Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Pêche en kayak de mer.
Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » lun. juin 28, 2010 10:16 am

Sortie pêche sous marine avec le Greenland T.

Lorsque je navigue avec le Greenland T c'est souvent pour faire une sortie dans ce que les Anglais appellent un « rock garden». Ma zone de navigation est située entre la baie de Bertheaume et la pointe Saint Mathieu. Dans cet espace je peux à  loisir profiter de l'agilité du Greenland T pour serpenter finement dans les passes à  cailloux, contourner les obstacles et naviguer à  flanc de paroie dans la zone dite « tampon » située à  la limite de la zone de déferlement de la houle et des vagues. Bien entendu je prends toujours en considération la météo du jour, sécurité oblige !
Afin d'élargir l'éventail des possibilités offertes par le Greenland T je me suis dit que je pourrais un jour le tester lors d'une partie de pêche sous marine. Le kayak de mer est en effet un excellent moyen de déplacement pour le pêcheur sous marin : silencieux et assez rapide, le kayak est l'embarcation idéale pour visiter tous les sites, mêmes les plus inaccessibles. Et dans un sens, utiliser le kayak pour la pêche ou la chasse, c'est aussi lui redonner sa vocation initiale car les Inuits s'en servaient déjà  de la sorte. Alors, aussitôt pensé, aussitôt essayé.
En conséquence, je vous livre mon retour d'expérience de pêche sous marine avec le Greenland T.

Equipement et positionnement du matériel.
Le plus important est de planifier la disposition du matériel sur le pont afin de pouvoir l'utiliser de manière optimale, sans trop d'efforts.
La partie de pêche sous-marine a été réalisée avec le matériel suivant :
- 2 arbalètes dont une de 90 et une de 110 cm,
- Un bout de 30 mètres avec un mini grappin pour traîner le kayak derrière soit,
- Une paire de palmes longues,
- Un filet pour les crustacés,
- Un accroche poissons.
- Un couteau,
- Un masque,
- Un tuba.
- Un pavillon alfa réglementaire (arrimé sur la pointe arrière).
- Une pompe,
- L'armement du kayak est en conformité avec la D240 pour naviguer à  6 nautiques d'un abri.
- La pagaie est glissée dans le cockpit pendant la partie de chasse et n'est pas accrochée à  un leash-pagaie pour éviter « les sacs de nœuds »
Ma combinaison est d'une épaisseur de 7 mm (pantalon + veste). Je suis équipé d'une ceinture de plombs de 10 kgs de type Marseillaise. Cette ceinture ne me quitte pas et reste à  ma taille lorsque je suis dans le kayak. Pour un déplacement vers une zone éloignée il est cependant préférable de ranger tout l'équipement de pêche sous marine dans les caissons et s'équiper sur place à  condition bien entendu de pouvoir effectuer un atterrissage.
Pour une navigation tout équipé, l'hiloire du Greenland T est suffisamment large pour permettre d'y entrer et de sortir aisément avec la ceinture. Pour l'occasion les cale-pieds sont relâchés d'un cran. Cela dépend aussi de votre corpulence : je mesure 1.78m pour 75 kgs.
D'un point de vue sécurité « apnée », je précise aussi qu'avec la ceinture de plombs je suis en flottabilité légèrement positive quand je suis à  l'eau.

Les arbalètes sont fixées à  la ligne de vie avec du fil électrique souple sur l'avant du kayak. Ce système de fixation permet d'accrocher et de décrocher rapidement les arbalètes.
Le bout de remorquage et le grappin sont fixés sous l'élastique de pont à  l'avant. Le bout est accroché à  la ligne de vie avec un élastique d'environ un mètre faisant office d'amortisseur.
La pompe est positionnée sous les élastiques de pont juste devant l'hiloire.
Les palmes sont fixées sur l'arrière juste derrière l'hiloire.
L'accroche poissons est sur l'avant de l'hiloire à  gauche, et le couteau à  droite.
Au cas échéant les captures peuvent être mises dans la trappe de jour ce qui libère le pont de l'accroche poissons et du filet.

Ainsi équipé le kayak est donc prêt pour une partie de pêche sous marine. En cas de nécessité il est toujours possible d'ajouter de l'élastique de pont pour arrimer l'ensemble de l'équipement.

