raffraichir une coque en polyéthylène

Accessoires, cartes marines, gps, fournisseurs
Répondre
Estebe64
Messages : 231
Inscription : dim. nov. 30, 2008 9:51 am
Localisation : 33

raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Estebe64 » dim. mars 01, 2009 9:39 pm

Bonjour à  tous.
Question aux (heureux ?) propriétaires de bateaux en plastique poubelle : je recherche quelques conseils pour raffraichir un peu la carène de mon DAG.
A l'usage, différentes traces d'usure peuvent apparaître :
- les rayures les plus grosses : je les égalise en arasant la lèvre de la rayure à  l'aide d'une lame de cutter : il ne reste plus qu'une marque en creux, visible, mais presque imperceptible au toucher,
- les rayures les plus fines : je les referme en passant un objet dur et rond sur la rayure ce qui a pour effet de refermer celle-ci et de la rendre invisible et imperceptible au toucher,
- mais il ya a aussi une multitude de petits "poils" de plastique qui se soulèvent, résultat de l'abrasion du sable ou de certains frottements. En ce qui concerne ces derniers, je ne parviens pas à  en débarasser la coque...
Sans vous demander des recettes d'épilation :D , je serais preneur d'astuces pour redonner à  la carène un lissé le plus correct possible. Peut-être y a t'il une méthode "à  chaud" ou autre ?
Merci d'avance de vos suggestions.
Etienne

Avatar de l’utilisateur
Philippe
Messages : 2752
Inscription : sam. sept. 02, 2006 8:43 pm

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Philippe » lun. mars 02, 2009 2:01 am

Salut Esteve64

je n'ai jamais pratiqué et je sais que les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Pourtant une fois j'ai conseillé une méthode non éprouvée pour rendre étanche des vieilles trappes Enderson à  visser. Le gars a suivi mon idée et m'a remercié pour le succès.

J'ai entendu dire qu'il existe une méthode de réparation du Polyethilène à  chaud en effet. il faudrait utiliser un "métal d'apport" c'est à  dire un morceau de poliet (pas dificile à  trouver sauf de la même couleur)
Je crois aussi avoir entendu parler des bienfaits du fer à  repasser.
les polyéthilènes se ramolissent entre 112 °C - 132 °C et fondent entre 125 °C - 135 °C.

pour les petit poils je pense qu'il faut faire appel a Gillette plutôt qu'à  Yves Rocher . ;)

En tout cas l'état de surface conditionne l'énergie dépensée pour faire avancer tout bateau. Les compétiteurs transportent leur kayak dans des housses. Les constructeurs de cargos étudient la peau de requin pour l'appliguer sur les carènes de navire dans le but d'économiser du carburant. Cette peau de requin est déjà  imitée sur les grandes hélices en bronze parce qu'elles se frottent à  d'avantage d'eau que la coque elle même.
Image
Le message ci-dessus est un copié collé de celui que j'avais saisi dans le forum kayakdemer.eu avant MARS 2017.Vous pouvez m'y retrouver

Estebe64
Messages : 231
Inscription : dim. nov. 30, 2008 9:51 am
Localisation : 33

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Estebe64 » lun. mars 02, 2009 8:59 pm

Merci beaucoup Philippe pour ces idées pleines de bon sens : je n'avais pas pensé au rasoir mais c'est à  essayer en premier. Si ça ne marche pas, j'essaierai aussi avec un fer chaud (sans la vapeur !).
Pour l'instant, il n'y a pas de blessure assez grave pour nécessiter une recharge en PE. j'ai vu faire ça par un type de chez Safaraid sur un canoë Old Town : c'est très efficace, même pour boucher de gros trous, à  codition de bien contrôler le point de fusion. Et dire que certains croient que les coques en PE ne sont pas réparables....
Je vérifie souvent l'état de la coque car je suis sûr que tous ces petits défauts ont une incidence sensible sur "la glisse".
Très cordialement,
Etienne

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3208
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par paulo » lun. mars 02, 2009 9:04 pm

le rabot à  bois ? tu as essayé ? en le passant tout doucement bien sur pour ne pas "attaquer" la coque.

