:45 pm

c'est dommage de revendre un tel bateau, mais c'est sur que tu est un peu grand...je fais 1m75 et ça va bien, bon, depuis que je dépasse les 80kg j'essaye de pas charger les coffre pour pas le transformer en sous marin avec son faible volume, mais c'est sur qu'il est plus facile à  mener dans les vague ou meme sur mer calme quand on manque d'entrainement comme moi en ce moment que le multisport...

je l'avais fait testé à  Thierry 06330 qui a finalement acheté un 520, je pense peu dans le meme esprit mais plus polyvalent et adapté au plus grands gabarits, (si tu me lis tu peux confirmer? il me semble qu'après qq enuis tu en est finalement content?), peut etre un bon choix pour remplacer le greenland T (Yves tu avais bien le T? sinon je veux bien croire que tu était à  l'étroit, j'avais moi meme du mal à  entrer dans le "petit" greenland...)

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par pascal61 » lun. janv. 20, 2014 6:39 pm

Bonsoir,
ayant un Zegul 520, à  l'époque il m'avait été demandé de faire un compte rendu d'essai pour une revue de kayak.
Je l'avais fait trop exhaustif. Je vais tenter de le retrouver dans mes archives et je vais le poster ici.
D'autant plus que le-dit Zégul 520 sera très bientôt à  vendre.
Pascal
Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous, pas de coïncidence.

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par pascal61 » lun. janv. 20, 2014 7:15 pm

Re-bonsoir,
comme promis, je vous livre l'article qui était prévu il doit y avoir un an, pour une revue de kayak.
Je tiens à  signaler que je n'ai aucune action et que je ne touche rien. C'est tout à  fait bénévole et j'ai écrit cet article par amitié pour un collègue. Je suis donc objctif dans ce que j'écris. Pour les curieux, je mesure 1m78 et pèse 76 kilos. Je chausse du 43. Si cela peut vous guider par rapport à  l'essai que j'ai réalisé sur le Zégul 520 LV. Je suis à  mon aise dedans.
L'artcile se voulant "didactique" car parfois un peu technique, le vocabulaire du kayak est parfois commenté. Toujours utile quand on débute, car on y est tous passés.

Bonne lecture. Pascal.

<style type="text/css">P { margin-bottom: 0.21cm; }</style> Le ZEGUL 520 de chez TAHE MARINE à  l’essai.






Présentation générale
Le ZEGUL 520 a été produit en 2011 par les chantiers Tahé Marine. Il existe en deux versions LV et HV. Le modèle LV est annoncé comme étant la taille standard tandis que le HV est plus volumineux. La fabrication est proposée soit en carbone-aramide ou en full carbone. La silhouette à  l’anglaise de ce kayak laisse transparaître un caractère affirmé, joueur et très marin.
Les tests ont été réalisés sur le ZEGUL 520 LV pendant la période hivernale en mer d’Iroise avec des conditions de vent et de mer établies. L’agilité du kayak a été vérifiée dans les courants de marée et lors de surfs en arrivée de plage.
Les caractéristiques et les réactions de cette embarcation l’orientent vers un public exigeant au plan technique mais on retiendra surtout la grande polyvalence de ce kayak.



Description détaillée
La forme de coque du ZEGUL 520 est légèrement gironnée mais elle conserve de manière discrète la ligne tendue qui caractérise si bien la série des Greenland produite par le même constructeur.

L’hiloire dessinée en « trou de serrure » facilite l’entrée et la sortie des jambes dans le cockpit. Les calages s’effectuent aisément et avec précision grâce à  un réglage des cale-pieds directement accessible en position assise. A noter que ces derniers sont réglables sur deux positions en hauteur. La position basse semble être celle proposée par le fabricant à  la livraison du kayak. Dans un premier temps, j’ai déplacé les barres de cale-pieds en position haute, par gain de confort et pour obtenir plus d’efficacité pour maintenir le kayak lors des actions de gîtes. Je suis finalement revenu à  la position initiale. Le cokpit est assez large au niveau des cale-pieds et autorise ainsi le pagayeur à  porter des chaussons avec semelles même épaisses (par exemple des chaussons néoprène de chez D4). Le siège et le dosseret assurent un maintien confortable des fesses et du bas du dos. Le kayak est livré avec des protections en mousse pour le siège et les cale-cuisses.
Dans une certaine mesure il est donc possible d’adapter les calages à  sa morphologie.


