sécurité, sécurité, sécurité

Division 240, usage de la VHF, immatriculation d'un kayak de mer, ...
Pierre
Messages : 1479
Inscription : lun. juil. 17, 2006 8:31 am
Localisation : Finistère
Contact :

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Pierre » sam. déc. 22, 2007 8:58 pm

Les techniques de récupération fonctionnent très bien par temps de curé. Mais il est assez rare qu'on en ait besoin dans de telles conditions.
Généralement les dessalages se produisent dans des conditions engagées. Et là , malheureusement, le succès n'est pas garanti.
Il me semble donc que la meilleure mesure de sécurité, c'est encore de tenir compte de la météo, de l'hydrographie, de connaitre ses limites et d'être très humble devant la mer.

Il faut aussi se méfier du sentiment de sécurité que procure le groupe.
A plusieurs, on peut être entrainé à  pagayer dans dans des conditions au dessus de son niveau. On se dit qu'en cas de pépin on pourra toujours compter sur les copains.
Deux drames commentés sur ce forum, le plus récent en Côtes d'Armor, l'autre dans l'Est des à‰tats Unis, montrent, hélas, que ce n'est pas toujours vrai.

Ron.

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Ron. » sam. déc. 22, 2007 10:02 pm

J'ai beaucoup de respect pour les discours qui parlent d'humilité face à  la mer. Pour moi c'est la donnée essentielle.

Avatar de l’utilisateur
Didier B
Messages : 331
Inscription : dim. janv. 28, 2007 6:36 pm
Localisation : Côtes d'Armor
Contact :

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Didier B » sam. déc. 22, 2007 11:06 pm

J'ai vu cette technique dans kayak magazine (hors série mer). Elle était présentée comme une aide pour réintégrer son bateau mais celui ci devait être stabiliser par une autre personne.Elle n'est utile que pour les personnes peu dynamique ayant des difficultés à  remonter;

Avatar de l’utilisateur
Doumé33
Messages : 272
Inscription : dim. sept. 02, 2007 7:18 pm
Localisation : AQUITAINE - Bassin d'Arcachon

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Doumé33 » dim. déc. 23, 2007 8:01 am

Assez efficace pour les personnes faibles des bras et/ou à  mobilité réduite.
La remontée à  bord du kayak est facilitée par un appui et une poussée donnés par la jambe en plus de la traction des bras.
Là  encore il faut un peu d'entraînement avant d'être confronté à  la situation.

Avatar de l’utilisateur
Jacques76
Messages : 667
Inscription : mer. avr. 11, 2007 12:47 pm
Localisation : seine maritime

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Jacques76 » mer. déc. 26, 2007 10:57 pm

Merci

En fait ce que je n'arrive pas à  savoir c'est si le bout est passé simplement autour de l'hiloire , il faut, d'après ce que j'ai compris passer un morceau de tube plastique à  l'interieur de la boucle , le réglage de la logueur de la boucle doit être très précis et correspondre à  un individu donné , trop court tu chavires , trop long : aucune efficacité..
je posède un shoreline XL qui est très stable et que je dédie essentiellement à  la pêche donc aux sorties par très beau temps. mais même par très beau temps je me suis déjà  fait surprendre ! trop occupé que j'étais à  changer de leurre . je naviguais alors sur un prowler 15 ..un radeau quoi ...maintenant c'est différent..

Il est donc indispensable pour moi de pouvoir remonter à  bord sans problème même si nous sommes à  plusieurs

je travaille pour l'instant la remonté avec le paddle float et le système pour fixer la pagaie derrière l'hiloire ça marche bien mais demande quand même un peu de matos.

je vais profiter des séances de piscine pour essayer de mettre au point la technique avec la cordelette je vais essayer de retrouver le CKM spécial mer


quant à  l'esquimautage je doute de l'efficacite avec un où deux portes cannes qui vont freiner le redressement du bateau .

merci en tout cas.

