gouvernail : utile ou pas

Kayaks de mer, type de bateaux, fabrication...

utilisez vous un gouvernail?

jamais
32
36%
ça depend des conditions météo
10
11%
ça depend du kayak utilisé
31
35%
toujours
16
18%
 
Nombre total de votes : 89

kayak56
Messages : 145
Inscription : mer. juin 30, 2010 3:27 pm
Localisation : bretagne sud

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par kayak56 » dim. oct. 30, 2011 10:20 am

Estebe64 a écrit :Et la godille : un coup de pédale à  droite... un coup de pédale à  gauche... vous avez essayé ?
ça marche, mais il faut faire attention à  deux choses :
1) ne pas le descendre complètement, mais à  45% sinon il est moins efficace
2) bien doser : appuyer fort pour le ramener dans l'axe, puis doucement pour l'amener à  30° de l'autre côté sans freiner
ça avance doucement. mais ne pas compter faire 1 mille avec force 3 et du clapot !
c'est juste de la frime :)

Paddy
Messages : 17
Inscription : mar. avr. 17, 2007 2:11 pm
Localisation : Pointe Finistère

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Paddy » dim. oct. 30, 2011 10:41 am

Bonjour;
mon premier kayak : un belouga sans gouvernail.
mon second kayak : un belouga avec gouvernail.

pour comparer c'est facile non?
par temps calme, balade... le gouvernail c'est super confortable, on vire tranquille, rien à  dire.
Par temps moins calme, vent soutenu de travers par exemple, c'est toujours confortable de ne pas être obligé de compenser la dérive par des coups de pagaie.

Ou ça se complique c'est lorsqu'il faut vraiment se caler dans le kayak, faire corps avec, par fortes vagues par exemple, les appuis sur les pieds ont beaucoup moins bons.

Ensuite, comme c'est un élément mécanique, il y a risque de casse, et si on tire une ligne de traine, il y a risque de sac de nœuds.

fabrice17
Messages : 301
Inscription : sam. sept. 25, 2010 12:30 pm
Localisation : sables d'olonnes/ré

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par fabrice17 » lun. oct. 31, 2011 9:34 am

Le débat est le même chez les piroguiers.
Les hawaà¯ens ont des OC1 a safran (sous la coque, petits, profilés, à  peine si l'on sent la trainée), les tahitiens des V1 sans safran.
Constatant qu'ils se font tauler chez eux dans leur course la plus mythique (moloka௠hoe) depuis 6 ans, les hawaà¯ens ont commencé à  se demander si les techniques de rame tahitiennes n'y étaient pas pour quelquechose, et par transition si c'était du à  l'absence de safran.
Analyse correcte, qui corrobore les interventions ici de ceux qui disent qu'il ne faut pas ramer QUE avec safran : Sans, en se mettant dans des conditions pas trop difficile au début pour ne pas se décourager, on apprend réellement à  exploitier sa rame ou sa pagaie.

Cependant, il est clair et net dans le monde de la pirogue que les V1 sont dessinés pour être efficaces sans, et les OC avec.
Ramer un OC sans safran est plus que galère (j'ai essayé), ramer un V1 avec safran n'apporte pas grand chose.
Pour les kayaks, peut-être devez vous vous poser la question en ces termes : si mon kayak est dessiné pour avoir un safran, il faut le mettre, si il a été dessiné sans pas la peine d'en rajouter un.
Et si il a été dessiné sans et qu'il en faut un finalement ... a t-il été bien dessiné au départ ?

Oui, on est plus efficace avec safran, puisqu'on est propulsif à  100% du temps de rame. Mais c'est aussi d'un ennui mortel : Un seul et même geste à  répeter pendant des heures !!! C'est suportable en CEL ou va'a vitesse sur un 1500m mais en merathon, pfff !