Le transit vers la zone de chasse se fait normalement avec ou sans la jupe. Pour l'occasion je choisi une jupe en nylon. C'est plus facile à  retirer une fois dans l'eau.

Mise à  l'eau
Arrivé sur le lieu de pêche : sortir du kayak, mettre soigneusement la pagaie dans le cockpit, saisir la ligne de remorquage et mouiller le grappin. Retirer la jupe et la glisser sous des élastiques de pont. Saisir les palmes une par une, les enfiler. Prendre une arbalète.
En moins de cinq minutes la partie de chasse sous marine commence. Les réglages effectués avant le départ sont donc importants. Avant de partir assez loin je vous conseille d'avoir expérimenté toute cette petite organisation sur un plan d'eau calme et au bord de manière à  pouvoir personnaliser vos réglages.

Déplacement sur le lieu de chasse :
Le déplacement se fait à  la palme. Dans une zone non couranteuse le Greenland peut être laissé au mouillage, pavillon Alfa à  poste.
Pour chasser dans les lignes de courant, saisir le petit grappin et ne jamais le lâcher. Le kayak vous suit et constitue votre sécurité primaire. Au pire des cas, si vous êtes pris par le courant vous arriverez toujours à  revenir avec le kayak. A la palme c'est largement moins évident et pour quel effort !
De manière à  être fluide dans l'eau avec la ligne de mouillage, une quinzaine de mètres de crin 120 centièmes est placée entre le grappin et le bout de remorquage. Le tout est associé avec un émerillon. En cas de « coup dur » (courant, problème de palmage….) on peut se dégager du matériel et remonter dans le kayak simplement en combinaison. Dans ce sens le kayak est vraiment utile pour la sécurité. Bien entendu je conseille vivement d'avoir consulté au préalable la météo, les marées et de chasser au moins à  deux en restant toujours en dessous des limites de ses propres capacités.

Remontée dans le kayak.
La remontée est réalisée soir à  partir d'une roche soit en pleine eau.
Dans ce dernier cas je procède comme suit :
- Je replace l'arbalète d'où je l'ai prise,
- Je tire mes palmes et je les repositionne bien arrimée sous les élastiques à  l'arrière du cockpit (ajouter de l'élastique si nécessaire).
- je remets ma jupe si nécessaire (long déplacement et selon état de la mer),
- Je prends la pagaie,
- je retourne le kayak et je fais un re-entry roll puis j'esquimaute.
Pour ceux qui savent esquimauter la manœuvre est assez simple et très rapide. On peut s'aider d'un paddle float construit à  partir d'une planche de natation et des élastiques.
L'inconvénient c'est qu'il faut ensuite pomper l'eau à  l'intérieur du cockpit. Cela me prend environ 3 mn avec une bonne pompe. A deux il suffit que l'autre vide le kayak comme pour une récupération dite en T.
Bonnes parties de pêche sous-marine à  toutes et à  tous. Et surtout gardez toujours à  l'esprit d'être en sécurité pour vous-même et pour les autres.

jacqueline29
Messages : 74
Inscription : lun. mai 04, 2009 12:47 pm
Localisation : bretagne

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par jacqueline29 » mar. juin 29, 2010 1:34 pm

joli tout cela , mais je pense qu'il ne serait pas inutile de rajouter à  l'armement , pour les solistes, un paddle float rigide qui va permettre de remontér rapidement dans le kayak sans avoir à  le vider en pompant, car je suppose qu'apres la péche , la fatigue doit etre quelque part en embuscade...l'usage rapide et sans fatigue de ce type de paddle float est acquis apres un peu d'entrainement à  ce genre d'exercice.

Avatar de l’utilisateur
jerome53
Messages : 843
Inscription : mer. mai 20, 2009 9:20 pm
Localisation : bretagne

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par jerome53 » mar. juin 29, 2010 5:18 pm

jacqueline29 a écrit :joli tout cela , mais je pense qu'il ne serait pas inutile de rajouter à  l'armement , pour les solistes, un paddle float rigide qui va permettre de remontér rapidement dans le kayak sans avoir à  le vider en pompant, car je suppose qu'apres la péche , la fatigue doit etre quelque part en embuscade...l'usage rapide et sans fatigue de ce type de paddle float est acquis apres un peu d'entrainement à  ce genre d'exercice.
Est il possible de sortir du kayak sans ce retourner? Voir de remonter a bord avec paddle float en tenue de plongee ?