Estebe64
Messages : 231
Inscription : dim. nov. 30, 2008 9:51 am
Localisation : 33

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Estebe64 » lun. mars 02, 2009 9:09 pm

Non. Encore une bonne idée ! à  tester après le rasoir et avant le fer chaud ! ça fait un peu supplice... mais bon seule l'efficacité compte !
Merci.

jeanlouis2398
Messages : 41
Inscription : lun. août 07, 2006 5:12 pm
Localisation : marseille

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par jeanlouis2398 » dim. mars 08, 2009 6:02 pm

Hello

J'ai acheté il y a quelques années un SEAYACK de chez Prijon un peu " rugeux " . J'ai trouvé chez CASTO ou LEROY MERLIN un grattoir fabriqué par la société BOST. Ca ressemble à  un " T " majuscule de couleur grise de 10 à  15 cm dans les 2 directions avec une lame dans la partie horizontale. Il suffit de le passer sur la coque en tirant vers soi et en appuyant plus ou moins fort sur la coque: les copeaux de PE s'en vont et on a une surface acceptable. Attention: on n'aura jamais du neuf.
Mon pére utilisait ce même procédé pour enlever les copeaux sur du bois: un morceau de verre cassé ( et coupant ) qu'il passait sur le bois en tirant vers lui le dit morceau de verre.

Cordialement

Jean Louis

Avatar de l’utilisateur
Fabien
Messages : 107
Inscription : mer. juil. 25, 2007 2:14 pm
Localisation : Asie

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Fabien » dim. mars 08, 2009 8:29 pm

Je vérifie souvent l'état de la coque car je suis sûr que tous ces petits défauts ont une incidence sensible sur "la glisse".

ajuste la position de ton siege (centre de gravite) sa aura beaucoup plus d'influence que une rayure sur la coque

Estebe64
Messages : 231
Inscription : dim. nov. 30, 2008 9:51 am
Localisation : 33

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Estebe64 » dim. mars 08, 2009 9:23 pm

Le centre de gravité des DAG est parfait et je ne crois pas avoir remarqué que le siège est réglable !!!!!!
Par contre, la glisse de la coque est un paramètre indéniable...

Avatar de l’utilisateur
Fabien
Messages : 107
Inscription : mer. juil. 25, 2007 2:14 pm
Localisation : Asie

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Fabien » dim. mars 08, 2009 9:45 pm

que ton kayak n'est pas de siege reglable c'est une autre histoire. Je pourrais t'expliquer par A+B que une coque "neuve" n'iras pas plus vite mais je suis pas sur que cela va etre vraiment interessant.

Sache quand meme que une surface lisse n'est pas le meilleur shema pour avoir une glisse optimum. En theorie une surface "rugueuse" aura une vitesse max. plus importante. Tu peux trouver pas mal d'info sur le sujet sur internet en rapport avec le ski et le fart.
En kayak ces parametres on si peu d'influence que on peux les negliger.

C'est entre autre mon travaille de dessine des kayaks ;)

Estebe64
Messages : 231
Inscription : dim. nov. 30, 2008 9:51 am
Localisation : 33

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Estebe64 » dim. mars 08, 2009 9:49 pm

En tout cas l'état de surface conditionne l'énergie dépensée pour faire avancer tout bateau. Les compétiteurs transportent leur kayak dans des housses. Les constructeurs de cargos étudient la peau de requin pour l'appliguer sur les carènes de navire dans le but d'économiser du carburant. Cette peau de requin est déjà  imitée sur les grandes hélices en bronze parce qu'elles se frottent à  d'avantage d'eau que la coque elle même.

Image
[/quote]

Avatar de l’utilisateur
Fabien
Messages : 107
Inscription : mer. juil. 25, 2007 2:14 pm
Localisation : Asie

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Fabien » dim. mars 08, 2009 10:27 pm

On est d'accord. Prend un exemple recent combinaison pour les nageurs.

Le truc est que dans ton cas cela a pratiquement aucune influence.

Je vais faire simple et schematise. Je donne un coef imaginaire (et au pif) a des parametres qui vont jouer sur ta vitesse de pointe (il y en a d'autre).

Forme de la coque : 8/10
Position du centre de graviter : 8/10
Poids du kayak : 6/10
Etat de surface de la coque: 0.5/10

En imaginant que tu arrives a "nettoyer" ta coque, tu vas gagner quelques millieme de second au 100m. Vraiment interessant?? Concretement change de bateaux, navigue en fibre tu depenseras moins d'energie pour une vitesse egale voir superieur ;)


Pour revenir plus au sujet, je suis justement en train d'ecrire un guide d'utilisateur pour RTM ou j'ecrit que pour ces rayures, il n'y a pas grand chose a faire que de vivre avec.

