Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » jeu. mai 31, 2018 4:48 am

Commentaire en retard (j'ai l'excuse foireuse du décalage horaire : 9 heures):

Post intéressant. Merci pour le retour d'expérience, Jef. Vous avez bien de la chance d'avoir des cartes marines qui vous indiquent avec autant de précision les veines de courant locales (et échelonnées sur le cycle de la marée? Pas seulement une flèche pour le flot, une autre pour le jusant? Ce sont des cartes à très grande échelle, en trois dimensions?)

Ici, sur la côte Ouest du Canada, les "marine charts" sont d'une sobriété ahurissante. Quant aux amers, il n'y en a quasiment pas d'artificiels le long de la côte ouest de l'île de Vancouver et comme le relief et les amers naturels (qui se résument aux pointes rocheuses, le reste ce sont des arbres géants) se reproduisent à l'identique sur des centaines de kilomètres, la perplexité s'installe facilement à bord. Seuls les « locaux » (ils sont très rares sous ces longitudes) ont peut-être une idée de ce qui se passe au niveau des courants de surface dans tel ou tel chenal pour tel coef de marée, à tel moment du cycle, sous tel vent, etc... Mais ils sont difficiles à dénicher quand on a besoin d'eux en mer.

Tout ça pour dire que j'ai toujours mon GPS en fonctionnement devant moi, sur la jupe, à côté de la carte et du compas. Le GPS m'indique ma vitesse sol et éventuellement ma progression (track) si un nappe de brouillard m'arrive dessus (très fréquent en été ici). Je me sers donc surtout du GPS pour détecter les veines de courant et optimiser ma vitesse. Dans de nombreux secteurs, ces courants entre les îles sont assez complexes et même avec des années d'expérience, je ne pige toujours pas certains motifs. Je ne vois pas comment ça pourrait être reproduit avec précision sur une carte marine. Ceci étant, de nombreux kayakistes ici s'efforcent comme vous de limiter au minimum l'usage du GPS.

J'espère ne pas avoir déclenché trop de crises d'apoplexie.

Avatar de l’utilisateur
Olivier78
Messages : 156
Inscription : sam. févr. 13, 2016 6:30 pm
Localisation : Yvelines - Finistère

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Olivier78 » jeu. mai 31, 2018 8:02 am

Le SHOM publie des atlas de marées : 1 carte par heure, avec beaucoup de détails. Et des encarts pour avoir encore plus de détails dans les zones compliquées.

A voir ici : http://diffusion.shom.fr/loisirs/plaisa ... maree.html

Par exemple pour la zone où était Jef :
Capture d’écran 2018-05-31 à 07.58.15.jpg
Tu n'as quand pas tout les petits contre courants possibles derrière chaque caillou !

En revanche ça n'est guère pratique sur le pont ou la jupe. Il y a en a qui ont une version plastifiée ? En quel format ?

Olivier
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Etienne95
Administrateur
Messages : 172
Inscription : jeu. mars 16, 2017 6:22 pm

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Etienne95 » jeu. mai 31, 2018 8:26 am

salut pascal
bonne pratique d'utiliser le GPS pour la mesure sa vitesse
oui la france a un gros capital sur la connaissance des courants sur son territoire. les cartes shom datent un peu. les derniers travaux ont débouché sur le modele MARC https://marc.ifremer.fr/resultats/cour ... 966#appTop

je t'invite à jeter un coup d'oeil si ce n'est déja fait.

mais Effectivement tu as raison , les courants très locaux n'apparaissent pas sur le cartes de courants. Ils sont causés par les jeu de courant et contre courant résultant de la topographie des fonds.
C'est la lecture de carte marine qui aide. si vous avez des précises par chez vous?

Je reflechi a aller sur houat en juin si ca te tente ...