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » mar. juin 29, 2010 10:10 pm

Je pratique le même exercice mais perso je trouve très fatiguant de changer de zone de pêche. Le kayak me sert juste à  l'aller-retour. Le pompage après un re-entry est exténuant. Je conseille l'usage du paddle float.

Pour ma part aucune difficulté à  sortir! Par contre ré-entrer demande à  enlever les plombs au préalable et en direct sur grand hiloire, avec paddle float sur petit hiloire.

J'ai pas encore eu l'occasion de trainer le kayak derrière moi par contre. Ce sera pour une prochaine. Comme ça j'aurai du miam et de l'eau à  chaque remontée!

Une solution consiste aussi à  jeter les plombs à  l'eau dès le départ et des les leasher. Puis à  l'aide du leash on descend les chercher et on se plombe sous l'eau. Faut pas faire ça dans 20m c'est sûr. En tout pour moi 4m c'est déjà  pas mal pour une opération du genre!

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » sam. sept. 11, 2010 12:21 pm

Bonjour,
je relance un peu la discussion technique sur une des méthodes de pêche sous marine à  partir d'un kayak de mer.
Perso je l'ai expérimenté avec le Greenland T et avec le Kialivak.
La méthode est identique pour les deux kayaks.
Au point de vue remontée à  bord en cours de pêche je suis d'accord avec Rom35 que cela peut être un peu usant, le mieux étant de trouver un endroit où on puisse réembarquer sans être obligé de pratiquer le re-entry roll.
Néanmoins cette pratique procure quand même une certaine sécurité notamment en pleine mer.
Sinon je conserve ma ceinture de plomb et je me mets à  l'eau sans retourner le kayak.
Pour le Kialivak aucun problème, pour le Greenland T ça passe bien avec 6 kilos de plomb et une combinaison de 5 mm.
Il faut par contre relâcher les cales pieds.
Donc quels sont vos retours d'expérience de PSM en kayak de mer ponté?
A+
Pascal

armandos

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par armandos » sam. sept. 11, 2010 9:38 pm

veuillez m'excuser pour mes questions niaises,mais pourriez vous m'expliquer le terme "relacher les cales pieds" et son utilité ?
est ce le fait de regler un peu plus loin les cales pieds pour rattrapper l'epaisseur de fringues supplementaires?

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » sam. sept. 11, 2010 10:40 pm

Salut,
il n'y a pas de questions niaises !
Tu as tout compris, le fait de relâcher les cales-pieds permet effectivement de pouvoir s'installer dans le cockpit avec une épaisseur supplémentaire de vêtements : combinaison + ceinture de plombs. Cette dernière augmente de façon significative le tour de taille et te décale de facto un peu plus sur l'avant. Pour être à  l'aise il faut donc repousser un peu les cales pieds vers le fond du cockpit.
Le centre de gravité par rapport à  ta position est un peu modifié mais cela ne dérange pas vraiment la navigation. A la rigueur plus facile pour partir au surf :) Mais là  n'est pas le but.
Le support du kayak en PSM sert au déplacement et à  la sécurité. Plus le rangement du matériel bien entendu.
A+
Pascal

armandos

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par armandos » sam. sept. 11, 2010 10:58 pm

merci.

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » dim. sept. 12, 2010 1:30 pm

Salut Pascal,

mon retour d'expérience est faible puisque je l'ai pratiqué qu'une fois réellement leashé au kayak (mon reval). Le reval est étroit et instable pour des pratiques comme la pêche au lancer et donc ça se retrouve un peu en CSM lorsque tu te prépares un peu sur le pont avant de plonger ou quand tu réembarques. Un peu de stresse pour pas lacher masque ou autre matériel.

J'ai apprécié la même chose que toi : la sécu. C'est hyper rassurant de savoir qu'on est leashé à  son bateau et qu'on peut s'engager dans une grosse veine d'eau sans penser au retour à  la palme. Bien sûr en contrepartie il faut éviter les passes étroites si le courant va amener le bateau dedans.

