Sécurité - Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Pagayer , Naviguer, Esquimauter , Récupérer , Surfer...
Avatar de l’utilisateur
nico56
Messages : 1627
Inscription : mar. juil. 29, 2008 6:00 pm
Localisation : golfe du morbihan, finistère nord
Contact :

Sécurité - Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par nico56 » lun. janv. 14, 2013 3:46 pm

Avec l'accord de mes camarades de navigation et ayant eu une vision globale de la situation, je vous retransmets le résumé par étape de notre sortie: nos précautions, nos erreurs, comment on a géré la situation sans dommages personnels, juste de la casse matériel.
Je mets les noms car je n'ai rien à  cacher.

Pour ceux qui souhaitent réagir positivement ou négativement, je vous prie de bien vouloir lire ce post en entier.

Avant la sortie :
Météo, programme, niveau des pratiquants requis, matériels, sont détaillés à  l'avance et adaptés à  la sortie.
Prévision de vent en baisse. Décision d'aller voir sur place avant d'embarquer.
Les kayakistes se connaissent.
2 connaissent et ont déjà  pratiqué le spot, 3 le découvrent.

Sur place avant le départ :
Je suis le premier sur place : premier doute, les conditions pour "surfer des vagues lisses" ne sont pas au rdv. Envie d'annuler.
Le groupe arrive, les consignes de sécurité et description du spot sont données. L’excitation est importante, décision d'y aller.

Erreur encadrant : ne pas avoir bien estimé les conditions avant embarquement vis-à -vis du niveau des pratiquants, sensation de briefing trop rapide, le matériel demandé est incomplet mais convenable (manque 2 VHF sur 4 demandées), je ne m'aperçoit pas que 2 kayakistes ont des pagaies inadaptées pour le spot ce jour là  "pagaie trad". Pour le reste du matériel : tout est ok. Ne pas avoir envisagé sérieusement l'option 2 prévue.

Erreur participant : ne pas avoir estimé ses capacités.
Difficulté : les kayakistes se connaissent bien.

A l'embarquement :
Le groupe se sépare (non prévu) : 3 embarquent côté ria (Nico encadrant, Paulo, Etienne), zone sécurisée, 2 décident d'embarquer côté mer derrière la digue , zone sécurisée.
3 min après l'embarquement, on rejoint le groupe des 2 derrière la digue. Ils sont déjà  partis, j’aperçois Rom au loin dans les vagues mais pas Guillaume. Inquiétude relative car deux kayaks blancs dans les vagues ne sont pas très visibles.

Je décide qu'on reste jouer et s'échauffer près du bord avant de rejoindre les deux autres. 9 min après l'embarquement, Paulo dessale et perd sont kayak, Etienne aussi en venant l'aider. Après avoir pris une grosse vague sur la tête, je remorque 1 kayak+2 personnes jusqu'à  la plage (environ : 100m). Les vagues nous aident.

J'indique à  Paulo et Etienne que la sortie est terminée pour eux. Paulo récupère son kayak sur la plage. Je m'inquiète pour Guillaume et Rom, je fais confiance à  Rom en cas de problème.

Erreur encadrant : ne pas avoir rassemblé le groupe malgré leur décision, ne pas avoir cru qu'ils n'aurait pas attendu.
Précaution : échauffement dans une zones plus sécurisée.

Erreur participant : ne pas avoir attendu, ne maitrise pas l'eskimotage dans les vagues.

De nouveau à  terre


A peine arrivé sur la digue pour avoir le visuel sur Rom et Guillaume. J’aperçois une fois Rom, puis une seconde fois Rom avec un feux à  main.
Je ré-embarque avec l'aide de Paulo et Etienne pour aller les secourir. Je passe la barre sans difficulté (plus calme à  cet endroit)

Erreur encadrant : RAS, l'encadrant organise les premiers secours, le feu à  main n’échappera pas au sémaphore situé à  quelques mètres.

Arrivé sur zone

Je découvre Rom dans son kayak et Guillaume sur le pont arrière. Je suis rassuré. Le kayak de Guillaume est invisible.
Le CROSS lance un appel à  tous les navires sur le 16. Je leur réponds et faisant part de la situation, on dégage sur le 68 :

Moi très calme : "Je porte assistance à  mes collègues qui ont déclenchés un feu à  main"

Moi très calme : "Nous sommes 3 kayakistes pour 2 kayaks, en sécurité"

CROSS : confirmation que l'appel vient bien de nous, ils nous donne la couleur de nos kayaks..., je donne la couleur des kway.