Voilà , faites vous "plez" sur l'eau quelle que soit votre embarcation, be safe, et pratiquez les techniques de base !

mau.len

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par mau.len » lun. oct. 31, 2011 12:22 pm

fabrice17 a écrit :Le débat est le même chez les piroguiers.
Les hawaà¯ens ont des OC1 a safran (sous la coque, petits, profilés, à  peine si l'on sent la trainée), les tahitiens des V1 sans safran.
Constatant qu'ils se font tauler chez eux dans leur course la plus mythique (moloka௠hoe) depuis 6 ans, les hawaà¯ens ont commencé à  se demander si les techniques de rame tahitiennes n'y étaient pas pour quelquechose, et par transition si c'était du à  l'absence de safran.
Analyse correcte, qui corrobore les interventions ici de ceux qui disent qu'il ne faut pas ramer QUE avec safran : Sans, en se mettant dans des conditions pas trop difficile au début pour ne pas se décourager, on apprend réellement à  exploitier sa rame ou sa pagaie.

Cependant, il est clair et net dans le monde de la pirogue que les V1 sont dessinés pour être efficaces sans, et les OC avec.
Ramer un OC sans safran est plus que galère (j'ai essayé), ramer un V1 avec safran n'apporte pas grand chose.
Intéressant (et un peu de neuf dans cette discussion classique).

kayak56
Messages : 145
Inscription : mer. juin 30, 2010 3:27 pm
Localisation : bretagne sud

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par kayak56 » lun. oct. 31, 2011 5:51 pm

fabrice17 a écrit : Les hawaà¯ens ont des OC1
les tahitiens des V1
euh ... euh ... euh ...
c'est quoi la différence entre les deux ? (question d'un néophyte bien sur :o gardez vos kalachs dans leur étui SVP)

Avatar de l’utilisateur
charlesV20
Messages : 1724
Inscription : lun. août 31, 2009 10:22 pm
Localisation : corse

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par charlesV20 » lun. oct. 31, 2011 6:03 pm

fabrice17 a écrit :L
Pour les kayaks, peut-être devez vous vous poser la question en ces termes : si mon kayak est dessiné pour avoir un safran, il faut le mettre, si il a été dessiné sans pas la peine d'en rajouter un.
Et si il a été dessiné sans et qu'il en faut un finalement ... a t-il été bien dessiné au départ ?
oui!
fabrice17 a écrit :L
Oui, on est plus efficace avec safran, puisqu'on est propulsif à  100% du temps de rame. Mais c'est aussi d'un ennui mortel : Un seul et même geste à  répeter pendant des heures !!! C'est suportable en CEL ou va'a vitesse sur un 1500m mais en merathon, pfff !
oui, c'est pourquoi je parlais d'efficacité, et que les surfskis sont conçus avec gouvernail/safran
fabrice17 a écrit :L
Voilà , faites vous "plez" sur l'eau quelle que soit votre embarcation, be safe, et pratiquez les techniques de base !
bien sur

fabrice17
Messages : 301
Inscription : sam. sept. 25, 2010 12:30 pm
Localisation : sables d'olonnes/ré

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par fabrice17 » ven. nov. 04, 2011 2:35 pm

kayak56 a écrit :euh ... euh ... euh ...
c'est quoi la différence entre les deux ? (question d'un néophyte bien sur :o gardez vos kalachs dans leur étui SVP)
La kalash ne supportant pas l'eau, j'ai revendu la mienne, tu n'as rien à  craindre.
OC : Outrigger Canoe : Littéralement canoë avec un accastillage qui dépasse à  l'extérieur (Dans la littérature angloise, outrigger peut tout aussi bien désigner un portant d'aviron qu'une fixation de canne à  pêche !) C'est le nom que donnent les anglo-saxons, donc les hawaà¯ens, à  leur pirogue à  balancier.
V : Va'a : Veut dire bateau en tahitien.
Les australiens disent waka, et abrévient W.
Le chiffre indique le nombre de places.
Tout comme on a des K1, K2, K4 ou des C1, C2, C4
On a des OC1, OC2, OC4, OC6 à  hawa௠(ou W1, W2, W6 pour les aussies)
et des V1, V3, V6 à  Tahiti. (Et gréés en "catamaran" V12, ou V16 pour les plus traditionnalistes).