Autre petite anecdote : comme je suis débutant en CSM (1 an de pratique modérée et quasi en solo) je vais pas vraiment au delà  des 8m. Je m'étais donc préparé un boot de 8m ce jour là  et lors d'une descente à  6-7m je pense j'ai été stoppé net par la longueur du leash car le bateau n'a pas suivi comme une bouée! Depuis je me suis fait un boot règlable.


Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » lun. oct. 04, 2010 9:50 pm

C'est où les BS?
Je viens de jouer à  la même chose à  la Palue samedi mais... ma pagaie y est restée, paix à  son âme.

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3227
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par paulo » mar. oct. 05, 2010 8:58 am

les blancs sablons, spot à  l'ouest de Brest, au nord du conquet.
à  la palue en kmer ? aie ! attention aux surfeurs quand on déboule avec un 5m50 !
je préfère pour ça l'anse de Dinan : moins de monde, et accès plsus facile (pas d'escalier)

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » mar. oct. 05, 2010 9:12 am

Oui oui j'ai enchainé sur Goulien suite à  la perte de la pagaie mais il y avait moins de surfeurs à  la Palue qu'à  Goulien... Bref stoppons la parenthèse pour revenir au G. Tahé.

Avatar de l’utilisateur
all_sardineboats
Messages : 116
Inscription : dim. juin 17, 2007 8:11 pm
Localisation : ou je peux, de la bretagne à la vendée
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par all_sardineboats » mar. oct. 05, 2010 12:29 pm

Je chasse avec mon grand bois et je procède différemment:
1-pagaie avec leash: primordial de ne pas la perdre et de ne pas s'en occuper si elle tombe à  l'eau lorsque tu fais autre chose
2-pas de paddle float: tes palmes te donnent de l'inertie pour remonter à  bord ( mais la faible largeur du tahé ne le permet peut être pas, c'est à  voir)
3- pas besoin de la jupe, c'est à  mon avis un handicap et superflue surtout quand on passe son temps à  plonger.
4-une écope et à  mon avis plus efficace qu'une pompe
5- PAS de ceinture mais un baudrier! (tu peux à  la rigueur garder la ceinture vide pour caler ton baudrier on ajouter un peu de plomb sur le ventre) Le baudrier ne te gênera pas lors de tes manœuvres de ré embarquement.
Et petit conseil 10 kg de plomb pour 75 KG c'est TROP même avec une 7mm. 8 kg c'est un très très grand maximum en 7 mm. perso c'est 6 kg pour 84 kg en 7mm et je ne chasse qu"en 5 mm car le pagayage réchauffe.
Bref il ne faut pas s'encombrer de trop, s'alléger, prendre une pagaie de secours et de l'eau. Et surtout se souvenir que le retour sera surement plus fatiguant que l'aller!

Voilà  c'était mon petit retour d'expérience

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » mar. oct. 05, 2010 1:47 pm