Avatar de l’utilisateur
Daniel29
Messages : 1641
Inscription : jeu. août 10, 2006 12:39 pm
Localisation : Cotes Bretonnes
Contact :

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Daniel29 » mer. déc. 26, 2007 11:11 pm

Jacques76 a écrit :Merci

En fait ce que je n'arrive pas à  savoir c'est si le bout est passé simplement autour de l'hiloire , il faut, d'après ce que j'ai compris passer un morceau de tube plastique à  l'intérieur de la boucle , le réglage de la longueur de la boucle doit être très précis et correspondre à  un individu donné , trop court tu chavires , trop long : aucune efficacité..
Je confirme,
le bout est passé simplement autour de l'hiloire.Il faut enfiler un morceau de tuyau d'arrosage d'une longueur de 20cm env, pour garder ouvert la boucle...
On peut utiliser le même principe pour faire des poignées de portage, pour les kayaks chargés a bloque pour un portage a 4...
if god had meant us to build fibre-glass boats he would have grown fibre-glass trees...
Kayak Marin

Avatar de l’utilisateur
Doumé33
Messages : 272
Inscription : dim. sept. 02, 2007 7:18 pm
Localisation : AQUITAINE - Bassin d'Arcachon

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Doumé33 » jeu. déc. 27, 2007 6:40 pm

La boucle se comporte comme un étrier de selle d'équitation.
La meilleure façon de l'utiliser est de fixer, derrière l'hiloire, le bout de la sangle opposé à  la boucle, sur la ligne de vie d'un coté du kayak (par exemple à  gauche) et faire la remontée dans le kayak par le coté opposé (ici le coté droit) ou inversement.
Le tube en plastique ou en alu permet uniquement de préformer la boucle, il n'est pas indispensable.
Je me répète, ce moyen est utile surtout pour les personnes qui n'ont pas de force dans les bras, c'est la jambe dont le pied est en appui sur "l'étrier" qui donne l'impulsion pour se sortir de l'eau. Il faut aussi se coucher le plus possible sur le kayak pendant la remontée sinon : retour à  la case départ :re plouf...
Pour une personne sans problèmes particuliers le paddle float doit être suffisant.
Doumé.
P.S.: Désolé mais je n'ai pas de photo à  joindre.

Avatar de l’utilisateur
philippe2776
Messages : 31
Inscription : mer. juin 13, 2007 8:42 pm
Localisation : normandie-bretagne nord

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par philippe2776 » lun. déc. 31, 2007 9:55 pm

bekayak.com pour le matos sinon j ai deux lampes flash neuves valeur 40 euros vendues 30 par une ou 40 les deux encore dans le carton si interéssé 0664987716
salut
La vie est un éternel recommencement

Avatar de l’utilisateur
Daniel29
Messages : 1641
Inscription : jeu. août 10, 2006 12:39 pm
Localisation : Cotes Bretonnes
Contact :

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Daniel29 » mar. janv. 22, 2008 8:40 pm

Doumé33 a écrit :La boucle se comporte comme un étrier de selle d'équitation.
La meilleure façon de l'utiliser est de fixer, derrière l'hiloire, le bout de la sangle opposé à  la boucle, sur la ligne de vie d'un coté du kayak (par exemple à  gauche) et faire la remontée dans le kayak par le coté opposé (ici le coté droit) ou inversement.
Le tube en plastique ou en alu permet uniquement de préformer la boucle, il n'est pas indispensable.
P.S.: Désolé mais je n'ai pas de photo à  joindre.
un exemple...
[ATTACH]593[/ATTACH]
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
if god had meant us to build fibre-glass boats he would have grown fibre-glass trees...
Kayak Marin

Avatar de l’utilisateur
Doumé33
Messages : 272
Inscription : dim. sept. 02, 2007 7:18 pm
Localisation : AQUITAINE - Bassin d'Arcachon

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Doumé33 » mar. janv. 22, 2008 8:50 pm

Merci Daniel.
Une bonne photo vaux mieux qu'un long discours...

Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre56
Messages : 221
Inscription : mer. août 22, 2007 6:32 pm
Localisation : Bretagne nord et sud

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Jean-Pierre56 » mar. janv. 22, 2008 11:12 pm

Daniel29 a écrit :un exemple...
[ATTACH]593[/ATTACH]
Je n'avais pas trop pigé au départ, mais là , avec la photo, c'est génial.
Je crois bien que je vais m'en confectionner une sans tarder.
Merci Dan!
[email="Je@n-π56"]Je@n-π56[/email]

Guitouni
Messages : 990
Inscription : sam. janv. 05, 2008 8:08 pm
Localisation : marseille

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Guitouni » jeu. janv. 24, 2008 12:05 am

Question dans le cas d'un dessalage. ça m'est arrivé une fois. j'ai pu remonter sur le kayak non sans mal, mais le kayak était plein d'eau et donc vraiment très dur de garder l'équilibre avec l'eau qui bougeait dedans (surtout dans les conditions de mer formée). Avec une écope ça parait difficile d'écoper l'eau directement dans ces conditions, sans pagayer et en équilibre précaire.

Des idées ?

Eric

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Eric » jeu. janv. 24, 2008 7:43 am

pompe indispensable !

l'écope s'est inutile en kayak, sauf pour pisser :p
sinon si tu sait eskimoter: retourner en apnée dans ton kayak chaviré
rejuper (là  faut être fort)
et eskimoter :p

si tu sais pas faire, l'idéal :sortir à  plusieurs
ou t'entrainer souvent à  retourner dans le kayak avec un paddle-float, et ensuite pomper:

il y a aussi lespompes fixées au kayak

Avatar de l’utilisateur
Jean-Yves
Messages : 305
Inscription : jeu. juil. 27, 2006 1:19 pm
Localisation : Bretagne et ailleurs

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Jean-Yves » jeu. janv. 24, 2008 8:27 am

Le mieux pour vider ton kayak seul, c'est la pompe.
La pompe:soit de type seringue ,soit à  main, soit à  pied, soit tout automatique et électrique (voir Michel Boissel)
Avec une type seringue, tu assures la stabilitée de ton kayak avec le paddle float en bout de pagaie, le tout bien solidaire du kayak. Parce que là  tu as besoin des 2 mains.
Avec une pompe à  main, tu as une main d'occupée et l'autre libre pour tenter d'assurer ta stabilité (tu peux utiliser la méthode précédente)
Avec une pompe à  pied, là  tu as les 2 mains de libres.
Avec une pompe électrique , tu laisses faire la technique et tu as les 2 mains de libre.
Voila. C'est ce que je connais sur le sujet, mais certains peuvent avoir des réponses plus pertinentes que les miennes.

Avatar de l’utilisateur
Didier B
Messages : 331
Inscription : dim. janv. 28, 2007 6:36 pm
Localisation : Côtes d'Armor
Contact :

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Didier B » jeu. janv. 24, 2008 9:24 am

sinon si tu sait eskimoter: retourner en apnée dans ton kayak chaviré
rejuper (là  faut être fort)
et eskimoter. (citation Eric)


Tu n'es pas obligé de rejuper pour eskimoter. Une fois rentré dans le kayak ,tu eskimotes puis tu écopes et après tu rejupes. C'est plus facile car l'apnée est beaucoup plus courte mais quand même c'est hard...

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3208
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par paulo » jeu. janv. 24, 2008 9:47 am

l'intéret de rejuper sous l'eau, c'est qu'on embarque moins d'eau. quasiment rien si le kayak reste bien à  plat, à  l'envers, sur l'eau.

Eric, pourquoi dis-tu que l'écope est inutile en kayak ?