Avatar de l’utilisateur
Gregoire
Messages : 237
Inscription : ven. avr. 24, 2009 5:53 pm
Localisation : Lille

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Gregoire » sam. nov. 05, 2011 9:21 am

A la réflexion, je me dis qu'il étrange que l'on trouve pas plus de gouvernail sur les canoës.
Car naviguer seul... donc a une seule pale, le gouvernail devrait très largement augmenter la propulsion à  vous lire....
Soit il y a une raison :rolleyes: Soit c'est à  inventer ! ;)

kayak56
Messages : 145
Inscription : mer. juin 30, 2010 3:27 pm
Localisation : bretagne sud

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par kayak56 » sam. nov. 05, 2011 4:06 pm

le pagayage sur un canoë n'a rien à  voir avec celui d'un kayak. il y est bien plus facile en fin de geste de transformer sa pale en gouvernail sans pour cela freiner le bateau ni se fatiguer. c'est de la technique pure, et un gouvernail n'y apporterait rien.

Avatar de l’utilisateur
Ivan06480
Messages : 331
Inscription : jeu. nov. 03, 2011 6:01 pm
Localisation : sud est

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Ivan06480 » sam. nov. 05, 2011 7:50 pm

Je vote pour (d'aprés ma faible expérience), mais c'est parce que j'ais un multisport et que parfois j'essaye de le faire avancer un peu plus vite que celle d'avant, donc j'ais envi de rester concentré sur le propulsion.
Je fait aussi des sorties rando avec un skyros ou un presto du club et là  j'en ais pas besoin (j'aimerais bien avoir une dérive par contre, domage que des bateaux de ce niveau ne l'aient pas tous d'origine), en plus ça permet de bosser un peu les techniques de base, là  c'est bien mieux sans, surtout pour s'amuser dans les cailloux...

Conclusion: un oui nuancé donc; tout dépend du type de kayak et de pratique (comme on disait plus haut, oui aussi si expé et bateau chargé...)

Et une question: le systéme Lettman à  l'air en effet super, est-il commandé comme les prijon qu'on doit régler quand on déplace les cales pieds (pour ça le Zégul est mieux, surtout quand on est 2 à  l'utiliser!)

Avatar de l’utilisateur
armandos
Messages : 212
Inscription : mer. juil. 20, 2011 5:36 pm
Localisation : Lacs alpins

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par armandos » sam. nov. 05, 2011 8:37 pm

l'absence de gouvernail ,c'est la narchie!

Avatar de l’utilisateur
Gregoire
Messages : 237
Inscription : ven. avr. 24, 2009 5:53 pm
Localisation : Lille

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Gregoire » sam. nov. 05, 2011 8:45 pm

armandos a écrit :l'absence de gouvernail ,c'est la narchie!
La présence de gouvernail, C'est la dit que tature ! ;) ;) ;) ;) ;)
La dérive, C'est la Co-abysse-action :cool: :cool: :cool: :cool: :cool:

Avatar de l’utilisateur
Philippe-50
Messages : 1196
Inscription : sam. mai 14, 2011 6:26 pm
Localisation : Normandie

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Philippe-50 » sam. nov. 05, 2011 8:49 pm

la disparité est source de richesse et d'évolution :-))))

Avatar de l’utilisateur
armandos
Messages : 212
Inscription : mer. juil. 20, 2011 5:36 pm
Localisation : Lacs alpins

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par armandos » lun. nov. 07, 2011 5:33 pm