Salut "all-sardineboats",
pour le lestage cela dépend de la profondeur de chasse.
Avec 10 kgs je chasse jusqu'à  8 mètres au maximum.
C'est souvent même dans 4-5 mètres d'eau pour le bar.
Dès que je descends plus profond je déleste, je réduis mon temps de chasse et mes apnées. En règle générale je ne dépasse pas 1mn30 à  20 mètres.
A 8 mètres ça va jusqu'à  2mn30 en bonne forme. Mais cela ne sert pas vraiment sauf quand certaines espèces sont peureuses comme la dorade. Et cela dépend encore de ta position au fond, si tu as nagé au fond sur une assez longue distance pour faire "disparaître la menace"...
Un bar peut se tirer en moins de 30 secondes quand tu sais approcher.
Perso je n'ai jamais aimé le baudrier, je préfère la ceinture Marseillaise.
Je suis plus souple sous l'eau pour faire de l'indienne, me positionner ensuite à  l'agachon et repartir.
Les goûts et les couleurs....Dans ces conditions être un peu surplombé aide à  la "discrétion" au fond (approche multi-bonds).
Pour la remontée (le plus important) il faut avoir une bonne paire de palmes (Breier c'est bon). Le plus souvent je le fais en ondulations après les 8 mètres (échanges gazeux) : c'est plus puissant et là  le baudrier me gênerait.
Ensuite le plombage dépend aussi de ton propre volume pulmonaire et là  personne n'est vraiment égal à  part être dans la norme.
Le vrai inconvénient d'un plombage mal calculé c'est la syncope que tu peux avoir en surface pendant au moins une minute après ta percée. C'est là  que tu dois être surveillé avec ton coéquipier. Si tu "syncopes" tu coules et c'est fini si on ne vient pas te chercher.Même dans 3 mètres.
Pour réduire le risque tu dois donc réduire la profondeur et réduire le temps d'apnée en fonction de tes propres capacités (qui peuvent varier au jour le jour !) et surtout si tu chasses seul.
Pour la remontée dans le kayak avec un hiloire Key Hole le ré-entry se fait facilement surtout dans un Kialivak par exemple.
Mais je le conserve en procédure de sécurité car c'est un peu fatiguant pour changer de zone.
Tu dis pas de palmes : comment tu remontes dans un ponté avec tes palmes? C'est hyper chiant et tu n'as plus l'équilibre de ton kayak sauf un Belouga :)
Pas de paddle float : cela te sert bien à  équilibrer le kayak quand la mer est agitée. Je l'utilise par précaution quand nécessaire et pourtant je tiens dans mon kayak...
Pas besoin de jupe : si tu transites par mer formée tu embarques de l'eau. Et puis comment tu gîtes sans embarquer plein de flotte?
Pour l'écope je l'ai longtemps conservée comme moyen car c'est bien rustique. Mais j'ai acheté une pompe depuis que Eric m'en a fait la démonstration. Ca va vachement plus vite dans certaines conditions.
Pour info en nav normale avec mon kayak je ne me sers jamais d'une pompe.
Pour le leash c'est toujours emmerdant. Si je perds la pagaie (mal rangée), j'utilise la secours.
Enfin, si je dois naviguer longtemps avant une zone, je ne m'équipe pas au départ. J'essaie de trouver un coin où je peux atterrir. Maintenant si c'est sur du haut fond... effectivement c'est cuit
Merci pour tes commentaires. comme quoi chacun sa méthode. J'ai mis la mienne au point (cà d qu'elle me convient) après plusieurs années de retour d'expérience PSM en Kmer.
Bonnes navs
Pascal

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3227
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par paulo » mar. oct. 05, 2010 2:12 pm

et à  jouer aux poissons groenlandais comme ça, vous n'avez pas des écailles qui poussent ? :p
j'suis toujours impressionné par les durées et profondeurs en apnée. chapeau bas messieurs...

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » mar. oct. 05, 2010 2:22 pm

Salut P

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » mar. oct. 05, 2010 2:30 pm

Salut Paulo,
les temps d'apnée il n'y a rien d'impressionnant pour un apnéiste. C'est même du courant lorsque tu as été bien encadré et entraîné. Il est vivement conseillé d'avoir fait du sport avant tel que la course à  pied, le vélo, la natation.
Les progrès sont très rapides. Mais j'insiste sur l'encadrement pour éviter de faire des conneries.
Quand tu regardes le temps des champions et la profondeur à  laquelle ils descendent 20 mètres c'est pinuts.
Le matériel y fait pour beaucoup.
A+
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » mar. oct. 05, 2010 2:33 pm

Sacrés apnées Pascal. J'ai pas du tout ce niveau. 8m max, 1min max... Mais bon je me fais plais' et cherche à  progresser.

Perso j'ai pensé au baudrier aussi mais jamais essayé. J'exploite leash de pagaie et pompe à  eau également, paddle float indispensable chez moi. D'ailleurs pour l'écope ça m'est impossible, j'ai de trop grosses pattes, l'écope de passe pas dès que je suis assis dans le kayak.

Il serait sympa d'organiser une sortie csm avec kayak sur 2 jours un de ces 4. Je dis 2 jours car on a pas vraiment les mêmes zones de nav, alors le temps de se rejoindre. Le pied reste à  mon goût les iles du morbihan où les poissons sont tout de suite énormes. Mais je connais pas bien le 29, j'ai plongé à  Morgat hier (oui y'a mieux sur la presqu'ile mais j'avais peu de temps et logeais à  Morgat) et l'environnement m'a paru riche même si j'ai rien vu (lieus maillés, bars)!