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » jeu. mai 31, 2018 4:12 pm

Olivier:

Merci d'avoir posté cet échantillon. C'est impressionnant. Les courants à cette échelle... Et heure par heure!... Je n'avais aucune idée que des données d'une telle précision existaient pour les côtes françaises. Mais effectivement, pour pouvoir les utiliser en kayak de mer sur un trip dépassant quelques heures et quelques kilomètres, il faudrait se trimbaler avec plusieurs recueils de copies de la taille d'un annuaire. Surtout qu'avec la météo et autres aléas, c'est très rare que je puisse prévoir plusieurs jours à l'avance à quelle heure exacte je vais passer dans un chenal. En plus, mon itinéraire se modifie souvent au fil des journées. Sur un trip d'une journée, localement, je comprends que ça soit des données fascinantes à utiliser, en planification et en temps réel.

Sais-tu si ces cartes courants sont publiées en version électronique chargeable sur un GPS Garmin (format *.img)? (même si c'est une érésie :chaud: )
Dernière modification par Pascal_CAN le jeu. mai 31, 2018 4:38 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » jeu. mai 31, 2018 4:27 pm

Étienne:

Merci pour le lien. C'est formidable d'avoir accès à ça. Même question qu'à Olivier: chargeable sur un GPS, avec la carte adéquate qui s'affiche automatiquement en fonction de l'heure? Ah ah.. on peut réver (ou avoir des cauchemards).

Ici, au Canada, le Service hydrographique publie des cartes marines allant du 1/2000 au 1/500 000. Mais pour les courants, dans les zones qui m'intéressent, c'est un flèche ici et là, pour le plus fort du jusant, et pareil pour le flot. La plupart de la côte ouest du Canada où il n'y a pas de trafic (donc 95% du littoral, les zones intéressantes!) n'ont fait l'objet que d'un très petit nombre de relevés. Les surfaces à couvrir sont trop énormes.
La lecture du terrain environnant aide, mais le relief sousmarin complique évidemment les choses. En exploration, ce qui est le cas de la plupart de mes trips, je lis la côte et la mer en avançant et en corrigeant constamment en surveillant ma vitesse sol.

Je ne serai pas encore en France en juin. Je n'arrive que le 7 juillet, et en Bretagne le 13 juillet, pour seulement 2 semaines, essentiellement pour passer du temps en famille. Je n'ai prévu que ce petit trip en kayak de 2 jours avec mes neveux le 17 et 18 juillet. Il va falloir que je m'organise pour rester plus longtemps la prochaine fois. Ça serait sympa de faire une virée ensemble, et oui, Houat me tenterait, évidemment.

Avatar de l’utilisateur
Olivier78
Messages : 156
Inscription : sam. févr. 13, 2016 6:30 pm
Localisation : Yvelines - Finistère

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Olivier78 » jeu. mai 31, 2018 4:59 pm

Pascal_CAN a écrit :
jeu. mai 31, 2018 4:27 pm
Merci pour le lien. C'est formidable d'avoir accès à ça. Même question qu'à Olivier: chargeable sur un GPS, avec la carte adéquate qui s'affiche automatiquement en fonction de l'heure? Ah ah.. on peut réver (ou avoir des cauchemards).
Le SHOM distribue ses atlas papiers en PDF. C'est le même prix que le papier :pascontent: L'avantage c'est qu'on peut le réimprimer quand il a pris l'eau. Rien de pratique pour mettre sur son GPS ou son téléphone. Je n'ai pas encore trouvé un truc pratique pour les emmener en mer. J'ai mis ça sur mon téléphone, au cas ou, mais je ne l'ai jamais utilisé en mer.

Quand à utiliser marc.ifremer.fr en continu, il va falloir emmener une grosse batterie, et naviguer à proximité d'une antenne de téléphone :chaud:

J'ai une bonne partie de ces atlas PDF, mais je ne me vois pas poster ça sur un forum public.