Le portage de l’embarcation s’effectue par deux poignées situées aux pointes avant et arrière. La ligne de vie est fixée sur la coque par des pontets et entoure le kayak en laissant les bords de l’hiloire dégagés. Les élastiques de pont sont judicieusement disposés et permettent de maintenir correctement tout le matériel nécessaire à  la sécurité et à  la navigation.
Le kayak est équipé au total de quatre trappes. Deux sur l’avant : une ronde et une mini trappe située juste devant le cockpit. Deux autres sur l’arrière : une trappe de jour et une grande trappe ovale.
J’ai particulièrement apprécié l’utilisation de la mini trappe. Accessible rapidement on peut y placer du petit matériel électronique, des lunettes, des barres de céréales ou toutes autres commodités. La place qu’elle occupe sous le pont avant n’engage en rien le volume interne de l’habitacle et il n’y a aucune difficulté pour placer les genoux et sortir du kayak.
La dérive installée en puits est actionnée par une tirette disposée sur le travers bâbord.
La finition du kayak est très soignée.


Dérive en puits, quelques conseils aux utilisateurs.
Sur tous les kayaks équipés d’une dérive en puits il est courant que cette dernière se coince lorsque de gros grains de sable se logent dans le puits de dérive. Sur le ZEGUL 520 la forme gironnée de la coque minimise en principe cet inconvénient. Néanmoins si le mécanisme se bloque à  cause des gravillons il ne faut jamais forcer mais simplement tirer sur le bout de la dérive pour la faire venir. L’idéal étant de nettoyer d’abord le puits de dérive avec un objet tel qu’une lame de couteau. Certains kayakistes font passer un cordage dans un trou percé en bout de dérive de manière à  ce qu’un co-équipier puisse tirer dessus même en mer.
Je vous conseille d’huiler de temps à  autre le mécanisme pour qu’il conserve une bonne souplesse.



Un caractère sportif qui s’affirme au fil de l’eau…
Après quelques heures de navigation les habitudes commencent à  se mettre en place.
Nul doute que les amateurs de technique de pagaie prendront du plaisir à  manœuvrer ce kayak.

Le jeu combiné des effets de carène associés à  des propulsions orientées permet au kayakiste de construire des trajectoires précises et de les réajuster en fonction des interactions dues au milieu. Cette caractéristique a été validée dans les passes à  cailloux avec des mouvements d’eau animés par des courants et contre-courants. Le kayak se dirige bien et conserve son équilibre dans ces eaux souvent émulsionnées.
Le ZEGUL 520 aime l’action, il est fait pour être en mouvement et c’est dans ce type de situation qu’il révèle entièrement son potentiel. Il a de plus une bonne capacité d’accélération. C’est une qualité bien utile lors d’un take-off ou pour venir percuter une veine de courant.
Le kayak réagit instantanément aux déplacements latéraux réalisés avec des appels d’incidence. C’est une technique utile pour valoriser l’aspect directeur du bateau. Il est intéressant de s’amuser à  prendre en enfilade des passes à  cailloux « couranteuses » sans jamais devoir faire pivoter l’embarcation. Quand il faut tourner le ZEGUL 520 réagit très bien aux effets de carène que vous lui ferez subir en gîtant de manière prononcée. A la gîte il demeure étonnamment stable grâce à  la forme de ses bouchains. On le redresse facilement avec un appui en poussée. A l'expérience il tourne beaucoup plus vite avec un appel sur l'arrière.
A l’arrêt la stabilité primaire du kayak peut surprendre et donner une impression d’équilibre précaire. Mais c'était au début, et on s'habitue vite à  l'équilibre primaire de ce kayak. A titre d'exemple, je m'en suis servi plusisuers fois pour pêcher à  la canne ou à  la palangrote, kayak en dérive. A contrario la stabilité secondaire est époustouflante ! J’oserais même prétendre qu’elle tolère presque un début de fausse gîte lors d’une arrivée de plage en surf, permettant ainsi au kayakiste de retrouver son équilibre.