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » mar. oct. 05, 2010 2:46 pm

Salut ROM35,
pas de problème pour la PSM en KMer.
Sur deux ours ça va être un peu compliqué pour moi maintenant mais dès que j'ai un créneau en octobre je te fais signe.
Jusqu'à  fin octobre c'est bon pour le bar. Il faut par contre un créneau MTO.
Mais il n'y a pas besoin d'aller loin pour attraper du poisson.
Ma zone est surtout située à  la sortie de Brest et dans l'archipel de Molène.
En kayak c'est le pied. Il faut y aller la journée et par petit coefficient c'est plus tranquille pour la PSM.
La chasse se fait par 6 mètres de fond en général sur tout le plateau.
Après c'est aléatoire, il faut "sentir" si le poisson est là .
A deux kayaks c'est bien pour la sécurité.
Plus que le temps d'apnée en chasse c'est la discrétion qui est de mise.
Je ne chasse plus "profond" sauf avec un coéquipier. Dans 6-8 mètres d'eau, voire moins, en Bretagne, c'est là  que j'ai toujours fait mes plus gros bars, et cette année encore (68cm).

A+
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » mar. oct. 05, 2010 2:48 pm

Reçu, c'est bien comme ça que je vois les choses. On se tiens au jus.

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » mar. oct. 05, 2010 4:12 pm

Je demanderai à  Eric s'il veut pas nous accompagner en surface. Il surveillera les phoques :)
A+
Pascal

Hubert62200
Messages : 27
Inscription : jeu. nov. 04, 2010 9:28 pm
Localisation : bretagne depuis peu

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Hubert62200 » sam. nov. 13, 2010 2:27 pm

Bonjour,

je relance la discussion sur la chasse en kayak. Je la pratique depuis plus de trois années tres activement ( 1 a 2 sorties par semaine de juin a novembre).
Je peche depuis un SOT un tempo peche et non pas un ponté.
J'ai pu lors d'un stage chasse sous marine effectué une journée dédié a la peche en kayak organisé par alain evenot(article apnea) et un intrcucteur kayak du 35 qui etait en ponte lui.
Pour moi toujours enlever sa ceinture de plomb avant d'enlever ses palmes (meme si on est pas surplombe).
L'année derniere pres de fouesnant un chasseur en kayak est mort noyé avec ses plombs a la taille et sans ses palmes apres s'etre retourné en kayak lors d'une grosse vague.
Sur le principe avant de descendre du kayak je m'equipe puis une fois dans l'eau je m'occupe du mouillage composé d'un devidoir pour bouée de chasse avec 30 m de corde flottante et au bout 1 grappin rabatable de 750 Gr que je garde fermé quand je peche en mouvement ou avec beaucoup de courant(je peche au pied du cap gris nez ou on a souvent plus de 3 nds de courant)et j'ouvre le grappin pour mouiller le kayak pour la peche a trou sans courant. La corde est accroché sur une boucle en elastique (type tendeur) accroché sur la cadenne a l'avant du kayak.
Pour le pavillon alpha il est installé sur une antenne de voiture en fibre de 1m rabattable (rabattu en navigation et a poste une fois a l'eau).
Le kayak est aussi leger qu'une bouée de chasse et lorsque j'avance a la palme rapidement en surface je tire un grand coup le kayak ce qui le ramene rapidement vers moi et j'avance ce qui permet d'aller encore plus vite que le trainer simplement (mon sot est plus lourd qu'un ponté et glisse moins).
Pour ce qui est du plombage je fais 1.83 m et 84kg, je chasse en 7mm et je me plombe a 8kg max.Chasse entre 4 et 15 m mais je suis en flottaison neutre avec 8 et lors que je prend a la main le grappin de 750 Gr je descends, ce qui est souvent pratique car si pas de courant tu peux descendre plus vite et laisser le grappin au fond pour explorer une zone ou marquer un trou.
Apres la chasse, je commence par mettre ma ceinture dans une trappe de jour, puis je range l'arbalette, je range mon grappin et sa corde que je bloque fermement elastique passé dans le grappin pour eviter qu'il se retrouve a l'eau sur le chemin du retour (jusqu'a 3-4 milles de nav), je rabats le mat avec le pavillon alpha (il est interdit de circuler avec ce pavillon ) et en dernier je remonte dans le kayak avec un grand coup de palme pour monter a bord et en dernier j'enleve les palmes.
Voila, cela fait 3 ans que je chasse comme cela, ça marche bien, le kayak permet d'explorer des zones beaucoup plus grande, est tres efficace dans les zones a fort courant car on derive avec le kayak et permet de sortir rapidement de zones ou la visi est mediocre pour en trouver une meilleure.