Olivier

Etienne95
Administrateur
Messages : 172
Inscription : jeu. mars 16, 2017 6:22 pm

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Etienne95 » jeu. mai 31, 2018 5:15 pm

Pascal_CAN a écrit :
jeu. mai 31, 2018 4:12 pm
Olivier:
Sais-tu si ces cartes courants sont publiées en version électronique chargeable sur un GPS Garmin (format *.img)? (même si c'est une érésie :chaud: )
pour le modele MARC helas non,
par contre leur travail est tres précis.
tu peux faire un export image par image ou en groupe.
on fait ça , ça coute que l'impression papier
Sans titre.png
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Etienne95
Administrateur
Messages : 172
Inscription : jeu. mars 16, 2017 6:22 pm

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Etienne95 » jeu. mai 31, 2018 5:57 pm

Pascal_CAN a écrit :
jeu. mai 31, 2018 4:27 pm
Ça serait sympa de faire une virée ensemble, et oui, Houat me tenterait, évidemment.
carement ,et tu pourrai nous raconter ton coin de nav. on est plusieurs à looker le canada tabarnac!

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » jeu. mai 31, 2018 6:30 pm

carement ,et tu pourrai nous raconter ton coin de nav. on est plusieurs à looker le canada tabarnac!
Chris... ça s'rait au bout' que vous débarquiez, parce que câline de ciboire, les ours et les maringoins m'achâlent bien de trop au camp. Paraît qu'ils adorent les Gaulois qui sentent le saucisson! je vous niaise pas.

Etienne95
Administrateur
Messages : 172
Inscription : jeu. mars 16, 2017 6:22 pm

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Etienne95 » jeu. mai 31, 2018 9:09 pm

cool faut vraiment qu'on se croise!

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3979
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Rom35 » jeu. mai 31, 2018 10:09 pm

ça sent bon cette affaire!

Pascal détrompe toi sur la Shom, avec 3/4 A4 tu matérialises les courants de la zone de nav. Nous on trouve que c'est pas précis mais c'est sûr qui si vous avez rien ça parait le luxe. Moi j'aime bien le modèle Marc previmer car tu le laisses défiler et tu comprends les mouvements d'eau de la zone, un peu comme si tu réduisais les iles à de simples cailloux. Attention à regarder suivant le coef adapté car la puissance de la marée change la façon dont les courants tournent.

Petite pensée à Jef, qu'est toujours dans sa brume... et nous déjà chez Cartier! (pas la côte Ouest je sais mais je connais que terre-neuve donc j'extrapole)

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » jeu. mai 31, 2018 10:50 pm

ROM35 ECRIT : (merde BBcode) :

Perso je considère que ce qui compte c'est la compréhension du flux et reflux (déclaage par rapport aux heures de BM / PM, sens circulant ou pas et dans quel sens le temps que le flot/jusant s'installe vraiment et les contres qu'ils vont créer une fois en place). Après avoir des notions de vitesses de courant et avec la montre tu sais à quoi t'en tenir.
Des zones comme Oue100 par exemple sont en courant tournant.
Ta paperasse tu la regardes au sol et quand tu embarques tu dois avois en tête les mouvements d'eau des heures à venir.

Mais je citerai Etienne : c'est une science imprécise et comme on est à l'estime l'important est de juger de sa marge d'approximation afin d'établir les bornes de sa marge d'erreur. C'est ça non? Tu m'en ressers un?

Olivier29200
Messages : 55
Inscription : mer. nov. 29, 2017 10:40 am

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Olivier29200 » jeu. mai 31, 2018 11:45 pm

J'ai grandi à une époque où ces outils n'existaient pas dans la société civile, puis j'ai commencé à utiliser les GPS en voilier et en rando. Aujourd'hui, à lire les débats des voileux sur Hisse et Oh j'ai l'impression que les GPS tendent à être supplantés par tablettes et smartphones qui sont beaucoup moins chers et donnent beaucoup plus de liberté à l'acheteur : choix d'application, de cartographie, etc. La résistance aux chocs et intempéries est assurée par des coques ou des housses étanches. Seul désavantage que je trouve par rapport aux GPS est une luminosité d'écran parfois limite sur certains smartphones.
Pour ceux qui ont déjà un smartphone, ça présente le gros avantage de ne pas avoir à acheter d'appareil. La fonction GPS fonctionne sans réseau, et quand il y a du réseau, contrairement aux GPS, le smartphone permet d'avoir la météo soit au tel, soit en data et de contacter les secours.

