Un drame évité de justesse

Kayaks SitOnTop
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jacques76
Messages : 667
Inscription : mer. avr. 11, 2007 12:47 pm
Localisation : seine maritime

Un drame évité de justesse

Message par Jacques76 » ven. mai 17, 2013 3:19 pm

Un petit récit de ce qui s'est passé le 23 Avril dernier sur la zone du petit Ailly dans l'ouest immédiat de Pourville sur Mer -76

je suis en pêche sur mon shorline XL depuis 11h00 du matin . Mer belle , petit coeff , pas de vent.
Vers 14 h00 je vois venir sur moi l'hélicoptère de la marine nationale qui me survole en stationnaire puis commence à  inspecter les falaises , de toutes évidences à  la recherche de quelque chose. Cet état de fait perdurant j essaie de prendre contact avec lui sur le canal 16 . pas de réponse
je contacte le sémaphore Militaire de Dieppe qui me fait dégager 10 . Après les présentations d'usage le dialogue s'établit . Il ne s agit pas d'un exercice . L alerte a été donnée par des promeneurs ayant vu passé un kayak ( sit on top ) ayant juste la pointe hors de l'eau et personne autour. La vedette des affaires maritimes qui était sur zone met son zodiac à  l'eau et récupère l'épave. Un hélicoptère est aussitot dépêché sur Zone. Le cross Gris nez prend alors le relais du sémaphore et nous échangeons nos informations. D'après la description qui m'est faite du kayak je pense savoir à  qui il appartient car nous sommes peu nombreux à  sortir à  cet époque de l'année , de surcroit en semaine

je m'avance sur un nom ...Quelques minutes après le cross me rappelle : Bingo..! le propriétaire que je connais bien est rentré chez en disant a sa femme " je viens de frôler la mort" il est encore en état de choc . La situation éclaircie , le cross donne liberté de manoeuvre à  l'hélicoptère qui ne manque pas de me faire un coucou avant de repartir.

voilà  ce qui s'est passé : le propriétaire du TEMPO de chez Rotomod était parti à  la pêche à  quelques centaines de mètres du bord.
IL sent soudain que son bateau perd de sa manoeuvrabilité , en fait il est en train de se remplir d'eau ..... .
La situation devient tellement critique que l'homme décide d abandonner son bateau et de rentrer à  la nage . IL parcours les 300 metres qui le sépare du rivage avec beaucoup de difficulté et arrive exténué mais en vie sur la plage . Il rentre chez lui mais ne donne pas l'alerte car il est en état de choc.

De retour chez moi je discute avec un ami qui a déjà  vu ce type de bateau se remplir d'eau...comment ?
Il y a une faiblesse au niveau des puits permettant de mettre un chariot , à  force il peut arriver que le plastique à  cet endroit se trouve usé et provoque une voie d'eau , ces bateaux n'étant pas cloisonnés vous imaginez la suite..

J 'ai eu depuis , l'infortuné naufragé au téléphone et il m'a confirme que c'était bien de cette façon que son bateau ( jugé foutu) s'était rempli d'eau .

Je laisse chacun tirer les conclusions qui lui sembleront adequate ....

Il y a une question à  laquelle je n'ai pas encore de réponse : Quid des mousses qui sont normalement prévues sur les côtés et doivent maintenir l'assiette du bateau en cas de voie d'eau ?

jacques

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3811
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Un drame évité de justesse

Message par Rom35 » ven. mai 17, 2013 3:28 pm

Merci pour ce récit instructif Jacques.

Edit : au fait, ils en parlent sur Pek? car c'est les premiers concernés par ce genre d'embarcation...

François76
Messages : 210
Inscription : lun. sept. 01, 2008 8:05 pm
Localisation : Normandie

Re : Un drame évité de justesse

Message par François76 » ven. mai 17, 2013 10:35 pm

j'ai prévenu 2 amis kayakistes qui naviguent avec un TEMPO.

dis Jacques...question équipement tu sais ce que qu'avais emporté notre infortuné collègue avec lui ? et en matériel secu? vhf? gilet secu? combinaison étanche (pas chaud la manche fin avril..) etc etc...

Avatar de l’utilisateur
EricC66
Messages : 4682
Inscription : dim. juin 14, 2009 10:25 am
Localisation : Cote vermeille .

