randokayak : de Port Mazou à l’île de Sein

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jef29200
Administrateur
Messages : 1164
Inscription : lun. janv. 14, 2013 12:05 pm
Localisation : Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor
Contact :

randokayak : de Port Mazou à l’île de Sein

Message par Jef29200 » mar. août 07, 2018 1:12 pm

J'avais préparé mon coup durant les soirées d'hiver, quand le temps est pourri et qu'on rêve de soleil et de mer turquoise.

Je raconte notre rando à :
https://www.randokayak.com/2018/08/06/t ... le-molene/

P7310062-Saint-Mathieu-1024x768.jpg
P8020130-ile-de-Sein-1024x768.jpg
P8020156-rase-cailloux-presqu-ile-de-Crozon-1024x768.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Olivier29200
Messages : 54
Inscription : mer. nov. 29, 2017 10:40 am

Re: randokayak : de Port Mazou à l’île de Sein

Message par Olivier29200 » jeu. août 09, 2018 1:02 am

Salut Jef,

Merci pour ce récit, ça a été un plaisir de te revoir. Incroyable cette différence de météo entre Manche et Iroise : vendredi de Carantec à l'Aber Vrac'h je n'ai eu que du brouillard bien dense : 50 à 100 m de visibilité, sauf quelques exceptions (au large de Porz Meur). J'ai d'ailleurs pu affiner ma technique de navigation au GPS (smartphone) et compas pendant une dizaine d'heures entre les cailloux et d'une pointe à l'autre ! :D Brouillard et bruine le soir au bivouac.
Samedi matin toujours très couvert, mais le brouillard était moins dense, plutôt une brume : 500m à 1km de visi, puis 2 km à partir de Porspoder, puis bien dégagé après Corsen. Du coup je suis allé jusqu'à Roscanvel malgré le vent de face jusqu'à la pointe des espagnols (35 miles, ma plus longue journée jusqu'à maintenant :) ).

Avatar de l’utilisateur
Jef29200
Administrateur
Messages : 1164
Inscription : lun. janv. 14, 2013 12:05 pm
Localisation : Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor
Contact :

Re: randokayak : de Port Mazou à l’île de Sein

Message par Jef29200 » sam. août 11, 2018 11:15 pm

35 milles ! oui belle journée bien remplie. de mon côté je crois que je n'ai jamais pagayé plus de 33 milles et encore avec l'aide des courants.

Répondre