Comme deja dis plus haut, Tu peux si tu le veux couper ces "copeaux" a l'aide une lame de razoir, cutter au autre outil trachant. Pour les rayures plus important, tu peux refondre le plastic a l'aide d'un decapeur thermique. Attention a ne pas trop chauffer.

Avatar de l’utilisateur
Seb92
Messages : 30
Inscription : lun. févr. 16, 2009 3:17 pm
Localisation : IDF + partout

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Seb92 » jeu. mars 12, 2009 12:15 pm

Bonjour tout le monde.

Est-ce que quelqu'un a déjà  essayé de "farter" sa carène avant de partir à  l'eau ?
Je veux avec de la S€x wax, comme les surfeurs.
Je me doute qu'un des inconvénients majeurs serait de toucher du sable qui collerait dan la wax, et de se retrouver avec une coque en papier de verre ! :D
Je pense que la WAX pourrait efficacement boucher toutes les petites aspérités gênantes.

Avatar de l’utilisateur
jerome53
Messages : 841
Inscription : mer. mai 20, 2009 9:20 pm
Localisation : bretagne

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par jerome53 » jeu. mai 28, 2009 6:08 pm

à  la place de la wax, il est assez facile de combler les rayures avec de la bougie fondue ou par frottement. :confused:

Avatar de l’utilisateur
fabrice C
Messages : 443
Inscription : mar. févr. 26, 2008 6:43 pm
Localisation : machin

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par fabrice C » mar. juin 02, 2009 2:50 pm

Fabien a écrit :que ton kayak n'est pas de siege reglable c'est une autre histoire. Je pourrais t'expliquer par A+B que une coque "neuve" n'iras pas plus vite mais je suis pas sur que cela va etre vraiment interessant.

Sache quand meme que une surface lisse n'est pas le meilleur shema pour avoir une glisse optimum. En theorie une surface "rugueuse" aura une vitesse max. plus importante. Tu peux trouver pas mal d'info sur le sujet sur internet en rapport avec le ski et le fart.
En kayak ces parametres on si peu d'influence que on peux les negliger.

C'est entre autre mon travaille de dessine des kayaks ;)
d'où la peau de requin, qui est loin d'être lisse ...
Par contre je ne comprends pas pourquoi c'est plus efficace d'être rugueux plutôt que lisse ?
Mais c'est amusant de constater que le dernier bastion de la fibre de verre tombe ... à  l'eau !
Faire des plastiques recyclables et légers me parait une piste de progrès bien plus intéressante que de continuer à  promouvoir ces horribles composites.
Bèth cèu de Pau, quan te tornarèi véder ?

kayak56
Messages : 145
Inscription : mer. juin 30, 2010 3:27 pm
Localisation : bretagne sud

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par kayak56 » ven. août 20, 2010 5:13 pm

c'est plus efficace d'être rugueux que lisse parce que la rugosité crée une faible épaisseur d'eau en mode "turbulent" au contact de la coque. et c'est cette couche qui à  son tour glisse dans l'eau. le résultat est moins consommateur d'énergie qu'avec une coque lisse, et donc vous obtenez une meilleure vitesse.
ne sautez pas sur vos toiles émeri : il faut une rugosité "intelligente" pour un résultat optimum. et je doute qu'avec tous les paramètres extérieurs (vitesse du vent, courants, dérive, essuie-glace, centre de gravité, forme physique) vous puissiez remarquer une quelconque différence.

Avatar de l’utilisateur
HERVE42
Messages : 39
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Localisation : LOIRE / RHONE / MEDITERRANEE
Contact :

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par HERVE42 » jeu. mars 31, 2011 6:20 am

Personnellement, c'est plus pour une question d'esthetique que d'efficacité que je voudrais améliorer l'image de ma carene. Enfin celle de mon PRIJON.
Toujours tout faire sérieusement:mad:, sans jamais se prendre au sérieux:p !