Le CROSS échange avec le Semaphore et une navette non loin au large, un zodiac est prêt à  mettre à  l'eau, l'hélico prêt à  décoller.

SEMAPHORE : "nous avons le visuel sur les kayakistes" confirmation....il indique au CROSS que nous sommes à  1/2 mille de la côte, et en bonne santé.

CROSS : "Vous demandez assistance, confirmez"

On prend la décision ensemble, au moins de tenter de renter par nos propres moyens. Après tout, on va bien, la mer est formée mais nous sommes équipés et entraînés pour.

Nico : "Non, Nous tentons de rentrer seul car nous sommes en sécurité, Guillaume possède une combinaison étanche, si pb on vous contacte"

CROSS : "Vous nous confirmez quand vous serrez à  terre" demandé à  plusieurs reprises .

Je confirme à  chaque fois.

On s'organise pour le remorquage, Rom semble avoir le caisson arrière plein d'eau, on se réconforte avec des "allez, on va y arriver, on est en bonne santé et en sécurité"...,
On teste différentes techniques avant de conserver la plus efficace : Romain en tête remorque Nico, Guillaume s'accroche à  ma pointe arrière. On fini par trouver un rythme qui nous permet de tracter en cadence.

Le SEMAPHORE nous guidera jusqu'à  l'arrivée sur la plage d'Erdeven où un joli Shore-Break nous attend.
45 min de remorquage sur 1 mille, entrecoupé de contact avec le CROSS et le SEMAPHORE pour leur confirmer que tout va bien lorsqu'ils nous perdent de vue dans les vagues, ou cachés derrière la dune et les bancs de sables.

Avant d'arriver sur la plage à  Shore-Break, Rom me déboute et reste en arrière en sécu. Je demande à  Guillaume de ne pas me lâcher, ce poids mort à  l'arrière du kayak m'évitera de me fracasser sur la plage. Il m'aide à  sortir, on aide Romain. Nous voilà  sorti d'affaire!
Son kayak a été perforé par celui de Guillaume, son caisson arrière était bien remplit d'eau.

Je confirme notre arrivé au CROSS

CROSS : "remercie la navette au large et le sémaphore"

Nous remercions les secours et le sémaphore pour nous avoir guidé. Je termine mes remerciement par une rhétorique un peu débile "Merci A bientôt".
Nous passerons ensuite remercier personnellement le sémaphore.
Nous sommes très heureux d'être sain et sauf, d'avoir essayé et réussit notre sauvetage, d'avoir "économisé les secours"
(1 heure plus tard, l'hélico nous passera au dessus de la tête pour porter assistance à  d'autres personnes
http://www.letelegramme.com/local/morbi ... 969991.php.


Et le kayak?
Rejoint par un membre du forum venu nous aider, nous apercevons le Xcite de Guillaume dans la barre d'étel. On le voit aux jumelles, hé oui les clés de la voiture et du camion de Paulo sont à  l'intérieur.
On le récupèrera au niveau de l'échouage du Tk Bremen après l'avoir suivi pendant 1h30. Il est fracturé à  plusieurs endroits mais les clés sont là  dans la petite trappe de jour.

Yffic venu assister à  notre sortie nous raccompagnera à  nos véhicules, merci pour ton aide!


Techniques de remorquages :

Ce qui fonctionne en théorie mais pas dans la réalité : le naufragé sur le pont arrière du remorqueur.
Pourquoi : le remorqueur lutte pour sa stabilité et propulse difficilement.
Nota : à  réserver par temps calme et en l'absence de tenue thermique.

Ce qui a fonctionné : Le naufragé accroché à  la pointe arrière
Pourquoi : meilleur compromis stabilité/propulsion
Nota : à  réserver par mer formée, avec tenue étanche.

Mes conclusions :

Les participants en tireront les conséquences : restez groupez, avoir le matériel adéquate et requis.
En tant qu'encadrant j'aurai dû annuler la sortie, perso j'en avais pas envie nous étions entre kayakistes confirmés. A ce niveau, chacun doit être responsable.
J'aurai également du orienter Paulo vers l'option 2.
En revanche, je n'accepterai plus que le groupe se sépare. Je serai absolument vigilent sur le matériel de chacun.