Eric

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Eric » jeu. janv. 24, 2008 1:58 pm

paulo a écrit : Eric, pourquoi dis-tu que l'écope est inutile en kayak ?

si comme moi , tu as une p'tite hiloire (38x58), et des grosses papattes
il est impossible d'écoper efficacement :mad:

mais je présume qu'avec un key-hole cela est différent ;) , faut essayer

Ron.

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Ron. » jeu. janv. 24, 2008 3:19 pm

non, c'est au contraire très pertinent et bien résumé !
L'équope est en effet une solution assez moyenne, mais quand on n'a pas mieux, on peut quand même vider le bateau, ou presque : Le plus hard c'et d'aller chercher l'eau au fond...Et je pense aussi que la grande différence pompe/équope c'est si la mer est formée on peut pomper jupe fermée... pas avec l'équope ! Enfin, avec certaines pompes.

Avatar de l’utilisateur
Didier B
Messages : 331
Inscription : dim. janv. 28, 2007 6:36 pm
Localisation : Côtes d'Armor
Contact :

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Didier B » jeu. janv. 24, 2008 5:54 pm

Je reste persuadé qu'il est difficile de remettre une jupe néoprène sous l'eau, mais si vous en êtes capable, bravo.Si nous nous rencontrons un jour sur l'eau, je ferai le curieux et j'observerai volontiers la technique.Apparament il me reste du chemin à  accomplir...

Avatar de l’utilisateur
Michel Boissel
Messages : 222
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 11:43 am
Localisation : méditerranée

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Michel Boissel » jeu. janv. 24, 2008 8:44 pm

Jean-Yves a écrit :Le mieux pour vider ton kayak seul, c'est la pompe.
La pompe:soit de type seringue ,soit à  main, soit à  pied, soit tout automatique et électrique (voir Michel Boissel)
Merci pour la pub, Jean-Yves :) !

Quand j'ai débuté en kayak, j'ai de suite travaillé les manoeuvres de récup diverses et variées. C'est là  que j'ai compris qu'il faut absolument avoir les mains libres pour pouvoir maintenir l'équilibre, si une bonne quantité d'eau est rentrée. De plus, il faut pouvoir remettre la jupe en place, car si ça bouge bien (c'est d'ailleurs pour ça qu'on déssale en général !), il en rentre autant qu'on en sort !
C'est pour ces raisons que j'ai mis au point mes pompes électriques.
Jusqu'ici, elles ne m'avaient jamais servi en vrais conditions. Sauf que le 12 mai dernier, le premier jour de notre rando d'une semaine en autonomie dans les îles Ioniennes, j'ai fait une grosse bêtise en traversant entre deux îles :rolleyes: .

Il y avait un bon clapot, c'était mon premier jour de navigation sur mon Skyros, il était trop et mal chargé (mais ça ira bien comme ça !) et PLOUF, la tête en bas :mad: ! Question hypothermie, je ne risquais pas grand chose, l'eau était à  24° !

J'ai évacué, remis le bateau dans le bon sens, et Annie s'est placée pour la récup. Le temps de réintégrer, le bateau était vide ! Malgré tout, le temps de remettre la jupe, vu que ça bougeait pas mal, il en est rentré encore. Pas grave, la pompe évacuait, et en plus, au fur et à  mesure que je m'égouttais, elle redémarrait de temps en temps.
Sur ce coup-là , vu le poids de mon kayak, je ne pense pas qu' Annie aurait eu la force de tirer la pointe de mon bateau à  l'envers, sur le sien pour le vider, ou du moins, on aurait beaucoup galèrer.

C'est la première fois que je pouvais constater son efficacité en randonnée, et je comprends que mes clients ne veulent plus naviguer sans ! Et puis en plus, bénéficier d'énergie électrique en bivouac, quel confort :cool: !

Essayer, c'est adopté !