Par contre maintenant je suis en train de me mettre au ponté et je voudrais votre conseil pour choisir un kayak qui concilierai chasse sous marine et petite rando(1-2 j). J'ai reperé a la louche le skyros XL et artika XL, qu'en pensez vous?

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » sam. nov. 13, 2010 4:17 pm

Bonjour,
un choix simple et fiable si tu remontes à  bord avec tes palmes : tu prends un Belouga de chez Plasmor.
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » lun. nov. 15, 2010 8:46 am

Super Hubert, merci beaucoup pour tes infos.

Si tu peux illustrer un peu tes montages et ton équipement par deux trois photos c'est encore plus convivial pour le forum.

Merci en tout cas.

Hubert62200
Messages : 27
Inscription : jeu. nov. 04, 2010 9:28 pm
Localisation : bretagne depuis peu

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Hubert62200 » lun. nov. 15, 2010 12:15 pm

ok des que je peux je vous mettrai les photos en ligne

Pour ce qui est du belouga, j'ai deja essayé ce bateau et je le trouve tres stable comme un SOT mais je vise un kayak plus rando . Si je change pour un ponté c'est pour avoir un kayak plus effilé qui avale les distances meme s'il faut que j'adapte ma pratique csm au nouveau kayak

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » lun. nov. 15, 2010 12:36 pm

Bonjour à  tous,
je m'attacherai également à  fournir quelques prises de vues sur la manière dont je prépare le kayak pour la PSM (Greenland T et Kialiviak).
Pascal

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » lun. nov. 15, 2010 12:37 pm

Tu as la même vision des choses que moi. Il faut peut être juste éviter les océans cockpit quand même... quoique je pense qu'on puisse tjrs s'adapter.

Avatar de l’utilisateur
pascal61
Messages : 268
Inscription : sam. nov. 15, 2008 6:30 pm
Localisation : rade de Brest

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par pascal61 » lun. nov. 15, 2010 2:05 pm

Bonjour,
oui notre vision est semblable. Maintenant comme je le constate il peut y avoir quelques différences notamment dans le fait de conserver ou pas sa ceinture de plombs lors de la navigation en kayak.
Pour un pontet c'est vraiment très technique de mettre et remettre sa ceinture au gré de entrées/sorties du cockpit.
Perso je conserve ma ceinture à  la taille sachant que je la large très vite.
Maintenant je pense que la météo joue un rôle déterminant dans l'organisation d'une sortie qu'elle soit orientée simplement kayak ou kayak et PSM.
J'ai testé plusieurs fois l'esquimautage avec la ceinture et ça passe.
Quand je me mets à  l'eau c'est un choix : j'ai la ceinture, je suis en flottabilité légèrement positive. La première chose que je fais c'est mettre les palmes après avoir mouillé le kayak à  l'ancre. D'un point de vue sécu ce peut être contestable pour les puristes mais pour moi ça marche très bien.
C'est une question d'organisation. En moins de 5 minutes je suis prêt pour la chasse avec le harpon armé.
Pour revenir dans le kayak il est préférable de pouvoir larguer la ceinture sur un sec ou en bord de côte et ensuite ranger le matos pour repartir (PSM terminée)
Je pense aussi que la jupe est essentielle pour avoir une bonne nav en kayak : gîte/appuis sans prendre d'eau.
Je pense que outre la plus grande itinérance possible sur le lieu de pêche avec le kayak, le principal apport est la sécu : on laisse tout et on s'échappe avec le kayak.

Voilà .

Pascal

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3872
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Pêche sous marine avec un Greenland T (Tahé Marine)

Message par Rom35 » jeu. déc. 22, 2011 9:04 am

Quelques images prises sous l'eau grace à  mon Reval cet été :

[video=youtube;klEj7Bw8-bY]http://www.youtube.com/watch?v=klEj7Bw8 ... ature=plcp[/video]

Répondre