Page 1 sur 1

construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : mer. nov. 27, 2013 10:30 pm
par jpr44
Quelqu'un aurait-il tenté une construction en petites lattes avec, en lieu et place du red cedar, de la mousse de PVC (Airex ou autre) par ex:

http://www.sicomin.com/products-core-32.aspx

mousse positionnée sur un moule type petites lattes (strip planking en angliche, je crois) avec stratification de tissus, époxy...


Intérêt du truc: facilité extrême de la découpe, éventuellement rapidité si utilisation de plaques rainurées, rigidité résultant de la technique sandwich, poids probablement intéressant, insubmersibilité par nature.

Il y aura évidemment des défauts : a priori moins joli que le bois et obligation d'une finition spécifique (gel-coat?)
Et peut-être plus onéreux que le red cedar encore que le red, sauf achat groupé, c'est souvent un engagement volume et financier pour faire plusieurs boats: les fournisseurs dans mon secteur ne font pas trop dans le détail et vendent plutôt en gros...

Faire un essai à  petite échelle avec du polystyrène extrudé?

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : mer. nov. 27, 2013 10:41 pm
par Guillaume29900
j'y avais pensé mais à  mon avis, la mousse découpée en latte n'est pas assez rigide pour tenir la forme sur les couples du chantier, notamment pendant la stratification

il faudrait donc latter quand même en bois pour obtenir un moule mâle suffisamment rigide pour recevoir les lattes de mousse haute densité

et une fois qu'on a un moule mâle en bois, ça n'a plus tellement d'intérêt d'utiliser des lattes de mousse, des plaques peuvent être plaquées sur la forme, avec un décapeur thermique, puis bloquées en place avant stratification

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 12:23 pm
par jpr44
Guillaume29900 a écrit :j'y avais pensé mais à  mon avis, la mousse découpée en latte n'est pas assez rigide pour tenir la forme sur les couples du chantier, notamment pendant la stratification
Vraie objection mais il y a peut-être moyen de contourner la difficulté en jouant sur divers paramètres:
épaisseur de la mousse
densité de la mousse
quadrillage de la mousse, 1 ou 2 faces

Pour les essais on peut trouver du polystyrène en 1 ou 2 mm type Depron. Mais à  l'échelle 1, le polystyrène, même extrudé, n'aura jamais les qualités indispensables pour obtenir un bon sandwich (miam, miam d'ailleurs!) : délaminage rapide j'imagine...

Tout ceci n'est que pure spéculation mais beaucoup de croiseurs ont été construits avec cette technique.

N'empêche que parvenir à  produire, par simple moulage au contact, un kmer balaize de 5,50m pour 15 kg (et sans 1 g de carbone ou de poudre de gibolin-thermo-létale), ça peut faire délirer...

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 12:29 pm
par Guillaume29900
jpr44 a écrit :épaisseur de la mousse
densité de la mousse
quadrillage de la mousse, 1 ou 2 faces
le prix de la mousse risque de grimper fort et rapidement en jouant sur ce type de paramètres ;)

mais c'est vrai que j'ai déjà  réfléchi dans ce sens pour trouver un matériau d'âme à  petit prix, facile à  découper en lattes et suffisamment rigide sous forme de lattes pour être mis en place sur des couples puis stratifié

mon "délire" actuel serait plus du côté cousu/collé en préparant à  l'avance des plaques de bonnes dimensions en sandwich fibre/âme/fibre (plus facile à  stratifier sous forme de plaques), qu'on découpe ensuite comme s'il s'agissait de CTP (qui est un matériau composite également), la différence c'est qu'il n'y aurait pas à  stratifier le CP, des bandes de ruban biaxial stratifiées le long de chaque jonction entre plaques (par l'intérieur aussi si possible) suffirait à  assurer une bonne cohésion de l'ensemble (avec des cloisons composites à  l'intérieur aussi)

mais bon c'est dans ma tête tout ça pour le moment ;)