Un accident en kayak est une série d’erreurs qui prend des proportions dramatiques (perte humaine), pour moi nous avons vécu un incident et su arrêter nos erreurs au bon moment grâce au trio : entraînement / expérience / matériel (VHF, combi sèche). Sans l'un des trois c'était hélitreuillage ou retour en zodiac.

C'est le troisième incidents que j'ai en groupe en tant qu'accompagnant ou organisateur dans un groupe de kayak de mer : une crise cardiaque sur une plage à  côté des CRS, deux disparus temporairement dans le chenal du Four, et celui-ci.

Pour les deux derniers cas, ma VHF a servie pour contacter ou être en contact avec le CROSS et au final éviter des secours inutiles. Pour ma part, c'était assez stressant de les savoir prêt à  intervenir mais aussi très rassurant (en 5 min ça aurait été loché).

Ce n'est pas non plus très évident de parler dans une VHF en mer formée, j'ai tapé un eskimo en pleine conversation "bla bla ... glou glou glou" mais ça fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3889
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Rom35 » lun. janv. 14, 2013 4:00 pm

blablabla glouglou glou la VHF, hé oui, je m'en souviens!

très bonne analyse nico,

nous sommes assez expérimentés pour savoir où sont nos erreurs et en tirer des conclusions constructives,

c'était une sortie courte mais intense,

je rajoute juste mon :

merci Yffic!

david75
Messages : 10
Inscription : ven. oct. 23, 2009 11:44 am
Localisation : morbihan

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par david75 » lun. janv. 14, 2013 4:34 pm

Je vous remercie d'avoir le courage et l'honnêteté de communiquer sur cet incident ce qui permet à  tous de progresser et d'avoir des repères pour faire des choix judicieux.

Avatar de l’utilisateur
Philippe-50
Messages : 1196
Inscription : sam. mai 14, 2011 6:26 pm
Localisation : Normandie

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Philippe-50 » lun. janv. 14, 2013 5:02 pm

J'ai lu, mais je me garderai bien de porter quelques jugements que ce soient parce que tous les participant à  cette nav me sont bien supérieurs techniquement. Je prends ce résumé comme une piqure de rappel, et il renforcera ma prudence et mon humilité face aux éléments. C'est vraiment chiant pour le matos, sans doute que cela aurait pu être plus grave, vous avez quand même assuré au bon moment, c'est l'essentiel. Maintenant toute erreur doit avoir un côté positif avec une bonne analyse.

Avatar de l’utilisateur
laurentlutra29
Messages : 269
Inscription : jeu. janv. 01, 2009 11:11 am
Localisation : 9497 route du col de brouis

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par laurentlutra29 » lun. janv. 14, 2013 5:27 pm

merci Nico
c'est très bien d'être capable de partager honnêtement , sans maquillages et sans détours ce genre d'expérience
c'est extrêmement enrichissant pour tout le monde
pratique "normalisée" dans le milieu de la haute montagne mais encore très "tabou" dans le monde du kayak de mer, pourtant savoir reconnaitre et analyser ses erreurs c'est grandir.....
alors bravo....
« Monde sauvage. Wilderness… Nous savons à peine ce que cela signifie, bien que le son de ce mot attire tous ceux dont les nerfs et les émotions n’ont pas été irrémédiablement assommés, endormis, engourdis par la cacophonie du commerce, la lutte fébrile pour le profit et la domination. » Edward Abbey, in "Désert solitaire"

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3889
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Rom35 » lun. janv. 14, 2013 5:51 pm

Une photo où les sourires indiquent la fin d'une situation pas facile à  gérer :

Image

Avatar de l’utilisateur
Philippe-50
Messages : 1196
Inscription : sam. mai 14, 2011 6:26 pm
Localisation : Normandie

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Philippe-50 » lun. janv. 14, 2013 5:54 pm

L' XCITE rit jaune :) pas évident de recoller les deux morceaux.Qu'est-ce qu'il fait Romain, il écoute si son coeur bat encore??????????