DSC00468.jpg
Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme...
En variant le ton, —par exemple, tenez :
Agressif : « moi, monsieur, si j'avais un tel nez,
Il faudrait sur le champ que je me l'amputasse ! »
Amical : « mais il doit tremper dans votre tasse :
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « c'est un roc ! ... c'est un pic... c'est un cap !
Que dis-je, c'est un cap ? ... c'est une péninsule ! »
Curieux : « de quoi sert cette oblongue capsule ?
D'écritoire, monsieur, ou de boîte à  ciseaux ? »
Gracieux : « aimez-vous à  ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à  leurs petites pattes ? »
Truculent : « ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu'un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
Prévenant : « gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
Tendre : « faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! »
Pédant : « l'animal seul, monsieur, qu'Aristophane
Appelle hippocampelephantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d'os ! »
Cavalier : « quoi, l'ami, ce croc est à  la mode ?
Pour pendre son chapeau c'est vraiment très commode ! »
Emphatique : « aucun vent ne peut, nez magistral,
T'enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
Dramatique : « c'est la Mer Rouge quand il saigne ! »
Admiratif : « pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
Lyrique : « est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
Naà¯f : « ce monument, quand le visite-t-on ? »
Respectueux : « souffrez, monsieur, qu'on vous salue,
C'est là  ce qui s'appelle avoir pignon sur rue ! »
Campagnard : « hé, ardé ! C'est-y un nez ? Nanain !
C'est queuqu'navet géant ou ben queuqu'melon nain ! »
Militaire : « pointez contre cavalerie ! »
Pratique : « voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà  donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l'harmonie ! Il en rougit, le traître ! »
—Voilà  ce qu'à  peu près, mon cher, vous m'auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d'esprit :
Mais d'esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n'en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n'avez que les trois qui forment le mot : sot !
Eussiez-vous eu, d'ailleurs, l'invention qu'il faut
Pour pouvoir là , devant ces nobles galeries,
Me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n'en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d'une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve.

Edmond Rostand (1897)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Philippe-50
Messages : 1196
Inscription : sam. mai 14, 2011 6:26 pm
Localisation : Normandie

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Philippe-50 » lun. nov. 07, 2011 5:45 pm

armandos a écrit :[ATTACH=CONFIG]12302[/ATTACH]

Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme...
En variant le ton, —par exemple, tenez :
Agressif : « moi, monsieur, si j'avais un tel nez,
Il faudrait sur le champ que je me l'amputasse ! »
Amical : « mais il doit tremper dans votre tasse :
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « c'est un roc ! ... c'est un pic... c'est un cap !
Que dis-je, c'est un cap ? ... c'est une péninsule ! »
Curieux : « de quoi sert cette oblongue capsule ?
D'écritoire, monsieur, ou de boîte à  ciseaux ? »
Gracieux : « aimez-vous à  ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à  leurs petites pattes ? »
Truculent : « ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu'un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
Prévenant : « gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
Tendre : « faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! »
Pédant : « l'animal seul, monsieur, qu'Aristophane
Appelle hippocampelephantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d'os ! »
Cavalier : « quoi, l'ami, ce croc est à  la mode ?
Pour pendre son chapeau c'est vraiment très commode ! »
Emphatique : « aucun vent ne peut, nez magistral,
T'enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
Dramatique : « c'est la Mer Rouge quand il saigne ! »
Admiratif : « pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
Lyrique : « est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
Naà¯f : « ce monument, quand le visite-t-on ? »
Respectueux : « souffrez, monsieur, qu'on vous salue,
C'est là  ce qui s'appelle avoir pignon sur rue ! »
Campagnard : « hé, ardé ! C'est-y un nez ? Nanain !
C'est queuqu'navet géant ou ben queuqu'melon nain ! »
Militaire : « pointez contre cavalerie ! »
Pratique : « voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà  donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l'harmonie ! Il en rougit, le traître ! »
—Voilà  ce qu'à  peu près, mon cher, vous m'auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d'esprit :
Mais d'esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n'en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n'avez que les trois qui forment le mot : sot !
Eussiez-vous eu, d'ailleurs, l'invention qu'il faut
Pour pouvoir là , devant ces nobles galeries,
Me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n'en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d'une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve.

Edmond Rostand (1897)

jeune homme tu semble aimer la littérature et aussi l'humour, alors si tu le veux je t'invite sur mon site de poésie

http://amisdelapoesie.forumgratuit.fr/forum :-)))))))))

fabrice17
Messages : 301
Inscription : sam. sept. 25, 2010 12:30 pm
Localisation : sables d'olonnes/ré

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par fabrice17 » mer. nov. 09, 2011 8:31 am