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 2:55 pm
par Yann_Advancedpaddles
Même réflexions par le passé avec les mêmes conclusions. Si les lattes sont trop souple c'est plutôt un inconvénient. Si le matériaux utilisé pour un type cousue / collée est trop rigide, il n'y aura pas de possibilité pour le former. Donc un CP léger plus une petite stratif me semble bien. C'est ce que j'ai débuté.
Après si le proto marche on verra bien pour un sandwich léger et économique comme du verre/époxy/liège.
P10.jpg

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 3:03 pm
par Guillaume29900
Yann_Advancedpaddles a écrit :Si le matériaux utilisé pour un type cousue / collée est trop rigide, il n'y aura pas de possibilité pour le former
je pense qu'avec un sandwich type FDV/herex4mm/FDV, avec des grammages de FDV 1,5 à  2x plus forts que ceux utilisés par dessus le CTP habituellement, les plaques obtenues ne seront pas trop rigides pour empêcher la mise en forme (mais je n'ai pas testé donc...)
on verra bien pour un sandwich léger et économique comme du verre/époxy/liège.
je suppose que tu vois le liège comme matériau d'âme, mais on se retrouve avec un souci de souplesse avant stratification là  encore, à  moins d'avoir un moule mâle qui donne la rigidité ;)

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 3:07 pm
par Yann_Advancedpaddles
C'est bien l'idée. Si le proto marche bien il deviendra un moule.
L'herex est déjà  un matériau très rigide, avec une strat il sera vraiment raide, trop je pense. A moins de prédécoupé les bordés, de les former à  chaud, de les stratifier !!!!!! Trop galère.

La solution: une imprimante 3D de 6m de long :cool:

On pourrait se cotiser pour en acheter une à  plusieurs et monter une coopérative de prototypeur de kayak.

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 3:09 pm
par Guillaume29900
Yann_Advancedpaddles a écrit :C'est bien l'idée. Si le proto marche bien il deviendra un moule.
ok mais du coup on perd un peu l'intérêt de l'idée posée par JPR au départ, à  savoir construire comme en SP avec un matériau plus aisé pour faire les lattes (et plus léger au final) :)

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 3:22 pm
par Yann_Advancedpaddles
Oui mais là  je n'ai pas de solution. Je n'ai pas osé me lancer après y avoir longtemps réfléchi.
A suivre donc.

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 7:28 pm
par jpr44
Guillaume29900 a écrit :
mon "délire" actuel serait plus du côté cousu/collé en préparant à  l'avance des plaques de bonnes dimensions en sandwich fibre/âme/fibre (plus facile à  stratifier sous forme de plaques), qu'on découpe ensuite comme s'il s'agissait de CTP (qui est un matériau composite également), la différence c'est qu'il n'y aurait pas à  stratifier le CP, des bandes de ruban biaxial stratifiées le long de chaque jonction entre plaques (par l'intérieur aussi si possible) suffirait à  assurer une bonne cohésion de l'ensemble (avec des cloisons composites à  l'intérieur aussi)

;)
Ouiche, j'avais un peu gambergé sur cette idée, mais c'est peut-être beaucoup d'ennuis pour réinventer une forme particulière de cp mais le cp, ça existe déjà . Par ailleurs, je me méfierais d'une plaque mousse de PVC-verre-époxy artisanale (sous vide, c'est peut-être plus fiable) car probablement sujette au risque de flambage, particulièrement avec des formes un peu complexes, par exemple le Shearwater (C.L.C.) modèle cp intégral: le pontage, pas simple, ne supporte pas la flexion (je l'ai testé et ce fut un problème...); à  refaire, je retiendrais le modèle "hybride" avec pont en petite lattes

Utiliser le liège? voir si le poids n'est pas un problème mais en fait, le liège ne boit pas l'époxy mais je crois que la mise en oeuvre serait plus complexe que celle de l'Airex. Et la mousse pvc a des caractéristiques mécaniques bien supérieures.

Le balsa: beaucoup de yachts jadis faits en sandwich polyester balsa "bois de bout" mais aujourd'hui je ne suis pas certain que le produit soit encore disponible.Mise en oeuvre? bof!