Avatar de l’utilisateur
nico56
Messages : 1627
Inscription : mar. juil. 29, 2008 6:00 pm
Localisation : golfe du morbihan, finistère nord
Contact :

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par nico56 » lun. janv. 14, 2013 5:58 pm

T'in j'ai essayé de faire un post sérieux là  :mad: ;) !

Gros largage de pression. Tout le monde est là , reste la gopro qui tourne encore...

Avatar de l’utilisateur
Philippe
Messages : 2752
Inscription : sam. sept. 02, 2006 8:43 pm

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Philippe » lun. janv. 14, 2013 6:17 pm

MERCI pour les détails Nicolas. Je ne savais pas tout. Je ne pensais pas que tu étais l'encadrant car l'équipe me paraissait homogène. En tous cas il s'agit des kayakistes sur qui je compte pour la sécu quand j'organise les sorties ouvertes aux nouveaux venus.

La GoPro était fixée par un accessoire maison sans doute pas assez marin. En langage vidéo on parle de caméra embarquée mais là  elle était hors-bord. La puissance de la mer n'est pas à  négliger c'est un fluide très dense. La caméra de Romain contenant ma carte SD seront peut être un jour chalutées. J'avais acheté 2 cartes pour optimiser le coût du port. maintenant elle a le goût du port.
Le message ci-dessus est un copié collé de celui que j'avais saisi dans le forum kayakdemer.eu avant MARS 2017.Vous pouvez m'y retrouver

Avatar de l’utilisateur
steph22
Messages : 94
Inscription : mer. août 04, 2010 6:17 pm
Localisation : bretagne

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par steph22 » lun. janv. 14, 2013 6:45 pm

Wouah, ça devait bien chahuté. Est ce les vagues ou le courant qui vous a le plus surpris? Un récit comme celui ci fait bien relativiser ,surtout connaissant votre niveau...

Avatar de l’utilisateur
fabrice56
Administrateur
Messages : 1996
Inscription : sam. oct. 31, 2009 5:51 pm
Localisation : morbihan

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par fabrice56 » lun. janv. 14, 2013 7:17 pm

très beau débriefing Nico ! mais c'est quand même un coin casse matos et casse bonhomme depuis des siècles ! terrain de jeu des surfeurs et pêcheurs de bars .
pour le kayak il n'est pas normal que la couche de kevlar/carbon se soit délaminée de la partie fibre de verre a ce point là  , on a l'impression que le kevlar etait juste la comme finition rapporté après la construction pour faire genre ! ou alors il y a eu un probléme d'infusion a la fabrication.
photo jointe
DSCF0665.jpg

on etait content de vous voir entier a l'AG
a+ fabrice56
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

joseph
Messages : 190
Inscription : mar. sept. 26, 2006 5:50 pm
Localisation : méditerrannée

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par joseph » lun. janv. 14, 2013 7:42 pm

Content pour vous de votre réchappe.
Merci pour tes commentaires et salut pour votre lucidité.
Joseph

yffic56
Messages : 2
Inscription : ven. juil. 25, 2008 4:11 pm
Localisation : bretagne sud

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par yffic56 » lun. janv. 14, 2013 8:26 pm

Très bonne analyse Nico.Il n'est pas évident d'utiliser la VHF dans ces conditions.Paulo et Etienne revenu à  terre avait une VHF ,je pense qu'il aurait fallu si possible les informer du changement de canal,d'une part pour les rassurer sur votre situation d'autre part pour anticiper une récup à  terre et aussi pour qu'ils ne se remettent pas à  l'eau.
C'est juste un avis personnel.
Yffic
félicitations Nico et Romain pour l'effort physique et la maîtrise de la récup des participants et du kayak .et aussi ne pas se mettre à  l'eau inutilement pour récupérer le kayak mais attendre la renverse de marée pour récupérer le kayak à  terre.

Avatar de l’utilisateur
nico56
Messages : 1627
Inscription : mar. juil. 29, 2008 6:00 pm
Localisation : golfe du morbihan, finistère nord
Contact :

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par nico56 » lun. janv. 14, 2013 8:46 pm

Salut Yffic,
merci encore, en fait j'étais sur le 77 et veille sur le 16. Quand j'ai reçu l'appel cross sur le 16, suite au feu de Rom, je leur ai répondu et on a dégagé sur le 68.
Paulo était resté sur le 77.