Guitouni
Messages : 990
Inscription : sam. janv. 05, 2008 8:08 pm
Localisation : marseille

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Guitouni » jeu. janv. 24, 2008 10:02 pm

Eric a écrit :l'écope s'est inutile en kayak, sauf pour pisser :p
sinon si tu sait eskimoter: retourner en apnée dans ton kayak chaviré
rejuper (là  faut être fort)
et eskimoter :p
Rejuper sous l'eau ben voyons :rolleyes:
Et sans ça je ne vois pas ce que ça change d'esquimauter ou de remonter avec un paddle-float au niveau de la quantité d'eau qui rentre.

si tu sais pas faire, l'idéal :sortir à  plusieurs
Mais à  plusieurs c'est plus sécurisant mais en quoi ça aide à  vider un kayak plein d'eau ?

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3208
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par paulo » jeu. janv. 24, 2008 10:19 pm

Guitoni, tu connais les manoeuvres de sécu ?
à  2, c'est ton binome qui vide ton kayak en soulevant la pointe avant. et pour réembarquer, un peu d'aide d'un coéquipier, c'est bcp plus agréable, et efficace qu'un paddle-float !
pour le re-entry roll, l'avantage c'est qu'on ressort de l'eau dans son kayak. il n'y a pas les acrobaties à  faire pour remonter dedans. mais bon, meme Eric qui se débrouille comme un chef, a toujours son paddle-float avec lui !

Avatar de l’utilisateur
Michel Boissel
Messages : 222
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 11:43 am
Localisation : méditerranée

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Michel Boissel » jeu. janv. 24, 2008 11:44 pm

Merci Paulo pour les rappels élémentaires :) . Je suis un peu effaré par certains posts concernant les techniques de récup !

Personnellement, de toutes les méthodes de récupérations que j'ai travaillé (je veux dire après évacuation du kayak, c'est pas pour toi, Eric :D !), je trouve que c'est celle décrite page 59 du petit livre de Cloarec/le Brun/Le Guern au niveau efficacité et rapidité. Je ne sais si elle a un nom particulier.

Pour ceux qui ne possèdent pas le bouquin, elle consiste à  placer tête-bêche les deux kayaks en parallèle pour former un radeau. Ensuite, poser les pagaies en travers devant l'hiloire du sauveteur et derrière celui du déssalé. La personne à  la baille se plaçant entre les deux bateaux, passe ses jambes par-dessus les manches de pagaies.
A partir de là , même si ça bouge pas mal, c'est du radeau béton. Ensuite, le déssalé n'a plus qu'a poser son cul sur son bateau et enfiler les jambes dans l'hiloire.

Je trouve que c'est celle qui demande le moins d'énergie, et qui stabilise le mieux l'ensemble sauveteur/déssalé, du fait de la position centrale de ce dernier. Ca évite aussi l'utilisation de la sangle/étrier décrite un peu plus haut (cela ne m'empêche pas d'en avoir une dans mon gilet !)
De plus, avec une pompe électrique, même pas besoin de faire la manoeuvre de retournement du bateau à  secourir, ça va très vite.

Un autre truc important, à  deux ou trois, entraînez-vous comme si tout le monde avait déssalé. C'est très facile à  récupérer, à  condition de savoir quoi faire et dans quel ordre :p !

Et vous, les "moustachus", quelle est votre technique préférée -à  part l'esquimautage évidemment ?

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3208
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par paulo » ven. janv. 25, 2008 9:25 am

oui Michel, je trouve que ta pompe est la meilleure invetion en materiel de secours depuis le paddle float :p
le plus chiant, lorsqu'on est seul, c'est bien le vidage du kayak. et si on remonte à  bord, avec de l'eau plein le cockpit, l'équilibre n'est pas très évident.
donc, si le temps qu'on reprenne nos esprits, le kayak se vide tout seul : c'est génial !
Michel, apportes-tu une seringue avec toi même lorsque tu as ta pompe ? ou alors tu as pleine confiance dans ton système et surtout dans l'électricité ? (tout ce qui a des piles ou batteries peut tomber en panne, potentiellement)

philou
Messages : 344
Inscription : lun. sept. 11, 2006 10:40 am
Localisation : bretagne sud