La mousse polyuréthane: à  supposer qu'on en trouve dans les formats qui nous intéressent, beaucoup de risques de délaminages; surfers et planchistes voient de quoi je cause.

Une des limites de ces joyeux délires cela reste le coût des matériaux mais ce n'est pas une raison d'arrêter de chercher: les constructeurs sont quand même de grands malades mais c'est ça qui est fun.

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : jeu. nov. 28, 2013 7:46 pm
par Guillaume29900
jpr44 a écrit :Ouiche, j'avais un peu gambergé sur cette idée, mais c'est peut-être beaucoup d'ennuis pour réinventer une forme particulière de cp mais le cp, ça existe déjà . Par ailleurs, je me méfierais d'une plaque mousse de PVC-verre-époxy artisanale (sous vide, c'est peut-être plus fiable) car probablement sujette au risque de flambage, particulièrement avec des formes un peu complexes, par exemple le Shearwater (C.L.C.) modèle cp intégral: le pontage, pas simple, ne supporte pas la flexion (je l'ai testé et ce fut un problème...); à  refaire, je retiendrais le modèle "hybride" avec pont en petite lattes
il n'est pas trop compliqué de réaliser les plaques sous vide et sur une table, pour garantir de belles plaques planes et bien imprégnées, en plus c'est facile de doser la résine car la superficie est très simple à  connaitre, et l'imprégnation du tissu sur une table est bien plus facile que sur une forme complexe

après il est certain que cette technique n'est utilisable que là  où le CTP est lui aussi facile à  utiliser, pour les cousus-collés aux formes un peu trop compliquées comme le Shearwater que tu évoques, on rencontrera les mêmes problèmes qu'avec le CTP, et encore à  voir selon la rigidité obtenue sur les plaques ainsi réalisées, ça pourrait s'aggraver ;)

mais je suis persuadé que ces plaques de sandwich pré-fabriquées seraient une solution intéressante pour le poids et la facilité de réalisation (pas de stratification de la forme finie), de plus l'Airex boit bien moins de résine que le CTP, ce qui va aussi dans le sens "plus léger"

avec environ 3kg/m² pour le CTP 4mm, contre 450gr/m² pour de l'Airex 90kg/m3 en 5mm d'épaisseur, je n'ai pas la surface des plaques d'un kayak (environ 4m²?), mais ça doit représenter quelques kilos d'économie, à  contrebalancer par plus de tissu stratifié avec sa résine mais pas de là  à  rattraper l'écart de poids à  mon avis :)

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : ven. nov. 29, 2013 7:35 am
par jpr44
Guillaume29900 a écrit :
avec environ 3kg/m² pour le CTP 4mm, contre 450gr/m² pour de l'Airex 90kg/m3 en 5mm d'épaisseur, je n'ai pas la surface des plaques d'un kayak (environ 4m²?), mais ça doit représenter quelques kilos d'économie, à  contrebalancer par plus de tissu stratifié avec sa résine mais pas de là  à  rattraper l'écart de poids à  mon avis :)
D'accord avec toi, il y a véritablement un sujet à  traiter et à  essayer en vrai un jour, sans se dégonfler...

Pour faire de belles plaques non gauchies, il faudrait parvenir à  appliquer une force de pression équitablement répartie sur les matériaux: pas évident, évident mais il n'y a que les furieux et les curieux qui tentent et réussissent un jour de belles choses hors des sentiers battus.

L'airex dans le grammage que tu évoques donnerait certainement un produit extrêmement rigide avec, par exemple, 2 couches de sergé verre 162g de part et d'autre de l'âme, sans parler de l'utilisation de tissus plus techniques type biaxiaux, unidirectionnels... (en oubliant kevlar et carbone, à  moins d'être outrageusement pété de thunes ou cofinancé par AREVA et autres bienfaiteurs de l'humanité) mais il faut alors disposer de connaissances sérieuses en résistance des matériaux (je ne suis pas ingénieur, tout juste bricolo et touilleur de résine) pour ne pas gâcher la marchandise et surdimensionner inutilement.