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3889
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Rom35 » lun. janv. 14, 2013 8:55 pm

Slt Steph,

ni les vagues ni le courant ne nous ont surpris, coef 102 on savait à  quoi s'attendre, côté vagues la barre était fermé avec drapeau rouge...
en fait il ne s'agissait pas de vagues mais de rouleaux à  effet rappel,
tu te retrouves devant un banc de sable coincé par des rouleaux qui te ramènent systématiquement devant le banc de sable, d'où déboule une rivière à  marée coef 102 à  6nds au plus fort,

il est toujours difficile de décrire la mer,
entre kayakistes on fait référence à  des expériences communes,
c'est le vécu qui donne des points de repère,
la hauteur d'une vague ne suffit pas à  la décrire car ça ne détermine pas sa puissance,
déjà  que la hauteur n'est pas facile à  estimer...


difficile du bord d'estimer la hauteur des vagues mais en commençant par le côté de la barre (comme nico, paulo & etienne) et non par la partie la plus engagée on aurait pu réaliser à  5 que c'était déjà  trop gros et avorté la sortie après avoir récupéré 2 kayakistes sur 5.

jluc_NAVIKAYAK
Messages : 255
Inscription : mar. janv. 17, 2012 8:31 pm
Localisation : Bretagne

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par jluc_NAVIKAYAK » lun. janv. 14, 2013 8:55 pm

Rom35 a écrit :Une photo où les sourires indiquent la fin d'une situation pas facile à  gérer :

Image
Photo spectaculaire et heureux dénouement.

J'aimerais avoir votre permission pour publier cette photo sur mon blog dans l'article "tout cassé partout"

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3227
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par paulo » lun. janv. 14, 2013 8:56 pm

Merci Nico pour se feedback objectif et lucide.
Oui, en appelant Nico sur le 77, ma double veille à  sauté. G pensé à  la remette que plus tard.
Pour les vagues, sans repère (bateau, surfeur) c'est impossible à  dire si elles sont loins, proches, et leur hauteur

Avatar de l’utilisateur
guillaume35
Administrateur
Messages : 1706
Inscription : lun. mai 19, 2008 10:52 pm
Localisation : Bretagne

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par guillaume35 » lun. janv. 14, 2013 9:13 pm

Bravo pour ce résumé.

Je suis de votre avis pour la strat du kayak.

Tout c'est bien fini du point vu humain et c'est bien le principal.
La Mer est source de vie, la Mer ressource ma vie.

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3889
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Rom35 » lun. janv. 14, 2013 9:44 pm

Je t'envoie ça par mail Jluc.

Avatar de l’utilisateur
Fabrice29
Administrateur
Messages : 468
Inscription : dim. oct. 07, 2007 7:47 pm
Localisation : finistere

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Fabrice29 » lun. janv. 14, 2013 10:47 pm

oula çà  a fracassé dur!
c'est bien d'avoir fait un topic sur l'accident, c'est formateur et çà  nous recadre un peu tous!

une pensée pour les proprios de kayak cassés.

gerard29
Messages : 88
Inscription : ven. avr. 03, 2009 2:37 pm
Localisation : Bretagne

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par gerard29 » mar. janv. 15, 2013 2:05 am

Merci de ce compte rendu et d'avoir rappelé que les kayakistes concernés étaient "expérimentés" (rappel utile car la prise de risque semble mieux acceptée en montagne qu'à  la mer.... Laurent, ceci peut expliquer cela).

Si les erreurs sont toujours aussi possibles qu'inattendues, vous aviez quand même mis de votre côté beaucoup de choses dont le choix d'une zone bien sécurisée (CROSS, sémaphore,... ). De plus, "avoir poussé un peu le curseur" auparavant peut, par la suite, sauver la mise dans un cas difficile. Alors "qui ne tente rien, n'a rien...."

Pour "les actions de récupération", le compte rendu souligne que l'application du principe "récupérer d'abord le kyk, puis le naufragé" n'est pas toujours envisageable dans les mers grosses où, outre le navire, le nageur, même avec la pagaie en l'air, peut être vite perdu de vue par le/les copains. Donc un choix à  faire vite. Peut-être un argument de plus à  envisager pour rester groupés ... afin de pouvoir, éventuellement, se répartir les tâches ?