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par philou » ven. janv. 25, 2008 2:20 pm

Bonjour Michel,
comme toi j'utilisais la méthode décrite, mais j'ai découvert une autre méthode, d'origine anglo-saxonne, je te la présente, car elle me semble meilleure et beaucoup plus facile.
le départ est le même : mettre les kayaks tête béche, pour la simple raison que dans cette position le sauveteur peut surveiller le sauvé.
le sauvé se place sur le coté extérieur de son kayak,
le sauveteur bloque fermement le kayak du sauvé
le sauvé monte à  plat ventre sur l'arrière de son kayak, en mettant une jambe dans l'hiloire.
quand il à  ses deux jambes dans l'hiloire, il se retourne pour s'asseoir dans son hiloire, je rappelle que le sauveteur bloque le kayak du sauvé.
il ne reste plus qu'à  vider le kayak.
Avantage de la méthode :
elle a été testée en club par des personnes de différentes conditions et puissances physiques, qui connaissaient la méthode de base.
1) elle demande moins de puissance physique, car la montée dans le kayak avec les jambes au-dessus des pagaies est vraiment physique, surtout si tu as de l'eau dans tes vétements;
2) tu ne coures pas le risque d'abimer les pagaies
3) c'est beaucoup plus rapide, pas de passage de jambes au dessus des pagaies, de se placer entre les kayaks, de prendre appui
4) le blocage du kayak sauvé par le sauveteur est plus facile, car le sauvé n'écarte pas les kayaks durant la manoeuvre.
5) le sauvé peut s'aider de l'autre kayak pour se rétablir , il n'a pas la sensation des deux bateaux qui s'écartent en prenant appui

Bref lors d'une journée sécu, à  la fin tout le monde préférait cette technique : femmes, hommes, jeunes, vieux

Avatar de l’utilisateur
Hervé_KINACH
Messages : 614
Inscription : ven. nov. 02, 2007 11:52 am
Localisation : 33

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Hervé_KINACH » ven. janv. 25, 2008 4:16 pm

tu utilises donc le second kayak comme paddle float.
un bon marin est un vieux marin !:rolleyes:

Avatar de l’utilisateur
Michel Boissel
Messages : 222
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 11:43 am
Localisation : méditerranée

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Michel Boissel » ven. janv. 25, 2008 6:40 pm

paulo a écrit :Michel, apportes-tu une seringue avec toi même lorsque tu as ta pompe ? ou alors tu as pleine confiance dans ton système et surtout dans l'électricité ? (tout ce qui a des piles ou batteries peut tomber en panne, potentiellement)
En fait, comme on navigue toujours au-moins en binôme, le problème d'une pompe seringue ne se pose pas. Mais, j'ai toujours à  portée de main une grosse éponge de chantier. C'est aussi efficace qu'une écope, et en plus ça fait les finitions ! C'est toujours une sécu en cas de panne de pompe.

Jusqu'ici, les seules pannes qu'on ait eu, se sont passées lors des essais de la troisième génération de prototypes.
A l'époque, le déclenchement de mes pompes était manuel, grâce à  un poussoir à  air placé en bordure d'hiloire. Le problème, c'est qu'on pouvait par mégarde, mettre en marche la pompe. Comme ces pompes sont assez silencieuses, elles pouvaient tourner à  vide pendant des heures.

J'ai souvenir d'un bivouac en Corse ou pendant trois heures, je cherchais au loin où était ce p... de jet-ski, jusqu'à  ce que je rende compte que c'était ma pompe qui tournait ! Bilan, le joint d'axe chauffait, n'était plus étanche, donc pompe HS un peu plus tard et en plus, les accus se déchargeaient.