Je parle de rigidité, mais c'est entrer dans un domaine où les pratiques et théories peuvent se discuter entre les adeptes des bateaux rigides et les amateurs de S.O.F. qui apprécient la souplesse des kayaks trads arctiques. En ce domaine, je suis salement ignorant.

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : ven. nov. 29, 2013 5:07 pm
par jpr44
Guillaume29900 a écrit : avec environ 3kg/m² pour le CTP 4mm, contre 450gr/m² pour de l'Airex 90kg/m3 en 5mm d'épaisseur, je n'ai pas la surface des plaques d'un kayak (environ 4m²?), mais ça doit représenter quelques kilos d'économie, à  contrebalancer par plus de tissu stratifié avec sa résine mais pas de là  à  rattraper l'écart de poids à  mon avis :)
De l'Airex à  90kg/m3, ce sera très solide mais peut-être trop lourd comparé à  du red-cedar, bois dont la densité oscille entre 35 et 45kg/m3. Je ne connais pas l'épaisseur des lattes de red telles qu'elles sont utilisées par les copains constructeurs, mais pour faire mieux en mousse de PVC, il va falloir la jouer finement en termes de choix de densité de cette mousse mais aussi de son épaisseur. Ces mousses peuvent être produites rainurées, quadrillées 1 ou 2 faces ou pas du tout, ce qui a une incidence sur la souplesse du matériau et sur ses qualités d'accrochage résine et tissu. Je ne sais si un castor a testé ce mode de construction sur E.V.O. A voir...

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : ven. nov. 29, 2013 5:17 pm
par Guillaume29900
jpr44 a écrit :De l'Airex à  90kg/m3, ce sera très solide mais peut-être trop lourd comparé à  du red-cedar, bois dont la densité oscille entre 35 et 45kg/m3.
tu es sûr de ta densité pour le red cedar? ça me parait très très léger quasi au niveau du polystyrène là , c'est plus un bois c'est une mousse :)

le balsa le plus léger est à  80kg/m3 et en moyenne 140kg/m3, donc du red cedar à  35-45kg/m3 y'a un truc qui va pas, en regardant sur le net je trouve de 370kg/m3 à  550kg/m3 ce qui me parait plus réaliste :)

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : ven. nov. 29, 2013 6:43 pm
par jpr44
Guillaume29900 a écrit :tu es sûr de ta densité pour le red cedar? ça me parait très très léger quasi au niveau du polystyrène là , c'est plus un bois c'est une mousse :)

le balsa le plus léger est à  80kg/m3 et en moyenne 140kg/m3, donc du red cedar à  35-45kg/m3 y'a un truc qui va pas, en regardant sur le net je trouve de 370kg/m3 à  550kg/m3 ce qui me parait plus réaliste :)
Tu as mille fois raison, sans aucune honte (en fait si, c'est la honte totale!) je me suis empêtré gravement dans les densités et 0,45 cela signifie bien ce que tu indiques en poids pour le red cedar: ça s'appelle prendre ses rêves pour la réalité, bref, le grand n'importe quoi.

Autrement dit, une mousse PVC à  90kg/m3 c'est très remarquable et à  regarder de près pour une construction de kayak (mais pas au prix du polystyrène extrudé).

Le balsa dit "bois de bout"? à  quel prix?

http://www.boutique-resine-epoxy.fr/107-sandwich-balsa

A titre de comparaison, il serait intéressant de connaître le type de mousse retenue en construction navale, voiliers et autres barcasses.

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : ven. nov. 29, 2013 6:57 pm
par Guillaume29900
jpr44 a écrit :A titre de comparaison, il serait intéressant de connaître le type de mousse retenue en construction navale, voiliers et autres barcasses.
pour la construction de flotteurs de planche à  voile, pont et carène reçoivent un sandwich avec une âme d'Airex soit 3 ou 5mm (5 sur la carène et 3 sur le pont pour une mise en forme plus facile), sur un noyau de polystyrène extrudé à  15/20kg/m3

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : sam. nov. 30, 2013 6:25 am
par fabrice56
bonjour les bricoleurs :) , j'ai trouvé ça sur le net les étudiants ont bien bossés.

http://perso.numericable.fr/fabriquersa ... ndsurf.pdf

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : dim. déc. 01, 2013 10:32 am
par jpr44
fabrice56 a écrit :bonjour les bricoleurs :) , j'ai trouvé ça sur le net les étudiants ont bien bossés.

http://perso.numericable.fr/fabriquersa ... ndsurf.pdf
Merci pour le lien; à  lire pendant les longues soirées d'hiver au chaud devant la cheminée, les pieds et le cul au sec.