Re : Un drame évité de justesse

Message par EricC66 » ven. mai 17, 2013 11:12 pm

Il y a des mousses sur les tempo, disco , mid-way et autres p.e ?
Autant je pensais a des blocs mousses de séparation comme j'avais sur l'ysak , de deux a trois selon si trappe journalière et du coup l'eau ne se repend pas ailleurs (compartiments) .
Sinon pour les trous du au emplacements des charriots , un Membre récemment avait posté des photos demandant des renseignements pour une éventuelle réparation .
Sur le bon coin , on peut voir des annonces montrant ce soucis : des personnes jouant franc jeu a la vente sur l'état du kayak ; également des Pros mettant en avant leurs savoir faire en réparation "pe"... a ce meme endroit !
Un relief pas assez renforcé :mad: !!!

Avatar de l’utilisateur
Jacques76
Messages : 667
Inscription : mer. avr. 11, 2007 12:47 pm
Localisation : seine maritime

Re : Un drame évité de justesse

Message par Jacques76 » ven. mai 17, 2013 11:47 pm

J 'ai eu un scupper pro de chez ocean kayak que j'ai gardé 3 ans pour moi avec le prowler 15 le meilleur sit on top du marché il continue a être fabiqué et on le trrouve pour environ 600 euros neuf avec en plus un puit pour le sondeur.. il y avait des mousses de chaque côté du bateau et j'avais fait t un essais en le chargeant d'eau il ne coulait pas...! il semble que sur les tempos le problème des puits soit chronique , probablement à  cause d'un mauvaise répartition du PE à  la construction . Le problème de la répartition est beaucoup moins complexe sur un bateau ponté . ...

olivier76190
Messages : 16
Inscription : sam. mars 23, 2013 6:58 pm
Localisation : manche

Re : Un drame évité de justesse

Message par olivier76190 » sam. mai 18, 2013 12:46 pm

Bonjour Jacques,

Je te confirme que mon Tempo est équipé de 2 mousses latérales. Pour la faiblesse au niveau des puits, le renseignement est intéressant. Je crois que les conditions de stockage de ce type de navire sont aussi très importantes : au sec, hors gel et sans lumière, si possible avec une coque nettoyée du sel. Le minimum de sécurité avant embarquement impose aussi une inspection minutieuse de l'engin surtout lorsque les atterrissages se passent sur les galets.
Le conditionnement aux réflexes de sécurité est aussi la base du nautisme. Heureux dénouement...

Avatar de l’utilisateur
Jacques76
Messages : 667
Inscription : mer. avr. 11, 2007 12:47 pm
Localisation : seine maritime

Re : Un drame évité de justesse

Message par Jacques76 » sam. mai 18, 2013 4:19 pm

Ok Olivier


à  priori il doit quand même y avoir un problème de répartition du PE , la zone des puits ne doit pas être assez chargée et de surcroit mon collègue faisait attention à  son matériel...

olivier76190
Messages : 16
Inscription : sam. mars 23, 2013 6:58 pm
Localisation : manche

Re : Un drame évité de justesse

Message par olivier76190 » sam. mai 18, 2013 9:28 pm

Je vais surveiller le truc de plus prêt. Il serait bon de remonter l'info au fabricant.

Avatar de l’utilisateur
Guillaume-14
Administrateur
Messages : 2836
Inscription : mar. févr. 05, 2008 10:48 am
Localisation : Normandie, Bretagne, etc.

Re : Un drame évité de justesse

Message par Guillaume-14 » mar. mai 21, 2013 8:51 am

Bonjour,

Déjà , chapeau à  Jacques, dont le réflexe a certainement largement limité l'escalade de moyens de secours qui aurait pu être déployée. Cela contribue à  crédibiliser notre pratique... et heureusement, le propriétaire du Tempo s'en sort bien !

Sur ce point particulier d'une possible faiblesse au niveau du puits pour le chariot, cela ne se limite pas aux Tempo. En fait, mécaniquement, les contraintes liées à  l'utilisation d'un chariot en puits finissent par user puis perforer la matière, polyeth standard, du puits. A ma connaissance, Tempo et Disco+, au moins, sont touchés, et probablement les type "Midway" qui utilisent le même principe. Il est plus que probable que les massifs SOT de pêche type "Scupper" et autres "Abacco" soient également concernés, par leur poids et leurs dimensions. Par contre, cela ne touche que les bateaux qui naviguent régulièrement, de manière plutôt intensive.

Je pense qu'on ne peut qu'encourager les propriétaires à  rajouter des "gonfles" de sécurité, afin de limiter les conséquences d'une éventuelle perforation.

Probablement la seule solution serait de monter en usine une platine (plastique dur ?) beaucoup plus résistante, noyée dans du polyeth.
Méduzman :p

Répondre