Merci encore de cette franchise qui permet d'attirer l'attention sur toutes les difficultés pratiques rencontrées, y compris celle du maintien de chenaux VHF de veille communs (évident, n'est-ce pas ! mais moins facile à  réaliser dans un kayak que sur une passerelle, quand on est dans la mer assourdissante, et que si l'on a entendu un message, il faut lâcher la pagaie pour répondre ou changer de canal.

Avatar de l’utilisateur
Rom35
Administrateur
Messages : 3889
Inscription : mer. juil. 22, 2009 9:00 am
Localisation : Apigné
Contact :

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Rom35 » mar. janv. 15, 2013 5:32 am

gerard29 a écrit : Pour "les actions de récupération", le compte rendu souligne que l'application du principe "récupérer d'abord le kyk, puis le naufragé" n'est pas toujours envisageable dans les mers grosses où, outre le navire, le nageur, même avec la pagaie en l'air, peut être vite perdu de vue par le/les copains.
Slt Gérard,
je précise que de toute façon il est impossible de récupérer un kayak coincé dans la barre d'etel telle qu'elle était formée ce jour là ,
c'est une successions à  grande fréquence de rouleaux qui rappellent devant la barre,
il est impossible de lacher sa pagaie une seconde pour bouter un kayak perdu et encore moins envisageable d'encaisser ces rouleaux avec un kayak bouté,
c'est même totalement inconscient,

le kayak était considéré comme perdu s'il ne sortait pas par lui même,
on a quand même observé la mer tout au long du remorquage,
pour le récupérer et pour que Guillaume retrouve une embarcation pour rentrer,
mais mer trop formée et kayak coincé dans la barre...

Avatar de l’utilisateur
Jacques76
Messages : 667
Inscription : mer. avr. 11, 2007 12:47 pm
Localisation : seine maritime

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Jacques76 » mar. janv. 15, 2013 9:08 am

Merci Nico pour ce retour courageux et précis d'où nous pourrons tirer de multiples enseignements , en fait , un vrai cas d'école... je suis triste pour Guillaume qui paie le prix fort de la leçon. j 'ai vu son bateau le soir et là  aussi pas mal de questions sur la qualité de la construction ....là  encore une leçon importante qui me fait dire que nous devons à  tout prix garder un savoir faire de proximité en terme de construction et soutenir l 'action des gens qui vont dans ce sens

jacques

agnes
Messages : 132
Inscription : mar. mars 03, 2009 8:47 pm
Localisation : Bretagne, Baie de St Malo, Méditerrannée...

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par agnes » mar. janv. 15, 2013 12:14 pm

Merci et respect pour ce débriefing honnête et lucide.

Pour aider à  tourner la page et rebondir, perso, je ressors 3 points positifs de ta prise de parole :
- meilleure analyse de la situation d'incident et de sa gestion, ce qui enrichit ton expérience d'encadrant, et la notre
- libération de la parole, qui aide à  ce que un incident laisse moins de traumatismes dans le vécu
- enrichissement de la base d'expérience de la communauté des kayakistes, (choix de sortie, de matériel, d'équipement, comportement en groupes...)

jpr44
Messages : 1195
Inscription : lun. janv. 12, 2009 10:58 pm
Localisation : Bretagne Vendée M-Central

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par jpr44 » mar. janv. 15, 2013 12:25 pm

Rom35 a écrit :Une photo où les sourires indiquent la fin d'une situation pas facile à  gérer :

Image
Réparation du Xcite? du taf mais pas forcément impossible avec en final 1 kg de matière à  stratifier...

Avatar de l’utilisateur
guillaume35
Administrateur
Messages : 1706
Inscription : lun. mai 19, 2008 10:52 pm
Localisation : Bretagne

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par guillaume35 » mar. janv. 15, 2013 2:21 pm

jpr44 a écrit :Réparation du Xcite? du taf mais pas forcément impossible avec en final 1 kg de matière à  stratifier...
Je suis tout à  fait d'accord avec toi.

Faà±ch pense que ce ne sera pas si solide que d'origine.