Gregoire a écrit :A la réflexion, je me dis qu'il étrange que l'on trouve pas plus de gouvernail sur les canoës.
Car naviguer seul... donc a une seule pale, le gouvernail devrait très largement augmenter la propulsion à  vous lire....
Soit il y a une raison :rolleyes: Soit c'est à  inventer ! ;)
Un gouvernail c'est un truc qui traine derrière, qui casse, qui se coince, et qu'il faut gérer en plus (alors qu'un canoë tourne très bien sans !)
Les amateurs de canoë aiment la simplicité et la rusticité, et apprécient l'élegance de la pagaie simple : Simple dans son concept, riche dans son utilisation.
Le design millénaire du canoë et de sa pagaie simple est très abouti pour le but fixé : Déplacer de lourdes charges sur des rivières le plus économiquement et efficacemment possible.

kayak56
Messages : 145
Inscription : mer. juin 30, 2010 3:27 pm
Localisation : bretagne sud

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par kayak56 » lun. janv. 02, 2012 7:17 pm

fabrice17 a écrit :Un gouvernail c'est un truc qui traine derrière
on peut aussi le poser devant. c'est tout aussi efficace. même peut-être un peut trop :o
fabrice17 a écrit :Un gouvernail c'est un truc qui casse, qui se coince
mon mien, y s'coince pas, et y r'monte tout seul quand que'qu'chose sous l'eau impose par la force un plus faible tirant d'eau. juste un élastique, une poulie et un peu de bricolage :cool:
fabrice17 a écrit :Un gouvernail .../... un canoë tourne très bien sans !
oui, en rivière. mais fais donc 2 heures de canoë en mer par vent de travers force 4, juste pour voir ;) ;) ;) . bon, c'est sûr, ça muscle !

stéphane.kb29
Messages : 67
Inscription : dim. oct. 26, 2008 10:02 am
Localisation : bretagne

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par stéphane.kb29 » jeu. janv. 12, 2012 7:35 pm

Mon avis sur les gouvernails, c'est que c'est bien et c'est pas bien !!!? Idéalement, il vaut mieux savoir naviguer sans l'aide d'un gouvernail et privilégier la gîte. Un gouvernail peut évidemment casser et son cavalier doit être capable de poursuivre sa route. Ramener des Bélougas sur la gîte, c'est physique, mais néanmoins possible...
A l'origine, ces aides à  la navigation inspirés de la course en ligne et des surfskis ont été montés sur des CK de plus de 5 mètres et en particulier des biplaces. aujourd'hui, ils se généralisent sur de nombreux modèles pour faciliter la navigation et rendre les efforts moins pénibles en particulier en vent de travers...et c'est très bien. Encore faut-il en avoir envie...ou besoin. Après, c'est de savoir si c'est mieux de les avoir installé sur la pointe arrière ou encastré dans l'étrave ! Pour ma part, mon biplace est équipé d'un gouvernail "classique" qui se remonte sur le pont arrière et j'imagine difficilement m'en passer à  moins de défier les lumbagos et autres sciatiques surtout bateau chargé ou lorsque je navigue avec enfant à  bord en régime sieste ! Pour ce qui concerne un de mes monos (le Lettman), il est encastré et c'est génial !!! Je peux le mettre ou l'enlever en fonction de ma motivation, mon chargement et mon état de fatigue. Sa forme "eskimo" n'en nécessiterait pas un mais l'avoir et ne pas s'en servir de temps à  autre serait un sacrilège ! Et quel bonheur de voir ses voisins de navigation forcer à  garder le cap et se déhancher... hé, hé,hé

Avatar de l’utilisateur
charlesV20
Messages : 1724
Inscription : lun. août 31, 2009 10:22 pm
Localisation : corse

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par charlesV20 » jeu. janv. 12, 2012 9:09 pm

d'accord avec toi stéphane.
à  la base, je ne parlais que d'efficacité propulsive

Avatar de l’utilisateur
Gregoire
Messages : 237
Inscription : ven. avr. 24, 2009 5:53 pm
Localisation : Lille

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Gregoire » jeu. janv. 12, 2012 9:50 pm

Tout à  fait d'accord aussi Stéphane :)

Avatar de l’utilisateur
Philippe
Messages : 2752
Inscription : sam. sept. 02, 2006 8:43 pm

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Philippe » ven. janv. 13, 2012 9:38 am

Voila ce que j'ai déjà  écrit en 2007 sur le sujet: "dérive ou gouvernail"

la Dérive permet de corriger l'effet du vent latéral qui fait loffer* le kayak.