Conseil pour réaliser vos manœuvres de pagaie : bien s’échauffer de manière à  pouvoir effectuer vos mouvements avec le maximum de souplesse et d’amplitude.




Un avaleur de miles…
Le kayak possède
une vitesse de croisière élevée et il est possible d’atteindre 4 nœuds sans forcer. Je confirme après plus d'un an d'utilisation. C'est reposant. Il va ainsi plus vite, à  effort égal, qu'un autre kayak que je possède et qui est plus long (5m60). Il va aussi plus vite que le Greenland T.
C’est un réel atout pour ceux qui aiment avaler des miles nautiques lors des longues randonnées.
Le trait du ZEGUL 520 qui m’aura agréablement surpris est son insensibilité au vent de travers, même à  vide. C’est un vrai confort de navigation. Dans un tel contexte on se demande à  quoi peut servir la dérive. En l’abaissant le kayak devient complètement directeur (bien trop à  mon goût). Certains apprécient. Personnellement lorsque le kayak avance j’aime garder la main pour corriger la trajectoire par des actions de gîte ou avec une légère circulaire sur l’arrière. Je n’utilise donc que très rarement la dérive. Elle peut cependant être utile pour les débutants qui ne maitrisent pas encore toutes les techniques permettant de conserver un alignement aux différentes allures de vent.


Un kayak facile à  faire surfer…
La forme de la coque parle toute seule et on peut supposer quelques performances dans le domaine. Effectivement le ZEGUL 520 est une belle machine pour ceux qui aiment la pratique du surf, en pleine mer dans la houle ou dans les rouleaux en arrivée de plage. La capacité d’accélération est très intéressante au take-off. Le kayak conserve une trajectoire rectiligne sans trop de difficulté technique. L’amusement est garanti et à  n’en point douter c’est lors des arrivées de plage en prenant des vagues par le travers que vous apprécierez la stabilité secondaire…


La forme relevée du pont avant lui évite d’enfourner dans la houle tandis que le pont arrière abaissé favorise la pratique de l’esquimautage. De par la forme de sa coque le kayak ne se retourne pas entièrement mais a plutôt tendance à  se poser sur un bord. En cas de retournement il est ainsi plus facile et plus intuitif de réaliser directement l’esquimautage du côté où l’on tombe plutôt que de « perdre son temps » à  faire un demi-tour. Cette qualité est particulièrement vérifiable quand on s’entraîne sur un plan d’eau calme. Dans les eaux turbulentes on esquimaute intuitivement à  droite ou à  gauche en fonction de la situation.


En guise de conclusion.
J’aime le design de ce kayak au look très British. Sur l’eau il a de la prestance. En randonnée je le trouve reposant et ses qualités de vitesse et de glisse permettent de parcourir de belles distances sur l’espace d’une journée, sans compter les économies d’énergie qui en résultent. La capacité d’accélération du ZEGUL 520 est le corolaire de sa vitesse de croisière. Elle est pratique lors des séances de jeux où il est souvent nécessaire de naviguer de façon erratique en donnant quelques coups de fouet à  la monture. Ses lignes de coque et ses réactions en font un kayak racé, agréable mais exigeant à  piloter surtout dans les zones où les mouvements d’eau sont agités.




Un peu de vocabulaire technique…
L’objectif de ces quelques lignes n’est pas d’entrer dans une explication détaillée et doctorale. Le but est simplement de faire un peu de vulgarisation sans aucune prétention d’expertise en matière de théorie du kayak.