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : dim. déc. 01, 2013 10:37 am
par Guillaume29900
je l'ai lu et je suis un peu déçu, mais bon, ayant des copains qui shapent leurs planches et m'intéressant au sujet du shape depuis un moment, je suis un petit peu plus connaisseur du sujet que les profs de l'IUT GMP ;) de plus il y a beaucoup d'à -côtés qui sont logiques pour un projet d'IUT (le côté "montrons que c'est un projet industriel et mettons en avant toutes les taches et la gestion que ça entraîne, pour dissimuler un peu qu'on s'est aussi fait plaisir en shapant nos planches :o " )

mais pour quelqu'un qui ne connait pas du tout, ça permet de découvrir et c'est à  peu près bien présenté

je regrette qu'il n'y ait aucune photo illustrant les différentes phases

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : dim. déc. 01, 2013 11:54 am
par fabrice56
bonjour a vous 2
le lien c'était juste pour info je pense comme Guillaume que c'est un peu juste techniquement pour la fabrication pure "le savoir faire du shapeur" les jeunes étudiants découvraient le truc .

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : lun. déc. 02, 2013 12:52 pm
par jpr44
fabrice56 a écrit :bonjour a vous 2
le lien c'était juste pour info je pense comme Guillaume que c'est un peu juste techniquement pour la fabrication pure "le savoir faire du shapeur" les jeunes étudiants découvraient le truc .
Dans ce type de compte-rendu, on trouve toujours un peu d'infos exploitables, notamment les erreurs et les solutions: les deux étudiants évoquent un problème de polymérisation. Ce n'est pas inhabituel avec l'époxy, produit qui ne souffre pas " l'à  peu près" au moment du dosage résine-durcisseur, la gestion de la température de l'atelier, l'hygrométrie, toutes ces petites choses à  surveiller avec méfiance...difficile de savoir ce qui s'est passé.

Juste une piste: au moment de la préparation, par pure distraction, ou parce que la balance, facétieuse, s'est éteinte au mauvais moment, on peut se tromper, perdre le fil et avoir de gros doute sur la qualité du mélange. Dans ce cas, même si c'est un peu chiant, il vaut mieux jeter de la marchandise douteuse que de devoir gratter un stratifié à  l'état pâteux qui ne prendra jamais, jamais, jamais (le polyester mal catalysé, lui on peut le faire polymériser en le chauffant à  mort, l'époxy jamais...).

J'ai vu aussi dans une des factures du colorant universel: si c'est un colorant en base aqueuse, ce n'est pas terrible pour l'époxy.

Re : construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : sam. févr. 15, 2014 11:15 pm
par FrancoisM69
Guillaume29900 a écrit : mon "délire" actuel serait plus du côté cousu/collé en préparant à  l'avance des plaques de bonnes dimensions en sandwich fibre/âme/fibre (plus facile à  stratifier sous forme de plaques), qu'on découpe ensuite comme s'il s'agissait de CTP (qui est un matériau composite également), la différence c'est qu'il n'y aurait pas à  stratifier le CP, des bandes de ruban biaxial stratifiées le long de chaque jonction entre plaques (par l'intérieur aussi si possible) suffirait à  assurer une bonne cohésion de l'ensemble (avec des cloisons composites à  l'intérieur aussi)


Cette technique est celle du "flat panel". Le secret c'est de ne stratifier qu'une seule face des panneaux, puis de faire le montage de la coque est de stratifier l'exterieur après. Ainsi on a des panneaux souples qui deviennent rigides .