* loffer est un verbe de voileux: "se tourner vers le vent"

en fait c'est l'arrière du kayak qui dérape car le vent pousse le corps du kayakiste qui est assis juste derrière le centre du kayak (en général)

La dérive abaissée permet d'accrocher l'eau alors l'avant
abat (se tourne sous le vent)
le réglage permet de choisir le cap.
Sans dérive, on met un lest dans la pointe arrière (ou simplement, on ne charge pas son picnic à  l'avant.) l'effet est le même (après tâtonnements)

Le
Gouvernail : utile pour faire virer un kayak "directeur". Plus il y a des vagues, moins il fonctionne, parce qu'il sort de l'eau!
l'utiliser par vent latéral pour corriger le cap ne laisse pas le safran dans l'axe de la quille, ce qui grignote de l'énergie.

En somme: vive les kayaks manœuvrants à  la gite, équipés d'une dérive. (systématique sur les carènes à  bouchains vifs.)

voilà  mon point de vue étayé par mon expérience (2000>2003 en kayak sans, 2004 > 2012 en kayak avec dérive. Peu d'essai de gouvernail. Vu Bcp de gouvernail en panne, cassés, déréglés, blessants, perdus.



Aujourd’hui je rajoute :
l'existence sur le marché de kayaks sans gouvernail démontre qu'une partie des utilisateurs s'en passe. Mais alors les autres, que leur manque t'il?

Par mer arrière pour exploiter un maximum de surfs sur mon XP plutôt directeur, je crois que je l’apprécierai, à  condition d'avoir des cales- pieds puissants. En mer arrière , c'est la vague qui désoriente le kayak, pas le vent. Avec un kayak plus réactif ce n'est pas aussi nécessaire.

Quand je vois un gouvernail ajouté sur un kayak K1 a priori manœuvrant, je me dis à  propos de ce kayakiste:
  • soit personne ne lui a appris à  manœuvrer,
  • soit il n'avait pas l'option dérive et a trouvé cet ajout plus simple,
  • soit comme dit Stéphane , il est physiquement inapte à  la gite.

Le message ci-dessus est un copié collé de celui que j'avais saisi dans le forum kayakdemer.eu avant MARS 2017.Vous pouvez m'y retrouver

jpr44
Messages : 1197
Inscription : lun. janv. 12, 2009 10:58 pm
Localisation : Bretagne Vendée M-Central

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par jpr44 » ven. janv. 13, 2012 11:45 pm

QUOTE=Philippe;62168]

En somme: vive les kayaks manœuvrants à  la gite, équipés d'une dérive. (systématique sur les carènes à  bouchains vifs.) R][/QUOTE]

Curieusement??? les kayaks construits sur plans américains en strip planking ou/et en cousu-collé, que ce soit chez CLboats, Pygmyboats, One oceankayaksne, ne sont jamais proposés, même en option, avec dérive.
En quoi un cousu-collé, à  bouchains vifs, nécessiterait-il systématiquement une dérive? le fait que les ricains ne se donnent pas la peine de monter des dérives sur leurs "stich and glue" ne signifie-t-il pas, précisément, que la présence de ces bouchains vifs apportent suffisamment d'accroche dans l'eau, via la prise de gîte, pour rendre la dérive inutile?

Avatar de l’utilisateur
charlesV20
Messages : 1724
Inscription : lun. août 31, 2009 10:22 pm
Localisation : corse

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par charlesV20 » sam. janv. 14, 2012 1:00 am

[quote="Philippe"]En somme: vive les kayaks manœuvrants à  la gite, équipés d'une dérive. (systématique sur les carènes à  bouchains vifs.) [/color]
voilà  mon point de vue étayé par mon expérience (2000>2003 en kayak sans, 2004 > 2012 en kayak avec dérive. Peu d'essai de gouvernail. Vu Bcp de gouvernail en panne, cassés, déréglés, blessants, perdus.
QUOTE]
ça depend quand meme de ton programme; un kayak à  bouchain vif sera beaucoup plus lent que sans;
le gouvernail est sans conteste un point de fragilité, mais je pense que de gros progres on été fait.
naviguer avec un gouvernail adapté est beaucoup plus facile et plus efficace, plus ludique je ne crois pas
je crois que la notion de plaisir doit primer, certains aiment giter, d'autre se ballader tranquillement quelque soit le vent
j'essaie de ne pas porter de jugement sur ceux que je croise

stéphane.kb29
Messages : 67
Inscription : dim. oct. 26, 2008 10:02 am
Localisation : bretagne