Xavier13820
Messages : 96
Inscription : jeu. mars 17, 2011 1:08 pm
Localisation : Calanques de Marseille & côte bleue

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Xavier13820 » ven. mai 06, 2016 8:34 am

Merci à  tous pour ces infos utiles. Je me posais la question de savoir si je devais lisser to utes ces rayures sur mon Aquanaut Valley en Pe de 2008...et bien non! Influence négligeable.
A noter que j'ai rebouché de grosses rayures de matin sur mon PE valley jaune (même teinte que la poubelle de recyclage fournie par ma commune..). Prélevement sur la poubelle et réparation du kayak avec un vieux fer à  souder.
Facile :)
Par contre avec la chaleur le plastique a tendance à  noircir un peu...pas très grave.

philippe69
Modérateur
Messages : 148
Inscription : ven. août 14, 2009 6:31 pm
Localisation : Rhone Alpes méditerranée Bretagne Dordogne Corse Finlande

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par philippe69 » ven. mai 06, 2016 10:21 pm

Bonsoir,

Personnellement, le PE, lorsqu'il n'est pas troué, ou d'épaisseur trop faible, je n'y touche pas. Pourquoi ? En chauffant, on casse les liaisons macromoléculaires au sein du PE et on le fragilise. Donc on n'y touche pas, et tant pis pour l’esthétique ! Un kayak PE réparé restera toujours plus fragile par rapport à  son état neuf sortie du moule, contrairement à  une réparation sur un composite qui cassera à  côté mai pas sur la réparation si elle est bien faite.

A+ Philippe.

jpr44
Messages : 1178
Inscription : lun. janv. 12, 2009 10:58 pm
Localisation : Bretagne Vendée M-Central

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par jpr44 » mer. mai 11, 2016 11:38 am

Comme le sujet viens d'être relancé je me permets de proposer un petit retour d'expérience : éviter de toucher au polyéthylène à  moins de n'avoir rien à  perdre quand il s'agit, par exemple de tenter de réparer un bateau crevé. On risque d'aggraver la situation et d'obtenir, au mieux, une jolie jardinière à  fleurs (note bien, je n'ai rien contre les jardinières à  fleurs)

Seul un "pro" équipé d'un vrai outil adapté (Leister, quelques centaines d'euros...) fera peut-être mieux qu'une bouse : il y a un gars qui circulerait, à  moins que ce ne soit une légende urbaine de plus, il y a un gars, disais-je qui circulerait sur les rassemblements d'eau vive et qui ferait de belles répars sur des bateaux en PE...

Pour le bricolo néophyte moyen, la tentative de répar sur le PE c'est d'abord de l'inquiétude car le PE va commencer à  se rétracter, donc le trou à  s'agrandir, avant même qu'on ait pu y apporter un peu de matière en fusion: ça calme. Et poncer une coque PE pour faire joli, c'est la garantie d'affaiblir le matériau tout en y passant un temps déraisonnable.

Il peut y avoir d'autres solutions comme celle pratiquée par un copain sur une barcasse bousillée sur une remorque (la coque poncée à  mort contre une roue pendant un trajet) : il a tout simplement surmoulé en stratifié à  partir d'un sister-ship la partie de carène détruite et a ensuite été riveter + mastic Sikachose le bazar sur son bateau en PE. Résultat, un bateau renaviguant. Fun !

philippe69
Modérateur
Messages : 148
Inscription : ven. août 14, 2009 6:31 pm
Localisation : Rhone Alpes méditerranée Bretagne Dordogne Corse Finlande

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par philippe69 » mer. mai 11, 2016 1:21 pm

Bonjour,

Polyrépa de l'Ardèche ou Midi-Bip à  Avignon pour les réparations. Cela peut se faire en amateur avec un Leister ou alors avec un pistolet à  air chaud mais réglable de façon un peu précise (personnellement, j'ai un Bosch). Mais si c'est qu'esthétique sur le PE vaut mieux ne rien faire car on affaiblit le matériau.

A+ Philippe.

Estebe64
Messages : 231
Inscription : dim. nov. 30, 2008 9:51 am
Localisation : 33

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par Estebe64 » mer. mai 11, 2016 8:51 pm

Toujours vivant et heureux de voir qu'une conversation ouverte en 2009 peut ressusciter 7 ans après sa création !
Quand au DAG, il est encore en service (même si c'est en second bateau), avec quelques rayures de plus, et cela fait relativiser car après dix ans de service il se porte très bien !
Amitiés à  tous, Etienne.

Avatar de l’utilisateur
EricC66
Messages : 4682
Inscription : dim. juin 14, 2009 10:25 am
Localisation : Cote vermeille .