Re: construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : lun. déc. 11, 2017 3:59 pm
par michel22100
BONJOUR a l'attention de Francois M69 NOTRE AMI Patrice Duval ( pagaie nomade il était a Crozon 2016) est a la recherche de renseignements......plans... astuces pour un projet de construction kayak en cousu collé . si je ne me trompe tu es ébéniste et tu as fait un chouette kayak si tu peut l'aider se serai sympa il habite l' île de la réunion le contacter via facebook Patrice Duval merci d'avance

Re: construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : mar. déc. 12, 2017 9:25 am
par Gilles33260
Salut Michel22100,
Tu peux orienter Patrice vers moi, j'en suis à 8 constructions, dont 5 kayaks de mer.
Je dessine moi-même mes kayaks, et peut les faire sur mesure. Tu peux voir certaines de mes constructions sur l'ancien forum.
Le dernier en date ici: viewtopic.php?f=7&t=12503&start=60

Re: construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : mer. déc. 13, 2017 8:21 am
par Gilles33260
L'affaire est lancée, je suis en contact avec Patrice

Re: construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : ven. déc. 15, 2017 5:57 pm
par jpr44
Je suis tombé sur ceci :

http://cnckayaks.com/2017/12/14/alec-na ... m-romania/

La "hot glue" c'est la colle thermofusible.

Concept plutôt intéressant mais qui pose la question (certainement pas l'unique question !) de l'aspect final du bateau parce que j'imagine qu'il faut en passer par l'application d'une peinture qui devra être aussi solide et durable qu'un gel-coat.

Et là, il y a une vraie difficulté car, par expérience, les peintures à notre disposition, polyuréthane notamment y compris bi-composants, sont assez fragiles sans parler de la difficulté à les appliquer correctement.

Un copain m'a suggéré l'idée de confier le taf de la peinture à un professionnel c'est-à-dire à un carrossier de bagnole. Qui a un retour d'expérience à ce sujet ?

Re: construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : ven. déc. 15, 2017 6:10 pm
par jpr44
A propos des mousses utilisables, je crois qu'il faut aussi se poser la question du prix des produits, à comparer à celui d'un contreplaqué de bonne qualité.

Autrement dit tenter de comparer un devis de prix sandwich mousse/fibre/résine et un sandwich cp/fibre/résine.

Par ailleurs, il faudrait aussi s'interroger quant au choix du type de mousse: le polystyrène extrudé n'est pas si bon marché que ça et la mousse de pvc, qui, elle, est spécifiquement formulée, depuis longtemps, pour la réalisation de sandwich solide, n'est pas du tout bon marché.

Maintenant, tout dépendra du résultat final attendu, et si on parvient à faire un bateau raisonnablement solide à pas cher (par exemple avec du polystyrène expansé), pourquoi pas? J'ai déjà vu des kayaks en cp collé à la colle vinylique (colle à bois blanche standard)et strat verre/époxy parfaitement navigables.

Re: construction sandwich, mousse de PVC, époxy, strip planking-petites lattes

Publié : sam. déc. 30, 2017 10:43 pm
par FrancoisM69
En construction sandwich on peut faire bon marché ou léger, mais pas les deux simultanément, contrairement au cp. En plus si on veut faire léger en sandwich la resistance au poinçonnement est problématique, ce qui est plus gênant pour un kayak de mer qui fait du rase cailloux que pour un bateau de compétition.


Le peinture PU bicomposant sont aussi solides qu'un gelcoat, mais c'est vrai qu'elles sont difficiles à appliquer à la main.
Carrosserie : j'ai fait des laques en cabine de carrosserie, ça donne une résultat nickel mais attention : si les préparations d'enduit et d'apprêt ne sont pas parfaites ça se verra. Un truc sympa c'est qu'il y a un choix infini de coloris en automobile alors qu'en peintures marine c'est assez restreint. Je ne le fais pas sur les kayaks qui,sont vernis, mais sur mes dériveurs. Sur un kayak qui va prendre des rayures des les premières sorties faut peut être pas trop chercher la perfection en matière de finition.