Et là  moi je dis non. En strat on peut faire pas mal de merveilles. Cela prends du temps et souvent de l'argent, mais tout est faisable.
On le voit par exemple sur des trimarans de compétition qui sont assez souvent coupés dans tout les sens pour gagner en longueur / largeur.
Et c'est que très rarement ces structures qui lâchent.
La Mer est source de vie, la Mer ressource ma vie.

jpr44
Messages : 1195
Inscription : lun. janv. 12, 2009 10:58 pm
Localisation : Bretagne Vendée M-Central

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par jpr44 » mar. janv. 15, 2013 4:00 pm

guillaume35 a écrit :Je suis tout à  fait d'accord avec toi.

Faà±ch pense que ce ne sera pas si solide que d'origine.

Et là  moi je dis non. En strat on peut faire pas mal de merveilles. Cela prends du temps et souvent de l'argent, mais tout est faisable.
On le voit par exemple sur des trimarans de compétition qui sont assez souvent coupés dans tout les sens pour gagner en longueur / largeur.
Et c'est que très rarement ces structures qui lâchent.
Je crois que ça vaut le coup d'essayer car finir en bac à  géraniums, c'est un peu dommage pour un yak à  2500 patates.

Par contre il faudra gazer sérieux pour aligner les morceaux proprement, tout ça... et si cela doit recasser, ce sera probablement à  côté de la répar, et pour éviter un nouveau petit problème, il faudrait s"efforcer de produire un travail échantillonné assez proche de la structure originelle du bateau, éviter de créer un point dur, tenter de rester au même niveau de compromis souplesse-rigidité. J'imagine assez bien la pose de longerons, d'omégas longitudinaux en airex, un peu de bricolage, trois fois rien...

A par cela, remarquable le compte-rendu: je l'ai relayé vers le forum de mon club.

Avatar de l’utilisateur
paulo
Administrateur
Messages : 3227
Inscription : mer. juil. 19, 2006 1:49 pm
Localisation : Bretagne Nord

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par paulo » mar. janv. 15, 2013 4:23 pm

2500+800 pour un hardcore !
le soucis c'est qu'il y a des faiblesses à  plusieurs endroits, tant au niveau de la coque que du pont.
un beau défi pour les bricolos du forum !
des volontaires ? ;)

Avatar de l’utilisateur
aymeric13127
Messages : 98
Inscription : mar. août 21, 2012 1:36 pm
Localisation : Cote Bleue Etang de Berre

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par aymeric13127 » mar. janv. 15, 2013 5:04 pm

fabrice56 a écrit :très beau débriefing Nico ! mais c'est quand même un coin casse matos et casse bonhomme depuis des siècles ! terrain de jeu des surfeurs et pêcheurs de bars .
pour le kayak il n'est pas normal que la couche de kevlar/carbon se soit délaminée de la partie fibre de verre a ce point là  , on a l'impression que le kevlar etait juste la comme finition rapporté après la construction pour faire genre ! ou alors il y a eu un probléme d'infusion a la fabrication.
photo jointe [ATTACH=CONFIG]17170[/ATTACH]
on etait content de vous voir entier a l'AG
a+ fabrice56
Curieux en effet ! Si c'est juste pour mettre de la moquette, saint-maclou c'est moins cher ...

Ce kayak c'est fait éperonner par un autre ? Et après quoi ? Il s'est immédiatement coupé en deux ? Il a juste prix l'eau et s'est fracassé ensuite dans les rouleaux ?

Avatar de l’utilisateur
Philippe-50
Messages : 1196
Inscription : sam. mai 14, 2011 6:26 pm
Localisation : Normandie

Re : Retour sur une naviguation engagée dans la barre d'étel

Message par Philippe-50 » mar. janv. 15, 2013 5:08 pm

Faut voir, car pour le moment on parle à  partir de photos. Hors il peut y avoir d'autres dommages . Après il faut faire un bilan complet, voir si on a les capacités de bricoleur, le coût, le temps et quel résultat on peut escompter, pas évident de retrouver les mêmes caractéristiques qu'à  l'origine. Ca me fait penser toutes proportions gardées au taf lorsque l'on retape une vieille batisse, et que nos prévisions les plus pessimistes au final se révèlent carrément optimistes.Tout cela à  un coût et si le résultat n'est pas à  la hauteur, c'est de l'argent perdu, que l'on aurait pu remettre dans un nouvel achat d'occas ou neuf.

Verrouillé