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par stéphane.kb29 » sam. janv. 14, 2012 2:04 pm

Ah oui j'oubliais pour ma part, autre avantage du gouvernail, c'est en navigation sous voile ! Que du bonheur...par vent latéral : les mains peuvent s'occuper des réglages de voile alors que les pieds gèrent la direction.

Avatar de l’utilisateur
guillaume35
Administrateur
Messages : 1708
Inscription : lun. mai 19, 2008 10:52 pm
Localisation : Bretagne

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par guillaume35 » sam. janv. 14, 2012 2:19 pm

Je pense que Stéphane en a fait le tour. Exact pour la voile.
La Mer est source de vie, la Mer ressource ma vie.

Avatar de l’utilisateur
charlesV20
Messages : 1724
Inscription : lun. août 31, 2009 10:22 pm
Localisation : corse

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par charlesV20 » sam. mars 24, 2012 9:26 pm

http://www.expeditionkayak.com/resource ... s-rudders/

un petit lien vers un article de paul caffyn, venant d'un blog sympa

Avatar de l’utilisateur
frederic b
Messages : 25
Inscription : lun. juin 07, 2010 3:35 pm
Localisation : belgique-grece

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par frederic b » lun. mai 21, 2012 10:32 pm

par confort.., pour soulager mon dos..., par sécurité..., oui...pour le gouvernail...toujours !

Avatar de l’utilisateur
stephane50750
Messages : 6
Inscription : sam. juil. 28, 2012 10:29 pm
Localisation : St germain sur Ay 50

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par stephane50750 » lun. juil. 30, 2012 6:08 pm

Bonjour,

J'ai un Nautiraid II 540, donc très grand, je peux t'assurer que le gouvernail m'a changé la vie, plus la peine de forcer sur la pagaie, un vrai bonheur !!

Avatar de l’utilisateur
bruno.jullien
Messages : 282
Inscription : dim. avr. 01, 2007 12:01 pm
Localisation : PACA
Contact :

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par bruno.jullien » mar. juil. 31, 2012 3:19 pm

Dans un K1 il n'y a que du plaisir à  ne pas en disposer.

En double, par contre à  mon humble avis, c'est indispensable surtout en couple formé, afin d'éviter prises de tête et fâcheuses conséquences ultérieures.

Cela dit, nous avons tous vu des K2 aux mains de pagayeurs très expérimentés se mouvoir avec précision sans gouvernail.

Nous ne sommes pas tous des Estanguet de mer.

Avatar de l’utilisateur
Philippe-50
Messages : 1196
Inscription : sam. mai 14, 2011 6:26 pm
Localisation : Normandie

Re : gouvernail : utile ou pas

Message par Philippe-50 » mar. juil. 31, 2012 4:44 pm

bruno.jullien a écrit :Dans un K1 il n'y a que du plaisir à  ne pas en disposer.

En double, par contre à  mon humble avis, c'est indispensable surtout en couple formé, afin d'éviter prises de tête et fâcheuses conséquences ultérieures.

Cela dit, nous avons tous vu des K2 aux mains de pagayeurs très expérimentés se mouvoir avec précision sans gouvernail.

Nous ne sommes pas tous des Estanguet de mer.

Bien vu d'ouvrir une parenthèse avec Estanguet, car cet homme est un géant, troisième couronne olympique en battant son rival Martikan et en remportant le duel qu'ils se livrent depuis pas mal d'années. Le "pauvre" Martikan ne fint "que" troisième et à  voir sa tête , pas vraiment heureux, pourtant cette médaille de bronze en aurait contenté plus d'un.
Estanguet entre dans la légende cocorico :-)))))))))))))))))))))))))))))))

Répondre