J'ai même essayé de mettre un buzzer dans le boîtier, qui bippait quand elle tournait à  vide. Mais rien à  faire, il suffisait qu'il y ait du vent, et on entendait rien.

C'est pour cette raison, que j'ai rendu le système complètement automatique. Cela présentait en plus, l'avantage d'une grande simplicité de montage ; un seul trou à  faire dans le bateau, pour la sortie de coque.

Philou, je connais la technique que tu décris, et c'est vrai que c'est très efficace. Je ne la pratique pas par ce qu'il faut s'allonger sur le pont arrière, et du coup je pète mon panneau solaire souple à  250 euros :mad: :mad: :mad: !

Avec mon nouveau matos, je vais pouvoir le faire. Je travaille sur une petite merveille hyper-solide, qui résistera à  des gros chocs. Donc, pas de problème pour s'asseoir dessus. Avec 3,5 fois moins d'encombrement d'un Flexcell 7 W, ce petit panneau fait quand même 6 W. Il tient au poil sur une trappe ovale standard. Ça lui fait en plus un bon amortisseur. Deux petites photos en avant-première .

Image

L'IOWA fait 50% de puissance en plus, mais comme il casse très facilement, il se retrouve vite à  1,5 W :mad: !!

Image

C'est quand même plus compact :) !
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Guitouni
Messages : 990
Inscription : sam. janv. 05, 2008 8:08 pm
Localisation : marseille

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Guitouni » sam. janv. 26, 2008 6:00 pm

Michel Boissel a écrit :Merci Paulo pour les rappels élémentaires :) . Je suis un peu effaré par certains posts concernant les techniques de récup !
Ecoute chacun son niveau, sa pratique et son état d'esprit (et en passant un peu d'humilité ne fait jamais de mal meme quand on est très expérimenté).

Personnellement je navigue toujours seul, donc connaitre les techniques qui utilisent deux kayaks ne me serait pas d'une grande aide non ?

J'ai vu des vidéos de kayaks à  la pointe du raz dans des rouleaux, les mecs se retournaient toutes les 5 minutes, parfois le kayak était vertical. Pour moi c'est plus "effarant" que de ne pas connaitre telle ou telle technique de sécurité.

Je ne sors que pour quelques heures et uniquement quand la mer est annoncée belle le jour meme par météo france. ça ne garantit pas que je n'aurai jamais de probleme, que les prévisions seront toujours justes ou autre, mais bon ça me parait plus raisonnable que de sortir par force 6 (comme je l'ai lu ici) meme en connaissant toutes les techniques possibles. Mais chacun fait comme il veut, encore une fois.

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3208
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par paulo » sam. janv. 26, 2008 6:12 pm

Guitouni a écrit :J'ai vu des vidéos de kayaks à  la pointe du raz dans des rouleaux, les mecs se retournaient toutes les 5 minutes, parfois le kayak était vertical. Pour moi c'est plus "effarant" que de ne pas connaitre telle ou telle technique de sécurité.
ah bon ? moi c'est l'inverse :p
Si tu navigues toujours tout seul et que tu maitrises les techniques de recup' en solo et dans toutes les conditions (tu peux tomber sur un changement de temps brutal. et le vent peut souffler pas mal dans ton coin d'apres ce que j'ai entendu dire :D ) : ok, pas d'soucis.

bon, pour le plaisir des yeux, voici la vidéo en question (je pense que c'est celle-ci)
http://www.youtube.com/watch?v=M0vv7fP34Xk

Avatar de l’utilisateur
Hervé_KINACH
Messages : 614
Inscription : ven. nov. 02, 2007 11:52 am
Localisation : 33

Re : sécurité, sécurité, sécurité

Message par Hervé_KINACH » dim. janv. 27, 2008 11:14 am

je prèfère le voir du haut des rochers que depuis le cokpit du kayak....
un bon marin est un vieux marin !:rolleyes:

Répondre