J'ai utilisé l'application OpenCPN avec la cartographie CM93, mais je vois qu'on trouve beaucoup mieux maintenant : http://pierre.lavergne1.free.fr/special ... enCPN.html
J'ai aussi utilisé des captures satellites géoréférencées (la position du bateau s'affiche sur l'image), beaucoup plus efficace que les cartes dans certains coins, par exemple aux Antilles pour passer en voilier entre les patates de corail en début ou fin de journée (lumière rasante = reflet qui empêche de les voir) :D .

En ce moment je teste l'appli Boating HD de Navionics (2 semaines gratuites puis 50€ pour toute la France, sud Royaume Uni, Belgique, Espagne, Corse, Sardaigne), les cartes sont pas mal du tout je trouve même si rien ne vaut celles du SHOM (visualiser), les courants sont indiqués (maillage pas aussi dense que celles du SHOM), le niveau de marée aussi, en temps réel bien sûr.

Alors oui c'est trop facile, oui c'est pas indispensable, oui faut pas oublier les techniques de base (que je maîtrise un peu), oui le plus important c'est l'observation (je me débrouille pas trop mal parait-il), oui ça tombe en panne... et oui c'est probablement ce qu'on dit certains quand la boussole a été inventée ;) .

Dans mes nav kayak, en 23 sorties je ne l'ai utilisé qu'une fois pour m'orienter et me positionner, je préfère développer mes capacités à analyser mon environnement et utiliser des outils classiques, mais je me familiarise avec l'outil GPS-smartphone de temps en temps parce que je trouve dommage de se passer d'un tel outil, surtout quand on est en groupe ou en famille.

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » ven. juin 01, 2018 12:18 am

Olivier29200 a écrit :
jeu. mai 31, 2018 11:45 pm
J'ai grandi à une époque où ces outils n'existaient pas dans la société civile, puis j'ai commencé à utiliser les GPS en voilier et en rando. Aujourd'hui, à lire les débats des voileux sur Hisse et Oh j'ai l'impression que les GPS tendent à être supplantés par tablettes et smartphones qui sont beaucoup moins chers et donnent beaucoup plus de liberté à l'acheteur : choix d'application, de cartographie, etc. La résistance aux chocs et intempéries est assurée par des coques ou des housses étanches. Seul désavantage que je trouve par rapport aux GPS est une luminosité d'écran parfois limite sur certains smartphones.
Pour ceux qui ont déjà un smartphone, ça présente le gros avantage de ne pas avoir à acheter d'appareil. La fonction GPS fonctionne sans réseau, et quand il y a du réseau, contrairement aux GPS, le smartphone permet d'avoir la météo soit au tel, soit en data et de contacter les secours.

J'ai utilisé l'application OpenCPN avec la cartographie CM93, mais je vois qu'on trouve beaucoup mieux maintenant : http://pierre.lavergne1.free.fr/special ... enCPN.html
J'ai aussi utilisé des captures satellites géoréférencées (la position du bateau s'affiche sur l'image), beaucoup plus efficace que les cartes dans certains coins, par exemple aux Antilles pour passer en voilier entre les patates de corail en début ou fin de journée (lumière rasante = reflet qui empêche de les voir) :D .

En ce moment je teste l'appli Boating HD de Navionics (2 semaines gratuites puis 50€ pour toute la France, sud Royaume Uni, Belgique, Espagne, Corse, Sardaigne), les cartes sont pas mal du tout je trouve même si rien ne vaut celles du SHOM (visualiser), les courants sont indiqués (maillage pas aussi dense que celles du SHOM), le niveau de marée aussi, en temps réel bien sûr.