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par EricC66 » jeu. mai 12, 2016 10:40 am

Je répare des "P.e" automobile de plusieurs façon .
selon le type de cassure et " déformation" ; mais également selon la longueur , la matière exact " famille de P.e " et si le départ de cassure part depuis un bord : il y aura plusieurs mode opératoires .
Ici , une réparation en interne de l'élément (partie caché) avec un Liester : la casse est verticale sur ce pare choc neuf de Mercedes , merci au livreur ...
1: avec un soufflant remettre en forme les deux parties en bord a bord .
2: a chaque extrémité percer avec un foret , 4/5 a peine plus .
3: avec un papier grain moyen 150 rayé l'ensemble et avec un Kutter ou fraise "métal" faire un chanfrein de chaque coté .
Pas de fraise type " pierre" , car elle se désagrège en petit éclats et avec la chaleur , les éclats peuvent pénétrer dans le P.e .
4: avec des agrafes faire la correspondance avec les deux parties .
sinon faire des renforts avec le Leister ; Il y a justement les deux cas sur les photos .
5: coté " belle de jour " utilisation du Leister . commencer au dessus du trou . La baguette en pointe en "V" vers l'accroche ; elle est rayée et dégraissée .
j' assoupli la baguette sur 10 cm "a venir" puis reviens sur l'élément et son apport
la aussi il y a une répartition du Leister a faire , très souvent 2/3 1/3 sur la baguette/apport et l'élément .
Mais avant tout , a chaque étape : enlever avec un Kutter , le surplus de P.e effiloché , puis entre chaque utilisation d'un dégraissant .
Que se soit pour une courte ou longue distance , le Leister doit etre réglé :
1: la puissance / chaleur a la sortie
2: le débit / air soufflé
3: la distance / trop proche , on perce . trop loin rien ne se passe
4: l'angle d'attaque / si pas bien orienté , pas bon la chaleur passe a coté .

Ensuite 6 : je refroidi avec une soufflette , pour faire un choc thermique immédiat , en maintenant mon élément avec la main inoccupée , je vérifie rapidement , la forme générale : en passant la main + les yeux . il faut etre très rapide , cela refroidi rapidement .
7: avec un grattoir manuel , j'enlève le maximum de l'épaisseur de la baguette d'apport ; voir en plusieurs fois , car en étant rapide le P.e chauffe , si , si !
8: utilisation de disque 80 puis 150 en descendant donc et mastic ... ............

Sur la photo 1 , le résultat avec le Leister .
1: avec un tournevis , j' essai de soulevé ce que je viens de faire .
2: j' appuis comme un dingue avec un marteau et relache .
histoire de voir si cela tient bien et donc une bonne pénétration + remise en forme .

Les autre photos ne montres pas l'utilisation du Leister . mais un appareil avec agrafes .
deux contacts pour faire passer le courant , puis on casse les départs d'agrafes avec une pince .
ensuite mise en place d'une toile collante et mastic . le mastic en premier du coté de la toile , sinon elle se soulèvera .

La nous somme dans un cadre automobile , pour finir la réparation a fleur et donc a niveau , il faut bien sur réduire l'élément ; sinon nous aurions un oeuf .

P3140047.jpg
pagaie thypoon 010.jpg
pagaie thypoon 009.jpg
pagaie thypoon 012.jpg
pagaie thypoon 013.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
EricC66
Messages : 4682
Inscription : dim. juin 14, 2009 10:25 am
Localisation : Cote vermeille .

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par EricC66 » jeu. mai 12, 2016 11:03 am

Ici : oui mes couteaux sont cracra !
pagaie thypoon 015.jpg
pagaie thypoon 016.jpg
pagaie thypoon 017.jpg
pagaie thypoon 018.jpg
pagaie thypoon 019.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
EricC66
Messages : 4682
Inscription : dim. juin 14, 2009 10:25 am
Localisation : Cote vermeille .

Re : raffraichir une coque en polyéthylène

Message par EricC66 » jeu. mai 12, 2016 11:25 am

Vous avez bien sur compris , qu'il y a deux outils : un appareil avec des agrafes , pas toujours utile , sauf si élément fin et soufflant pro .
voici une photo de l' appareil utilisé ou presque .

[ATTACH=CONFIG]24575[/ATTACH]

Sauf erreur Xavier , ton kayak est nickel ! Donc ne tient pas compte de tous mes messages , juste au pire , au cas ou :p !

Répondre