Effets de carène : lorsque le kayak se déplace, par des actions de gîte le kayakiste peut faire varier la pression des filets d’eau qui s’applique sur la proue de l’embarcation. En réaction le kayak aura ainsi tendance à  virer sur tribord ou bâbord en fonction de l’effet de gîte plus ou moins prononcé et provoqué par le kayakiste.
Mais en kayak de mer on entend souvent parler de contre-gîte! Explications…
Les kayaks de mer étant généralement longs et donc plutôt directeurs, on pratique ce qu’on appelle une contre-gîte pour tourner. On amorce traditionnellement la rotation de l’embarcation par une circulaire sur l’arrière. La circulaire est synchronisée avec une action de contre-gîte pour bénéficier de l’effet de carène….Ainsi on gîte dans le sens opposé au virage…d’où l’appellation de contre-gîte…CQFD !


Gîter ou se pencher telle est la question…
Bien faire la différence entre le fait de se pencher et de gîter. Lors d’une action de gîte le buste du kayakiste reste droit et c’est la poussée sur les cale-pieds combinée à  la montée d’un genou qui provoque la rotation du bassin et produit donc un effet de gîte puisque vous êtes solidaire de la coque du kayak à  la faveur des calages.
Quand le kayakiste se penche sur l’eau il a tendance à  basculer avec le kayak. En conséquence il doit prendre un appui à  la surface de l’eau en s’aidant de la pagaie pour éviter de se renverser.
Pour réaliser des virages très serrés on peut combiner les deux actions.




Caractéristiques du ZEGUL 520:- Longueur : 520 cm
- Largeur : 53 cm
- Capacité de charge : 130 kg
- Hiloire : 83*45 cm
- Dérive de série

Caisson avant : trappe ronde 24 cm + mini box 15 cm
Caisson arrière : trappe ovale 44*26 cm + mini box de 15cm

Poids :
- Version carbone/aramide en infusion sous vide 22/24 kg.
- Version full-carbone en infusion sous vide 19/21 kg.
Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous, pas de coïncidence.

yves50380
Messages : 58
Inscription : jeu. nov. 14, 2013 4:56 pm
Localisation : Granville
Contact :

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par yves50380 » mar. janv. 21, 2014 5:35 pm

Ivan06480 a écrit :c'est dommage de revendre un tel bateau, mais c'est sur que tu est un peu grand...je fais 1m75 et ça va bien, bon, depuis que je dépasse les 80kg j'essaye de pas charger les coffre pour pas le transformer en sous marin avec son faible volume, mais c'est sur qu'il est plus facile à  mener dans les vague ou meme sur mer calme quand on manque d'entrainement comme moi en ce moment que le multisport...

je l'avais fait testé à  Thierry 06330 qui a finalement acheté un 520, je pense peu dans le meme esprit mais plus polyvalent et adapté au plus grands gabarits, (si tu me lis tu peux confirmer? il me semble qu'après qq enuis tu en est finalement content?), peut etre un bon choix pour remplacer le greenland T (Yves tu avais bien le T? sinon je veux bien croire que tu était à  l'étroit, j'avais moi meme du mal à  entrer dans le "petit" greenland...)
Effectivement , je l' ai vu partir avec un peu de nostalgie , mais , je me connais , l' appel des îles ... Pas question de se trouver très mal installé avec encore une heure de navigation devant soi , je vais essayer l' orca - un plaisir au portage ! - sinon ce sera sans doute un reval bien que je préfèrerais un bateau un peu plus court . C' était un T mais tout de même trop bas pour moi .

Avatar de l’utilisateur
Guillaume-14
Administrateur
Messages : 2815
Inscription : mar. févr. 05, 2008 10:48 am
Localisation : Normandie, Bretagne, etc.

Re : Zegul 520 ou 530?

Message par Guillaume-14 » mar. janv. 21, 2014 8:48 pm

yves50380 a écrit :ce sera sans doute un reval bien que je préfèrerais un bateau un peu plus court
Le Reval existe en version mini... c'est un excellent choix pour un gabarit moyen !

Merci pour l'essai détaillé Pascal !
Méduzman :p

Répondre