SNSM et Rand'Eau Kayak(76)

Pagayer , Naviguer, Esquimauter , Récupérer , Surfer...
Répondre
philm76200
Messages : 179
Inscription : mar. janv. 03, 2012 7:32 pm
Localisation : 76

SNSM et Rand'Eau Kayak(76)

Message par philm76200 » lun. nov. 14, 2016 11:06 am

Bonjour

Voici un petite vidéo suite a un nouvel exercice entre Rand'Eau Kayak et la SNSM de Dieppe avec la vedette tout temps " Notre Dames de Bons Secours"

https://youtu.be/Gd4sIf6L2SQ

et le retour écrit:
Retour de sortie Rand'Eau Kayak et la SNSM avec la vedette Notre Dame de Bonsecours, le 6/11/16.

C'est la 3ème fois que le club fait un exercice avec la Station de Dieppe. La rencontre avec des gens de mer est très enrichissante. On apprend en échangeant, c'est bien le but des ces exercices.
J'ai eu la chance de pouvoir monter à  bord de la vedette pendant l'exercice et de découvrir l'équipage.

Un 1er exercice était prévu en octobre. La météo prévoyait des vents de sud établi autour de 20-25nds rafales à  30 et +. Pour un kayak, une telle météo doit alerter le pratiquant.
Même si les falaises peuvent offrir un abri au vent, selon l'orientation, l'effet Venturi développé en sortie de vallée accentue encore la force et modifie la direction, donc c'est un élément indispensable à  prendre en compte pour un kayak ou un groupe.
Pour la vedette avec sa réserve de puissance, c'est parfaitement négligeable. Et les conditions de mer ce jour là , ressemblait à  un lac.

Le 6/11, les vents étaient orienté au nord, nord ouest, 13 à  16 nds, rafales à  20. La mer croisait un peu avec un clapot serré.
Pour un kayakiste avec un peu d'expériences, de conditions physiques et correctement équipé, ces conditions ne sont pas problématiques. Le kayak glisse sur l'eau, se propulse, s'oriente efficacement, alors que certains ne nous pensaient pas capables de naviguer de ce temps là .

Sur la vedette, un plus haute sur l'eau, on se tient toujours pour se stabiliser. J'ai même préféré rester sur le pont, pour prendre l'air et éviter de donner à  manger aux poissons. Je subissais davantage le roulis sur la vedette à  l'arrêt, que sur un kayak.
On s'habitue à  son support à  force de naviguer dessus.

Le tirant d'air est aussi une différence remarquable entre nos embarcations. Si on aperçoit la vedette dès qu'elle sort du port, c'est vraiment le contraire pour un kayak. On est quasiment invisible, surtout avec un peu de mer.
Facteur ne facilitant pas notre repérage visuel, le conte jour. Même les couleurs vives des kayak ou tenues, ne sont efficaces dans ces conditions là . Il faut donc arriver à  proximité des kayaks pour les voir. Donc en kayak, il faut penser à  "regarder" pour les autres, pour anticiper les autres sur l'eau. C'est comme en vélo, il faut regarder à  la place de certains automobilistes pour anticiper, voir éviter des problèmes.

L'élément le plus efficace pour être trouver est la VHF. Non seulement, on va pouvoir donner des repères à  la SNSM, comme un amer, (pas une bière P'tItCON). Mais la radiogoniométrie permet de donner un cap à  la vedette pour aller précisément sur le groupe de kayakistes. Il suffit d'appuyer sur la pédale de la VHF pour être repérer.
Si l'utilisation de la VHF, sur la vedette est facile et incombe à  une personne "le radio" qui gère toute la partie électronique. En kayak, cela impose de lâcher la pagaie d'une main pour communiquer, donc de ne plus être propulsif, de gérer son équilibre autrement, voir de former un radeau pour se stabiliser à  plusieurs. Cela peut prendre du temps, et cela peut paraître long sur la vedette.

Le but de l'exercice était de réaliser un remorquage d'un kayakiste diminué, ne pouvant plus pagayer et devant être encadré par deux autres kayakistes. Si cette manœuvre est facilement réalisable entre kayakistes, c'est plus compliqué avec la vedette. La puissance développé par le canot est telle qu'il avance à  plus de 4 nds un fois embrayé. Même si la remorque est largable à  tout moment par les kayakistes, c'est déjà  rapide.
Le brassage de l'eau par les hélices perturbe les mouvements d'eau, il faudrait pour ne plus les subir allonger fortement la remorque.
En plus du clapot, cela rendait l'exercice délicat.
Une option envisageable serait d'envisager l'utilisation du pneumatique équipé d'un 9,9cv pour prendre une remorque. La différence de puissance serait moindre et donc plus facilement gérable par tous.

Bien sûr, en cas d'urgence, il serait possible de hisser une victime à  bord de la vedette, sans procéder à  un remorquage. Nous avons déjà  essayer la potence, avec ou sans civière, l'échelle de corde qui permet de hisser une personne allongée...

D'autres exercice de remorquages pourrait être envisager, en jouant sur le nombre de kayaks à  remorquer, l'angle / au vent, l'angle /vagues, la longueur de la remorque.

Peut être, faut-il envisager la remorque de kayak comme un simple moyen de ramener un groupe dans un abri, proche du rivage. Cependant dans notre secteur, le port possède une entrée qui pourrait être délicate avec le courant, le clapot croisé...

Cet exercice, vécu à  bord de la vedette m'a permis de découvrir un nouveau milieu. Le bruit, la puissance dégagé par la vedette est impressionnant. L'accueil à  bord et le partage de connaissances, d'expériences ont vraiment été enrichissant. L'engagement d'une telle équipe 24h/24 impose le respect.

Une petite vidéo est disponible. Elle sera enrichie prochainement par les vidéos prises depuis les kayaks.

Merci à  tous

Ph Martin

Avatar de l’utilisateur
Guillaume-14
Administrateur
Messages : 2832
Inscription : mar. févr. 05, 2008 10:48 am
Localisation : Normandie, Bretagne, etc.

Re : SNSM et Rand'Eau Kayak(76)

Message par Guillaume-14 » mar. nov. 15, 2016 7:30 pm

Merci pour le retour d'expérience et pour la vidéo, c'est très intéressant. Il me parait essentiel de se comprendre / connaître au mieux avec les opérateurs de la SNSM. Cela donne envie d'ailleurs d'organiser ce genre d'exercice... (je réfléchis plus ou moins à  un événement spécifique d'envergure via le forum)
Méduzman :p

Avatar de l’utilisateur
Francis
Messages : 275
Inscription : sam. juil. 21, 2007 12:15 pm
Localisation : normandie/bretagne/picardie

Re : SNSM et Rand'Eau Kayak(76)

Message par Francis » mer. nov. 16, 2016 12:41 pm

Salut Philippe merci pour le partage, en espérant être présent la prochaine fois...

Répondre