Alors oui c'est trop facile, oui c'est pas indispensable, oui faut pas oublier les techniques de base (que je maîtrise un peu), oui le plus important c'est l'observation (je me débrouille pas trop mal parait-il), oui ça tombe en panne... et oui c'est probablement ce qu'on dit certains quand la boussole a été inventée ;) .

Dans mes nav kayak, en 23 sorties je ne l'ai utilisé qu'une fois pour m'orienter et me positionner, je préfère développer mes capacités à analyser mon environnement et utiliser des outils classiques, mais je me familiarise avec l'outil GPS-smartphone de temps en temps parce que je trouve dommage de se passer d'un tel outil, surtout quand on est en groupe ou en famille.
Merci pour tous ces détails Olivier. j'ai un "smart"phone, mais faut pas que je compte sur du réseau en dehors de ma ville avec mon abonnement niveau 0,0001, et encore moins en mer sur la côte Ouest de l'île. Il existe des abonnement avec couverture sur le littoral, que les marins pêcheurs utilisent, mais ils coûtent très chers. Donc l'appareil reste au fond du sac. Mon GPS est très solide, étanche et son écran bien visible même en plein soleil. Pas de housse. Je suis pas trop friand des appareils multifonctionnels. Le risque de perdre plusieurs fonctions d'un coup lors d'une panne me gêne. Et je suis un dinosaure du smartphone...

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » ven. juin 01, 2018 12:22 am

Rom35 a écrit :
jeu. mai 31, 2018 10:09 pm
Pascal_CAN a écrit :
jeu. mai 31, 2018 10:50 pm
Ah oui, ok, l'échelle est enviorn 1/135000 (?), je pensais qu'elle était plus grande. Mais ça ne couvre quand même qu'une fenêtre d'une heure sur le cycle de marée (correct?) et sur une surface qui correspond grosso modo à une journée de kayak donc. En comptant 6 h de progression à 6 km/h, il faudrait donc en fait 6 de ces cartes (ou au moins 3) pour exploiter correctement ces données sur la zone. J'ai rien compris?
Perso je considère que ce qui compte c'est la compréhension du flux et reflux (déclaage par rapport aux heures de BM / PM, sens circulant ou pas et dans quel sens le temps que le flot/jusant s'installe vraiment et les contres qu'ils vont créer une fois en place). Après avoir des notions de vitesses de courant et avec la montre tu sais à quoi t'en tenir.
Des zones comme Oue100 par exemple sont en courant tournant.
Ta paperasse tu la regardes au sol et quand tu embarques tu dois avois en tête les mouvements d'eau des heures à venir.

Mais je citerai Etienne : c'est une science imprécise et comme on est à l'estime l'important est de juger de sa marge d'approximation afin d'établir les bornes de sa marge d'erreur. C'est ça non? Tu m'en ressers un?
Dernière modification par Pascal_CAN le ven. juin 01, 2018 3:20 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » ven. juin 01, 2018 1:44 am

Olivier29200 a écrit :
jeu. mai 31, 2018 11:45 pm
J'ai utilisé l'application OpenCPN avec la cartographie CM93, mais je vois qu'on trouve beaucoup mieux maintenant : http://pierre.lavergne1.free.fr/special ... enCPN.html
J'ai aussi utilisé des captures satellites géoréférencées (la position du bateau s'affiche sur l'image), beaucoup plus efficace que les cartes dans certains coins, par exemple aux Antilles pour passer en voilier entre les patates de corail en début ou fin de journée (lumière rasante = reflet qui empêche de les voir) :D .
Je viens d'installer OpenCPN sur mon ordi et de télécharger plusieurs cartes de Bretagne. Wow...Vous êtes pourris gâtés sur le vieux continent!
Le mieux que j'ai trouvé en numérique gratuit pour ma région est i-Boating. Plus rudimentaire... Mais je viens de voir que ça couvre aussi la France et pas mal d'autres pays.

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3979
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Rom35 » ven. juin 01, 2018 4:13 am

J'ai rectifié, c'est moi qui ai rédigé en effet, j'ai supprimé les BBcodes mais selon le forum tu restes l'auteur...?

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » ven. juin 01, 2018 5:27 am

Rom35 a écrit :
ven. juin 01, 2018 4:13 am
J'ai rectifié, c'est moi qui ai rédigé en effet, j'ai supprimé les BBcodes mais selon le forum tu restes l'auteur...?
La base de données utilisée par phpBB a probablement mal enregistré ces deux posts. Tu ne pourras corriger qu'en éditant directement les champs erronnés corespondants avec phpMyAdmin, mais ça ne vaut sûrement pas le jus à moins qu'un admin soit versé dans ce genre de boulot.

Etienne95
Administrateur
Messages : 172
Inscription : jeu. mars 16, 2017 6:22 pm

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Etienne95 » ven. juin 01, 2018 7:32 am

pff tous des ptits joueur ces bretons; hein Guillaume.
nous on utilise que la pierre de soleil et la hache en normandie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_de ... avigation)

Etienne95
Administrateur
Messages : 172
Inscription : jeu. mars 16, 2017 6:22 pm

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Etienne95 » ven. juin 01, 2018 7:49 am

Pascal_CAN a écrit :
jeu. mai 31, 2018 10:50 pm
Mais je citerai Etienne : c'est une science imprécise et comme on est à l'estime l'important est de juger de sa marge d'approximation afin d'établir les bornes de sa marge d'erreur. C'est ça non? Tu m'en ressers un?
je vois qu'il faut que j’éclaircisse ma pensée philosophique. Je voulais porter l'attention sur la NON nécessité d'avoir en permanence une précision de 10 mètres sur sa position même quand tu es au milieu de nul part , où il suffit d'avoir une direction approximative.

C'est que le GPS nous dé-apprend. et on fini par ne même plus savoir s'orienter au soleil.
On voit trop souvent les gars le nez sur leurs GPS au lieu de regarder autour d'eux
C'est sur que ceux qui on démarrer les nav 'à l'ancienne' comprennent tout l’intérêt d'un GPS et savent s'en passer... c'est pour tout les autres que le m’inquiète.

et encore je vous parle pas des pilote automatique. faudrait ouvrir et autre post sur le theme: comment naviguer en kayak dans une zone de caseyeurs qui bossent sur le pont en utilisant le pilot auto pour aller de casier en casier. c'est pire que la nav dans la brume. ( petit coup de gueule)

Olivier29200
Messages : 55
Inscription : mer. nov. 29, 2017 10:40 am

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Olivier29200 » ven. juin 01, 2018 9:56 am

Pascal_CAN a écrit :
ven. juin 01, 2018 12:18 am
Merci pour tous ces détails Olivier. j'ai un "smart"phone, mais faut pas que je compte sur du réseau en dehors de ma ville avec mon abonnement niveau 0,0001, et encore moins en mer sur la côte Ouest de l'île. Il existe des abonnement avec couverture sur le littoral, que les marins pêcheurs utilisent, mais ils coûtent très chers. Donc l'appareil reste au fond du sac. Mon GPS est très solide, étanche et son écran bien visible même en plein soleil. Pas de housse. Je suis pas trop friand des appareils multifonctionnels. Le risque de perdre plusieurs fonctions d'un coup lors d'une panne me gêne. Et je suis un dinosaure du smartphone...
Tu n'as absolument pas besoin de réseau pour utiliser un smartphone en GPS ! La carto est enregistrée sur l'appareil.
Le réseau sert pour avoir la météo, ou éventuellement contacter les secours.

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » ven. juin 01, 2018 4:45 pm

Olivier29200 a écrit :
ven. juin 01, 2018 9:56 am
Tu n'as absolument pas besoin de réseau pour utiliser un smartphone en GPS ! La carto est enregistrée sur l'appareil.
Le réseau sert pour avoir la météo, ou éventuellement contacter les secours.
Oui, je sais, mon cousin m'a montré, il y a bien des lunes... et j'ai essayé. J'ai même installé l'appli GeoTracker et enregistré une track autour de chez moi. C'est amusant. Je pensais (à tort) à l'obtention de données en temps réel via le réseau. Merci d'avoir rectifié.

Ceci étant, j'arrive même pas à utiliser ces écrans tactiles de smartphone au chaud dans mon salon sans déclencher des fonctions toutes aussi mystérieuses les unes que les autres avec mes vieux doigts peu délicats. Alors manipuler ces écrans à travers la paroi d'une pochette étanche avec mes gants en néoprène, en mer, quand il fait plus ou moins beau (c'est à dire qu'il flotte) et que les embruns fouettent le cockpit, ça relève de la science-fiction, pour moi en tous cas.

Avatar de l’utilisateur
Pascal_CAN
Messages : 42
Inscription : jeu. juin 19, 2014 4:46 pm
Localisation : Canada

Re: Surpris par la brume en kayak de mer, petit retour d'expérience

Message par Pascal_CAN » ven. juin 01, 2018 5:11 pm

Etienne95 a écrit :
ven. juin 01, 2018 7:49 am
je vois qu'il faut que j’éclaircisse ma pensée philosophique. Je voulais porter l'attention sur la NON nécessité d'avoir en permanence une précision de 10 mètres sur sa position même quand tu es au milieu de nul part , où il suffit d'avoir une direction approximative.

C'est que le GPS nous dé-apprend. et on fini par ne même plus savoir s'orienter au soleil.
On voit trop souvent les gars le nez sur leurs GPS au lieu de regarder autour d'eux
C'est sur que ceux qui on démarrer les nav 'à l'ancienne' comprennent tout l’intérêt d'un GPS et savent s'en passer... c'est pour tout les autres que le m’inquiète.

et encore je vous parle pas des pilote automatique. faudrait ouvrir et autre post sur le theme: comment naviguer en kayak dans une zone de caseyeurs qui bossent sur le pont en utilisant le pilot auto pour aller de casier en casier. c'est pire que la nav dans la brume. ( petit coup de gueule)
C'est vrai que le GPS peut parfois faire oubier l'observation. Cependant, je ne crois pas que l'utilisation du GPS m'ait désappris quoi que ce soit. Disons plutôt que le GPS n'incitera pas forcément une personne qui ne sait pas, à apprendre, j'en conviens, mais l'éveil à la cartographie n'est pas la vocation déclarée de l'instrument, donc je ne vois pas pourquoi invoquer cet aspect pour le condamner. C'est comme la télé, c'est pas la télé qu'est intrinséquement mauvaise, c'est l'utilisation qu'en font les gens (programmeurs et télespectateurs), non? (je n'ai pas la télé)

J'utilise principalement le GPS pour ma vitesse sol, mais aussi le track pour pouvoir retrouver où telle ou telle photo a été prise (corrélation temps de chaque position dans le track - temps enregistré dans les données EXIF de chaque photo), et les waypoints occasionnels pour les points d'eau douce, les coins à girolles, à matsutake ou à morilles autour du camp, les coins potentiellement campables repérés au passage, etc. Ma mémoire n'est pas infaillible et le paysage ici est assez uniforme, les points de repère qui sortent du lot sont très très rares.

Ils vont sans doute finir par créer des kayaks et autres embarcations autoguidées avec des pilotes automatiques à base d'instrument GPS. C'est complètement débile, mais ça ne m'empêchera pas de continuer à utiliser mon GPS.

Répondre